Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les nouveautés hybrides - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Dans Salons / Salon de Francfort

A Francfort 2019, il est beaucoup question de voitures 100% électriques. Mais si l’on considère les nouveautés dans le détail, c’est bien du côté des hybrides que ça bouge le plus.

Même Lamborghini passe à l'hybride cette année à Francfort! La Sian, forte de 819 ch, sera produite à 63 exemplaires.
Même Lamborghini passe à l'hybride cette année à Francfort! La Sian, forte de 819 ch, sera produite à 63 exemplaires.

Bien sûr, les voitures à motorisation thermique classique représentent encore l’écrasante majorité des ventes en Europe. L’an dernier, les hybrides n’ont représenté que 5,3% des immatriculations sur le Vieux continent (soit 760 000 voitures). Il n’empêche que ce chiffre progresse année après année, étant entendu que l’offre contribue fortement à créer la demande. En France, la part des ventes d’hybrides a progressé de 30% l’an dernier pour approcher les 5% des ventes globales. Les hybrides rechargeables, plus complexes et donc plus onéreux, auront quant à eux vu leur part de marché croître de 22%. Ce qui n’est pas si mal étant donnée la rareté des modèles proposés…et l’absence des constructeurs tricolores sur le créneau.

Mais les choses vont changer, avec notamment le groupe PSA qui lance un bloc hybride rechargeable de 300 ch sur plusieurs de ses modèles, dont l’Opel Grandland X exposé à Francfort. Renault, timidement présent à Francfort avec un seul exemplaire de son nouveau Captur, déclinera celui-ci en une version hybride rechargeable offrant plus de 50 km d’autonomie électrique. Ledit Captur complètera une offre initiée par le lancement d’une version hybride simple de la Clio 5, attendue pour la seconde moitié de l’année.

Le Captur trouvera sur sa route le Ford Puma, autre SUV citadin, mais qui se contentera lui d’une motorisation hybride légère, composée d’un alterno-démarreur de 11,5 Kw et d’une batterie 48V. Ford annonce d’ailleurs à Francfort une vaste offensive électrique en Europe, où il s’est fixé pour objectif de vendre plus de modèles électrifiés que de modèles thermiques à l’horizon 2022. Pour ce faire, huit modèles de sa gamme recevront des blocs hybrides légers, hybrides simples ou hybrides rechargeables dans les mois et années à venir. On relève notamment l’arrivée d’un Kuga, SUV familial, capable de rouler en mode « zéro émission » pendant une cinquantaine de kilomètres en zone urbaine.

Parmi les autres constructeurs généralistes passant à l’hybride, citons Skoda avec la Superb restylée (56 km d’autonomie électrique), Seat avec son Tarraco, les deux véhicules partageant nombre d’éléments techniques.

Chez les premiums, enfin, on s’intéressera au Mini Countryman Cooper SE ALL4, dont l’autonomie progresse de 30% pour atteindre 57 km, ainsi qu’aux Mercedes Classe A et B. Tous ces véhicules seront des modèles rechargeables.

Nous aurions aussi aimé vous parler des constructeurs japonais, au premier rang desquels le pionnier Toyota, mais celui-ci n’a pas fait le déplacement au salon de Francfort… Au moins cette absence permet-elle à la concurrence de poser ses premiers – vrais – jalons dans un secteur qu’elle aura trop longtemps négligé.

Portfolio (8 photos)

En savoir plus sur : Renault Captur 2

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

:bah::bah:Pour le moment, mais ça risque de changer avec des offres uniquement disponibles en hybride pour respecter le plafond de verre des 95 gr de Co2, il est assez facile de calculer le seuil de rentabilité des hybrides rechargeables puisque le même modèle existe encore en version 100% thermique. Chacun en fonction du nombre de trajets de moins de 50 ou 60 km qu'il fait (autonomie de la batterie) peut estimer quand rouler dans un modèle thermique + élec rechargeable devient rentable.

Quelques données complémentaires lors des essais seraient egalement bienvenues pour se faire une idée précise des contraintes notamment : l'encombrement des batteries vs la version thermique (capacité du coffre en général), le poids des batteries + moteur, le surcoût vs le même modèle équipé seulement d'un moteur thermique.

Actuellement vu le surcoût demandé par ex par Mercedes, le seuil de rentabilité est très très loin...:bah: Ca ressemble surtout à une offre dictée par marketing pour rester conforme à la future législation :bah:

Par

L'Europe impose des amendes au-delà de 95g/100. Certains constructeurs (ce sont bien eux et pas les groupes qui paient) vont être à l'amende sans que cela soit un problème: ainsi l'hybridation de la lambo vise les performances et absolument pas la baisse des émissions...

Et je m'inscris en faux sur la question du marketing. Le fait d'avoir des phev au catalogue n'apporte absolument rien en soit au respect de ces 95g

Il faudra effectivement les vendre!

Par

Concernant les "nouvelles" (depuis vingt ans...) technologies hybrides, les constructeurs français parlent encore au futur fin 2019, à 18 mois des sanctions CO2 du 95g !!!!

L' industrie automobile française est condamnée à revendre des véhicules électriques chinois rebadgés avant trois ans !!!

Par

Bref des hybrides bricolées :roll:

Par

Toyota et Hyundai/kia peuvent dormir tranquille ...

Par

Je vais finir pas croire en l'hybride avec tous ses véhicules. Après toujours le problème de l'autonomie...

Pourquoi ? car, dans une famille nombreuse avec 3 voitures et dans un parking privée partagée, je ne me voit pas poser 3 bornes électrique à 1600€ (dont 50% d'aide de l'état mais ca va pas durer) et payer un abonnement entre 10 et 15€ par mois pour chaque borne en plus de l'électricité. Donc faudrait au moins une autonomie de 100km voir 120km par voiture pour pouvoir rouler 70% des trajets quotidien en électrique

Par

Je pense que la proposition de Renault sera bonne.

À l'instar de kia et Hyudai c'est un moteur conçu pour l'hybride et non un rajout de batterie sur un bloc thermique turbo.

En tout cas, je pense que c'est cette solution la plus fiable et plus économe.

Par

Hybride rechargeables? A la poubelle, direct. :kaola:

Donnez-nous des hybrides non-rechargeables ou rien.

Je préfère 1000 fois une Honda CRV vraiment hybride que ces machins que personne ne rechargera jamais par faute de temps.

Par

Le problème des voitures actuelles c'est le poids, des véhicules bien trop lourds avec de puissants moteurs, si l'on veut réduire le CO2 il faut réduite tout ça, diminuer drastiquement le poids et la puissance, et là on fera baisser notablement le CO2. A quoi sert une véhicule de 150 Cv qui pèse 1.5 tonne, je parle même pas de ceux qui font plus de 200 Cv et deux tonnes, pour rouler a 80 Km/h et maxi 130 sur autoroute, avec la plus part du temps une seule personne a bord.

Un véhicule de 800 Kg et 60 Cv suffirait amplement, y compris avec 4 personnes a bord, là on divise par deux les émissions de CO2 et on passerais très facilement sous la barre des 95 g/Km

Par

En réponse à Willy Macfly

Hybride rechargeables? A la poubelle, direct. :kaola:

Donnez-nous des hybrides non-rechargeables ou rien.

Je préfère 1000 fois une Honda CRV vraiment hybride que ces machins que personne ne rechargera jamais par faute de temps.

J'ai une PHEV et je la recharge régulièrement. Donc ton assertion "personne ne…" est fausse ! Et je te défends de mettre la mienne à la poubelle, j'en suis très content.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire