Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Les grandes absentes du salon : la Ford Focus (1/5) - Vidéo en direct du salon de Genève 2018

Dans Salons / Salon de Genève

Les grandes absentes du salon : la Ford Focus (1/5) - Vidéo en direct du salon de Genève 2018

C'est l'auto de l'année pour Ford en Europe. Pourtant, alors qu'elle est prête à être dévoilée, la Ford Focus fait l'impasse sur le salon de Genève. Le président du groupe en France nous explique les raisons de cette absence.

C’est sans aucun doute le stand ou trône le plus de nouveautés. De la version Bullitt de la Mustang, au restylage du reste de la gamme, auquel s'ajoute celui de l’Edge, en passant par la version ST de la Fiesta, sa version Active et la Ka+ qui bénéficie elle aussi d'un restylage et d’une finition Active, n’en jetez plus.

Ford focus
La première image de la nouvelle Focus, dévoilée officiellement le 10 avril prochain

Pourtant, chez Ford à Genève, il manque le modèle le plus important de son année, celui qui risque d’engranger le maximum de ventes pour le constructeur américain en Europe : la Focus. Pourquoi cette berline compacte, l'un des leaders du segment le plus vendu en Europe, n’est-elle pas présente à Genève, l’un des salons les plus importants du vieux continent ? Louis Carl Vignon, le président de Ford France, le revendique haut et fort, « elle mérite un événement rien que pour elle » explique-t-il dans la vidéo ci dessous.

 Il est certain qu’avec rien de moins que cinq modèles à dévoiler parmi les 110 nouveautés proposées au cours de l’édition 2018, la Focus aurait été quelque peu noyée dans la masse des autos genevoises. « Et on a tellement de choses à dire sur cette nouvelle Focus, ajoute le boss de Ford, qu'on a décidé de lui consacrer un événement spécial ». Aussi, la division européenne du constructeur de Dearborn organise une présentation officielle de celle qu'il espère devenir son futur best-seller le 10 avril prochain. Une date où les médias, et le public, n’auront plus la tête en Suisse. Ils sont malins, ces Américains.

En savoir plus sur : Moyenne Berline

Moyenne Berline
Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ford est plutôt discret en matière d'hybrides. Ils utilisent la technologie Toyota sur un 4x4 depuis le lancement de la Prius et c'est tout. La Focus électrique est remarquablement invisible bien qu'existante...

Par

Plus je la regarde plus je pense à la Tipo ...

Par

tueuse de classe a

Par

La nouvelle Focus ?

Y'a le Poutou et son équipe de bordelais assembleurs de boite de vitesse qui voulaient la baptiser de belle manière !

Par

En réponse à roc et gravillon

La nouvelle Focus ?

Y'a le Poutou et son équipe de bordelais assembleurs de boite de vitesse qui voulaient la baptiser de belle manière !

La nouvelle faux-cul peut-etre ?

Avec Poutou et ses toutous, une Ford n'oserait pas mettre une roue à Blanquefort.

Par

... ou pour le moins celles avec transmission automatiques...

Par

En réponse à Hybridation

Ford est plutôt discret en matière d'hybrides. Ils utilisent la technologie Toyota sur un 4x4 depuis le lancement de la Prius et c'est tout. La Focus électrique est remarquablement invisible bien qu'existante...

La Focus électrique n'est plus proposée sur le marché depuis pas mal de temps. Les Ford Hybrides -effectivement à technologie Toyota- sont nombreuses aux USA (Fusion, Escape, C-Max...), mais Ford Europe considère qu'elles n'auraient en l'état que peu de place en Europe. Seule la Mondeo est proposée sans trop y croire. Les prochaines hybrides devront être plus performantes pour espérer détrôner le leader.

Par

On peut comprendre la position de Ford.

Tout comme celle d'autres constructeurs qui font carrément l'impasse sur Genève ou sur les mondiaux (Allemands et Français).

Ce phénomène de non présentation dans des salons au profits d'évènements spécifiques organisés par un fabricants se retrouvent dans d'autres industries.

Par exemple dans l'électronique grand publique, les jeux vidéos...

La Focus c'est la deuxième plus grosse vente de Ford, présentées au salon de genève elle va avoir droit à 3mns de reportage, noyées dans le flot des nouveautés, avec l'Auris, la classe A, la Ceed....et je ne cite que des compactes. Si on compte les SUV équivalent c'est encore pire....

Ces grandes messes autos a force de nouveauté, d'abondance ne mettent plus le produit en avant mais le rende au contraire anonyme, banal, transparent.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire