Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

L'Avensis ayant disparu du catalogue Toyota depuis quelques mois, le constructeur japonais a décidé de la remplacer en Europe par sa star planétaire qu'est la Camry. Y rencontrera-t-elle le succès ? Pour répondre à cette question, c'est près de Split, en Croatie, que nous en avons pris le volant pour la première fois.

Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides

En bref

À partir de 36 900 €

2.5 hybride de 218 ch

Remplace l'Avensis

« Camry », voilà un nom de voiture peu évocateur sur le Vieux Continent et pourtant, cette Toyota est présente dans plus de 100 pays, s'est écoulée à 19 millions d'exemplaires depuis la première de la lignée sortie en 1982 et reste aujourd'hui, à 700 000 unités par an, la berline tricorps la plus vendue au monde. Mais pour sa huitième génération qui souffle déjà sa seconde bougie sur d'autres marchés comme les États-Unis, la marque japonaise a décidé de relancer le modèle en Europe pour remplacer l'Avensis qui a discrètement pris sa retraite il y a quelques mois.

Repartant d'une feuille totalement blanche, cette Toyota Camry se base sur la toute nouvelle plateforme GA-K dont bénéficient aussi notamment le Rav4 et la Lexus ES. Longue de 4,88 m, c'est une vraie berline à trois volumes sans hayon à laquelle le constructeur japonais a volontairement appliqué une ligne certes élégante mais presque consensuelle face à ses dernières productions, sa principale originalité résidant dans sa large calandre inférieure. Il faut dire que ce modèle est destiné avant tout aux professionnels aux goûts forcément plutôt conservateurs mais la ligne pure qui en résulte ne manque cependant pas d'élégance, surtout au niveau de la partie avant, l'arrière étant plus générique.

Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides
Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides

Une jolie planche de bord bien finie et de la place à revendre à l'arrière : la Toyota Camry soigne très bien ses occupants.

L'extérieur contraste fortement avec l'intérieur agrémenté d'un original dessin de planche de bord. On aurait pu craindre le pire dans ce domaine avec ses origines américaines mais la finition et le choix des matériaux sont de très bonne facture. La Camry présente sinon de série ou en option tout ce que l'on est en droit d'attendre en matière d'équipements en 2019, du régulateur de vitesse adaptatif à la lecture des panneaux, en passant par l'alerte d'angles morts et le maintien dans la file. Deux reproches à faire cependant : pas de connectivité Apple CarPlay ni Android Auto et l'écran central de 8 pouces est souvent illisible à cause d'importants reflets mais, heureusement, l'instrumentation numérique de 7 pouces de série située entre les deux compteurs et l'affichage tête haute sur la finition haut de gamme Lounge prennent efficacement le relais.

Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides

Avec 2,82 m d'empattement, la Camry se montre sans surprise extrêmement accueillante pour ses passagers arrière, ce qui ne manquera pas de ravir les chauffeurs de taxi et VTC : la place est absolument royale au niveau des genoux mais aussi de la tête. Raffinement que l'on s'attendrait plutôt à voir dans une Lexus, un panneau de contrôle de la climatisation, du système audio, du rideau de lunette arrière et d'inclinaison de la banquette prend place sur l'accoudoir, toujours en finition Lounge.

C'est finalement au niveau du coffre que la Toyota rentre dans le rang : pénalisés par l'implantation de la batterie, les 524 litres de volume de chargement, voire 500 avec la banquette électrique, n'ont rien de ridicule dans l'absolu mais placent la Camry dans la moyenne basse de la catégorie, certaines, comme la Renault Talisman ou la Skoda Superb, dépassant même les 600. Cette dernière présente aussi un avantage supplémentaire, son hayon, qui permet un accès facile contrairement à la traditionnelle petite ouverture des voitures à malle.

Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides
Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides

Le volume de coffre est dans la moyenne basse de la catégorie et l'absence de hayon n'est pas très pratique.

Question motorisation, un seul choix est disponible, l'hybride, celui qui faisait justement défaut à l'Avensis. Il s'agit de la même combinaison que l'on trouve notamment sur le Rav4, à savoir un 4 cylindres 2.5 A25A-FXS de 177 ch associé à un moteur électrique de 88 ch offrant une puissance combinée de 218 ch. Le tout est transmis au sol via une boîte à train épicycloïdal, ce qui n'est pas ce qu'on fait de plus performant face au chronomètre – même si 8,3 s au 0 à 100 km/h n'a rien de ridicule - mais est un gage non seulement de confort, surtout en ville, mais aussi d'efficience. Ainsi, selon la norme NEDC corrélée, la consommation en cycle mixte est annoncée à 4,3 l/100 km et les émissions de CO2 à 98 g/km.

Essai vidéo – Toyota Camry 2019: la plus pro des hybrides

Les tarifs démarrent à 36 900 € mais c'est celui de 39 600 € qui intéressera le plus grand nombre puisque c'est celui de la finition Business qui devrait représenter 70 % des ventes. Étant hybride et émettant moins de 100 g/km, elle ne subit pas de malus et est de plus exonérée de TVS (Taxe sur les Véhicules de Société) pendant 3 ans, une spécificité qu'elle ne partage aujourd'hui qu'avec la Ford Mondeo Hybrid à ce niveau de prix.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Toyota Camry

98 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Toyota Camry 8

Janvier 2019

A titre d'exemple pour la version VIII 2.5 HYBRID 2WD LOUNGE.

1,44 m1,84 m
4,88 m
  •  5 places
  •  620 l / NC

  •  Auto.
  •  Hybride essence électrique

Portfolio (45 photos)

En savoir plus sur : Toyota Camry 8

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (134)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

La clientèle est vraiment ciblée ... les taxis (et assimilés) et les caisses de fonction.

La clientèle particulière pour du tri-corps avec malle doit être bien mince.

On atteint pas l'immondice stylistique des Prius mais face avant trop massive, le tableau de bord avec son design particulier fera très daté rapidement ... et comble de la régression technologique, aucune connectivité avancée avec les smartphones (mais un chargeur à induction ... va comprendre la logique).

Par

La seule Toyota digne d'intérêt de nos jours avec le hilux et land cruiser

Par

Esperons qu'elle sois mieux et fiable que l'avensis

Par

C'est une caisse américaine (confort royal, espace à bord de limousine)

avec quelques défauts d’américaines ( suspension orienté confort et surtout direction "a deux doigts")

.

Mais aussi de vraies qualités d'européennes (qualité perçue à bord sans reproche)

et surtout de Toyota

( système hybride au top avec des accélérations respectables , un silence à bord princier et des consos de citadine)

.

Il est heureux que Toy ne la propose qu'avec une seule carrosserie et sans hayon....

Parceque cet essai demontre sans soucis pourquoi cette voiture est la berline la plus vendue aux USA

en plus d'etre la plus fiable.

Par

En réponse à Davideneco

Esperons qu'elle sois mieux et fiable que l'avensis

L'Avensis est fiable.... en essence.

ET jamais un model d'hybride toy s'est révélé peut fiable.

Par

la question est : est ce que ça va se vendre en France?! (elle a pas mal de qualités mais sceptique d'un succès ici)

Par

En réponse à 360Magnum

La seule Toyota digne d'intérêt de nos jours avec le hilux et land cruiser

Visiblement les taxis ont trouvé de l'interet aux diferentes variantes et versions de la Prius

et de l'Auris hybride....

.

Sans compter les quelques millions de voitures suplementaires que Toy ecoule chaque années.

Par

En réponse à morgan34

la question est : est ce que ça va se vendre en France?! (elle a pas mal de qualités mais sceptique d'un succès ici)

Son seul point noir pour le marché qu'elle vise c'est l'absence de hayon et/ou de version break.

Pour le reste, c'est une superbe voiture pour les pros.

Par

Elle a l'air au top cette Camry... Et l'intérieur est stylé. C'est haut de gamme, mais pas clinquant! Manque peut-être la Hifi Mark Levinson à "emprunter" chez Lexus afin de parfaire le tableau.

En espérant qu'une version break ou hayon soit au programme car c'est vrai que cette ouverture de coffre est toujours handicapante je trouve. Le mieux étant le double système d'ouverture typique Skoda qui pour moi rend leurs berlines parfaites pour toutes les utilisations.

Par

Le design de la console centrale et celui de l'écran centrale vont très mal vieillir. Les critiques sur ces sujets sont les mêmes que sur le CHR, le RAV4 et la Corrola, mais bon pas un changement. C'est vieillot.

Pas une mauvaise voiture en soit, mais pas vraiment au dessus de la concurrence.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire