Publi info
 

3. Équipement : une gamme simple mais très complète

Essai vidéo - Seat Tarraco : le troisième larron

A son lancement, la gamme du Tarraco sera simple puisque composée de seulement deux finitions.

Dès le premier niveau « Style » (à partir de 32 600 €), la dotation est particulièrement riche avec de série 6 airbags, la caméra de recul, le frein de parking électrique, la détection de fatigue, les jantes 17 pouces, la sellerie tissu, le système de précollision avec détection piéton, les rétroviseurs électriques et dégivrants, le correcteur de trajectoire, le limiteur de vitesse, la climatisation automatique tri zone, le démarrage sans clé, la navigation et la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto.

La finition haute de gamme « Xcellence » ajoute notamment les projecteurs Full LED, l’accès et le démarrage sans clé, les radars de stationnement avant et arrière, le toit ouvrant panoramique, le hayon électrique avec fonction mains-libres, la recharge par induction, la caméra 360°, le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide au stationnement et le détecteur d’angles morts.

Le point high-tech

L’équipement du Tarraco est particulièrement complet mais pas très technologique. Pour obtenir LA petite originalité, il faudra encore patienter. Son nom : « Alexa », un assistant vocal développé par Amazon permettant par exemple de faire ses courses sur internet, trouver un restaurant, etc.

 

 

Portfolio (23 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Seat Tarraco

Seat Tarraco
Commentaires (95)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Autant la face avant arrive rendre le tout moins massif, autant la face arrière est juste lourde et affreuse. Soit, on partant d'un parallélépipède rectangle il est compliqué de dynamiser ce genre de forme...

A voir, niveau prix, vu ce qu'on a pour le moment, j'ai du mal à comprendre le positionnement tarifaire de ce Tarraco. Il me semble clairement plus "entrée de gamme" que les 2 autres du groupe, mais niveau prix se retrouve au dessus du Skoda qui propose beaucoup plus d'aspect pratique. Je ne vois pas pourquoi quelqu'un prendrait ce Tarraco plutôt qu'un des 2 autres.

Par

Déjà de base pour acheter un immondice pareil faut pas être très réfléchis...

Mais si vraiment il vous faut une bétaillère comme celle ci : choisir SEAT alors que le SKODA fait tout en mieux...

C'est vraiment montrer aux autres à quel point vous êtes un imbécile. :bah:

Par

Abusé la face avant reprise du hyundai tucson:blague:

Ça s'inspire des meilleurs dans le groupe vw.

Par

En réponse à henri13enforme

Abusé la face avant reprise du hyundai tucson:blague:

Ça s'inspire des meilleurs dans le groupe vw.

Comme tes immondices s'inspirent des européens pour sortir leur truc.

Par

En réponse à pechtoc

Autant la face avant arrive rendre le tout moins massif, autant la face arrière est juste lourde et affreuse. Soit, on partant d'un parallélépipède rectangle il est compliqué de dynamiser ce genre de forme...

A voir, niveau prix, vu ce qu'on a pour le moment, j'ai du mal à comprendre le positionnement tarifaire de ce Tarraco. Il me semble clairement plus "entrée de gamme" que les 2 autres du groupe, mais niveau prix se retrouve au dessus du Skoda qui propose beaucoup plus d'aspect pratique. Je ne vois pas pourquoi quelqu'un prendrait ce Tarraco plutôt qu'un des 2 autres.

Être le premier du lotissement à aller chercher Jason au collège avec ce si gracieux engin...:coolfuck:

Par

Seat Tarraco : le troisième laidron.

Par

on pourra regretter le manque de vivacité de la boîte DSG : c'est la qu'intervient la castration du nouveau cycle WLTP.

Finalement cette DSG ne fait pas mieux que les autres une fois le remise au norme effectuée.

Par

En réponse à Sevent

Comme tes immondices s'inspirent des européens pour sortir leur truc.

A bah là tu es sur la bonne voiture, la voila ta future audi.

Il travaille chez VAG c'est pas possible il est sur tout les posts de ce groupe Seat, skoda, vw et taudi.

Il les défends bec et ongle et passe son temps a critiqur les autres marques et pas question que quelqu'un puisse faire des critiques.

Le gars pas crédible par excellence. Va donc donc t'occuper des clients de ton SAV qui selon toutes les enquêtes sont déplorables

Par

9 litres au cent kilomètres avec un TDI 150ch ?

Vous rigolez, non ?

Je consomme 8 litres avec le Kodiaq en TSI 190 ch lorsque j'ai l'occasion de le conduire !

Par

En réponse à cpasdebol

9 litres au cent kilomètres avec un TDI 150ch ?

Vous rigolez, non ?

Je consomme 8 litres avec le Kodiaq en TSI 190 ch lorsque j'ai l'occasion de le conduire !

En régions montagneuses, comme précisé. Le moteur doit être limite vu l'enclume, donc toujours cravacher pour le faire monter, ça ne m'étonne pas de voir une conso élevée.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire