Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Il y a trois ans, Seat n’avait aucun SUV dans sa gamme. Aujourd’hui, le constructeur espagnol va lancer son troisième modèle dans ce segment. Première rencontre avec le Tarraco, le SUV familial espagnol, au volant de la version TDI 150 ch DSG.

Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron

 EN BREF

1er SUV familial de Seat

5 ou 7 places

A partir de 32 600 €

 Tous les constructeurs l’ont bien intégré : depuis plusieurs années maintenant, les clients sont très friands de SUV et cet engouement n’est pas près de s’essouffler si on se fie aux experts. Aujourd’hui, posséder un ou des SUV dans sa gamme est tout simplement o-bli-ga-toi-re. Ainsi, il y a trois ans, pas la moindre trace chez Seat. Très rapidement, le constructeur espagnol a compris qu’il fallait corriger le tir. Cette vague de SUV a donc commencé d’abord avec l’Ateca, le SUV compact puis l’Arona, le crossover urbain, voici maintenant le Tarraco, le SUV familial. Une poussée extrêmement rapide pour le constructeur de Barcelone, qui s’est bien évidemment basé sur la plate-forme MQB du groupe Volkswagen. En clair, le Tarraco est le cousin des Volkswagen Tiguan Allspace et Skoda Kodiaq.

Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron

Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron

 

 

Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron
Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron
Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron

 

 

 

 

Quelques particularités esthétiques du Tarraco: calandre, projecteurs 100% LED et bandeau lumineux arrière.

Malgré cette proximité technique, le Tarraco affiche une esthétique qui lui est propre. Il inaugure ainsi une nouvelle calandre hexagonale beaucoup plus massive qu’à l’accoutumée, qui sera d’ailleurs reprise sur d’autres modèles de la marque comme par exemple la future Seat Leon lancée aux seconde semestre 2019. Elle est entourée uniquement par des projecteurs 100 % Full LED disposant d’une nouvelle signature visuelle. À l’arrière, les feux sont joints par un bandeau lumineux comme c’est actuellement la grande mode dans le groupe Volkswagen.

L'instrumentation 100% numérique et la nouvelle tablette tactile sont les originalités de la planche de bord du Tarraco.
L'instrumentation 100% numérique et la nouvelle tablette tactile sont les originalités de la planche de bord du Tarraco.

Dans l’habitacle, le Tarraco rompt avec les standards de la marque espagnole. L’instrumentation est ainsi 100% numérique et la planche de bord est désormais surplombée par l’écran multimédia 8 pouces tactile implanté à la manière d’une tablette. Une organisation inédite chez Seat, plus moderne. La qualité des matériaux n’est pas au niveau de Volkswagen mais dans la bonne moyenne de la catégorie.

Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron
Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron

 

 

 

 

 

 

De la place au deuxième rang, du dépannage au troisième rang.

Le domaine dans lequel on attendait le Tarraco est bien évidemment celui des aspects pratiques. Avec une longueur de 4, 74 m - soit 5 cm de plus qu’un Skoda Kodiaq - et un empattement de 2,79 m, le Tarraco sait recevoir. Les passagers du second rang seront particulièrement à leur aise avec de l’espace aux jambes et une bonne garde au toit, même s’il faudra composer avec un tunnel de transmission imposant. Grâce à la banquette coulissante sur 18 cm, il est possible de faire varier l'habitabilité. De quoi mieux accueillir les occupants de la 3 rangée mais ces sièges serviront, comme souvent dans cette catégorie, en dépannage car réservés à des personnes mesurant au maximum 1,70 m.

270 litres en 7 places.
270 litres en 7 places.
760 litres en 5 places.
760 litres en 5 places.
1 775 litres en 2 places.
1 775 litres en 2 places.

L’autre point fort du Tarraco réside dans son volume de chargement. Suivant la version choisie, la contenance du coffre oscille entre 760 et 1 920 (5 places) ou 270/700/ 1 775 litres (7 personnes), soit des valeurs très proches des meilleurs de la catégorie comme le Peugeot 5008 par exemple et supérieures au Volkswagen Tiguan Allspace. La modularité est aisée avec la possibilité de rabattre la banquette depuis le coffre et la présence d’un hayon automatique. On formulera le même reproche qu’au SUV de Volkswagen avec quelques détails de finition comme le couvercle du store de coffre de piètre qualité.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,73 m
  • Largeur : 1,83 m
  • Hauteur : 1,65 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 760 l / 1920 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 7 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 121 g/km
  • Malus : 280 €
  • Date de commercialisation du modèle : Décembre 2018

* A titre d'exemple pour la version 2.0 TDI 150 4DRIVE DSG7.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (23)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire