Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les nouveautés hybrides - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Dans Salons / Salon de Francfort

A Francfort 2019, il est beaucoup question de voitures 100% électriques. Mais si l’on considère les nouveautés dans le détail, c’est bien du côté des hybrides que ça bouge le plus.

Même Lamborghini passe à l'hybride cette année à Francfort! La Sian, forte de 819 ch, sera produite à 63 exemplaires.
Même Lamborghini passe à l'hybride cette année à Francfort! La Sian, forte de 819 ch, sera produite à 63 exemplaires.

Bien sûr, les voitures à motorisation thermique classique représentent encore l’écrasante majorité des ventes en Europe. L’an dernier, les hybrides n’ont représenté que 5,3% des immatriculations sur le Vieux continent (soit 760 000 voitures). Il n’empêche que ce chiffre progresse année après année, étant entendu que l’offre contribue fortement à créer la demande. En France, la part des ventes d’hybrides a progressé de 30% l’an dernier pour approcher les 5% des ventes globales. Les hybrides rechargeables, plus complexes et donc plus onéreux, auront quant à eux vu leur part de marché croître de 22%. Ce qui n’est pas si mal étant donnée la rareté des modèles proposés…et l’absence des constructeurs tricolores sur le créneau.

Les nouveautés hybrides - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Les nouveautés hybrides - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

 

Mais les choses vont changer, avec notamment le groupe PSA qui lance un bloc hybride rechargeable de 300 ch sur plusieurs de ses modèles, dont l’Opel Grandland X exposé à Francfort. Renault, timidement présent à Francfort avec un seul exemplaire de son nouveau Captur, déclinera celui-ci en une version hybride rechargeable offrant plus de 50 km d’autonomie électrique. Ledit Captur complètera une offre initiée par le lancement d’une version hybride simple de la Clio 5, attendue pour la seconde moitié de l’année.

Le Captur trouvera sur sa route le Ford Puma, autre SUV citadin, mais qui se contentera lui d’une motorisation hybride légère, composée d’un alterno-démarreur de 11,5 Kw et d’une batterie 48V. Ford annonce d’ailleurs à Francfort une vaste offensive électrique en Europe, où il s’est fixé pour objectif de vendre plus de modèles électrifiés que de modèles thermiques à l’horizon 2022. Pour ce faire, huit modèles de sa gamme recevront des blocs hybrides légers, hybrides simples ou hybrides rechargeables dans les mois et années à venir. On relève notamment l’arrivée d’un Kuga, SUV familial, capable de rouler en mode « zéro émission » pendant une cinquantaine de kilomètres en zone urbaine.

Parmi les autres constructeurs généralistes passant à l’hybride, citons Skoda avec la Superb restylée (56 km d’autonomie électrique), Seat avec son Tarraco, les deux véhicules partageant nombre d’éléments techniques.

Chez les premiums, enfin, on s’intéressera au Mini Countryman Cooper SE ALL4, dont l’autonomie progresse de 30% pour atteindre 57 km, ainsi qu’aux Mercedes Classe A et B. Tous ces véhicules seront des modèles rechargeables.

Nous aurions aussi aimé vous parler des constructeurs japonais, au premier rang desquels le pionnier Toyota, mais celui-ci n’a pas fait le déplacement au salon de Francfort… Au moins cette absence permet-elle à la concurrence de poser ses premiers – vrais – jalons dans un secteur qu’elle aura trop longtemps négligé.

Photos (8)

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire