Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault : Ghosn démissionne, il est remplacé par un duo Senard/Bolloré

Dans Economie / Politique / Personnalités

, mis à jour

Cette fois c'est officiel. Carlos Ghosn, qui a démissionné, est remplacé par un tandem. Jean-Dominique Senard devient le président du conseil d'administration, Thierry Bolloré est nommé directeur général.

Renault : Ghosn démissionne, il est remplacé par un duo Senard/Bolloré

L'affaire Ghosn résumée en 7 dates clés

- 19 novembre 2018 : Carlos Ghosn est arrêté au Japon. Ce jour-là, Nissan révèle que Ghosn aurait pendant de nombreuses années déclaré des revenus inférieurs au montant réel. La garde à vue sera prolongée deux fois de 10 jours (les 21 et 30 novembre).

- 20 novembre : Renault maintient Ghosn à son poste de PDG, mais met en place une direction provisoire. Thierry Bolloré prend l'intérim.

- 22 novembre : le conseil d'administration de Nissan révoque Carlos Ghosn, qui était président de la marque japonaise. Le conseil d'administration de Mitsubishi fera de même le 26 novembre.

- 10 décembre : Carlos Ghosn est inculpé pour dissimulation de revenus sur la période 2010/2015. Le parquet de Tokyo lance une nouvelle garde à vue pour le même motif, sur la période 2015/2018. Ghosn est toujours en prison.

- 21 décembre : Alors que la veille un tribunal avait rejeté une demande de prolongation de sa garde à vue, Ghosn est arrêté une nouvelle fois, pour d'autres charges. La justice japonaise lui reproche d’avoir fait couvrir par Nissan "des pertes sur des investissements personnels". Pour ce 3e mandat d'arrêt, la garde à vue est prolongée deux fois. Ghosn a passé Noël et le jour de l'An en prison.

- 8 janvier 2019 : Lors de sa première comparution en public, Carlos Ghosn s'est dit "faussement accusé et détenu de manière injuste", rejetant toutes les accusations.

- 11 janvier 2019 : Carlos Ghosn est mis en examen une seconde fois, pour dissimulation de revenus sur la période 2015/2018 et abus de confiance aggravé.

 

Mise à jour 24 janvier 13h30 > Après la démission de Carlos Ghosn, la nouvelle gouvernance de Renault est officielle. Le conseil d'administration a décidé de séparer les fonctions de président du conseil et de directeur général.

Jean-Dominique Senard a été élu président du conseil. Dans un communiqué, le conseil d'administration indique qu'en plus des fonctions assumées normalement par le président du conseil, il "devra évaluer et, si nécessaire, faire évoluer la gouvernance de Renault afin notamment d’assurer la transition vers la nouvelle structure". Ses propositions seront rendues dans quelques semaines, avant la prochaine assemblée générale des actionnaires.

Le conseil d’administration de Renault a fait savoir qu'il souhaite "superviser activement le fonctionnement de l’Alliance" et décide de confier à son président "la pleine responsabilité du pilotage de l’Alliance pour le compte de Renault". Jean Dominique Senard sera donc l'interlocuteur principal avec Nissan, ainsi que les autres partenaires (notamment Daimler). Il pourra proposer "nouvel accord d’Alliance qui lui semblerait utile à l’avenir de Renault".

Thierry Bolloré a été nommé directeur général du groupe Renault. Il "coordonnera pour la société les activités de l’Alliance dans le domaine opérationnel sous l’autorité du président". En clair, c'est à lui de faire tourner Renault au quotidien.

---

Mise à jour 24 janvier 8h > Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie, a annoncé lors d'une interview donnée à Bloomberg que Carlos Ghosn a démissionné dans la nuit de mercredi à jeudi. Ghosn est incarcéré au Japon depuis plus de deux mois, soupçonné notamment d'avoir omis de déclarer aux autorités boursières japonaises une partie de ses revenus en provenance de Nissan. Plusieurs demandes de libération sous caution ont été rejetées.

Ghosn facilite ainsi le processus de succession. Le conseil d'administration du Losange va se réunir ce jeudi matin pour nommer une nouvelle direction. Jean-Dominique Senard devrait devenir président et Thierry Bolloré serait le directeur général.

A LIRE SUR CARADISIAC

> Thierry Bolloré, futur directeur général de Renault : promotion accélérée, malédiction brisée 

> Renault : qui est Jean-Dominique Senard, pressenti pour succéder à Carlos Ghosn ?

--- 

Carlos Ghosn reste en prison. Le tribunal de Tokyo a rejeté une nouvelle demande de libération sous caution. La précédente demande avait été rejetée la semaine dernière. Pour tenter de convaincre la justice japonaise, celui qui est encore officiellement PDG du Losange avait promis qu'il resterait au Japon s'il était libéré, annonçant vouloir remettre aux autorités nippones son passeport. Le tribunal justifiait ses refus par le risque d'une fuite de Ghosn à l'étranger, où il aurait pu détruire des preuves.

En détention depuis plus de deux mois, Carlos Ghosn est bien parti pour rester en prison jusqu'à la tenue de son procès. À ce jour, il est sous le coup de trois inculpations, pour abus de confiance et malversations financières. Pour l'instant, sa détention provisoire court jusqu'au 10 mars. Elle pourra être prolongée par période d'un mois.

Cette décision va conforter la volonté de Renault de tourner la page Ghosn. Le Losange devrait nommer dans les prochains jours une nouvelle direction. Jean-Dominique Senard, actuel patron de Michelin, deviendrait président non-exécutif. Thierry Bolloré serait directeur général.

Portfolio (1 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (84)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

eh oui ça rigole pas en france & sa femme demande de l'aide a jupiter macron Lol

fallait pas Magouiller épicétout

Par

Il est redisent fiscale hollandais, pays où est installé le siège social de l’alliance Renault-Nissan.

Il peut demander de l'aide à ce pays.

Par

La collection de portraits où il ne sourit pas est assez amusante.

Son remplaçant est plus stylé, ça donne espoir pour les modèles Renault.

Par

d'après mes sources Moulache essaye de réunir un commando pour aller le chercher :)))))

Par Profil supprimé

ça fera des épisodes intéressants de la Manga dont il est le héros :bien: :bien: :bien:

pour la prochaine sortie je vois bien une titre genre : "splash finale" :roi: ou une geisha harnaché d'une "antenne ceinture" lui ferait entendre de l'intérieur la pop japonaise :roi:

ah les japs l'ont bien eu et au sec :peur:

Par

a ce que j'ai lu, il suffisait qu'il plaide coupable tout de suite pour sortir de prison dans l'attente du proces. il l'a bien cherché

Par

Quand chez didi..sparu, 4 se font enkyster aux states ..!!

"Rupert Stadler, PDG d'Audi de 2007 à octobre 2018, avait été placé le 18 juin en détention en Allemagne, soupçonné de "fraude" et de complicité d'"émission de faux certificats" sur les gaz polluants des véhicules vendus par la marque aux quatre anneaux. Un tribunal régional de Munich a ensuite décidé, fin octobre, de le remettre en liberté sous contrôle judiciaire. Parallèlement, Audi a accepté mi-octobre de payer une amende de 800 millions d'euros infligée en Allemagne par le parquet de Munich dans le cadre du Dieselgate. (avec AFP)"

Ca fait peur et ça sera dur à ..réparer ..!!

http://www.journalauto.com/lja/article.view/30321/quatre-dirigeants-d-audi-inculpes-aux-etats-unis/1/constructeurs

Allo 3615 quinenveutnencore..??!!

Par

En réponse à morgan34

d'après mes sources Moulache essaye de réunir un commando pour aller le chercher :)))))

J' suis trop vieux, j' attends paisiblement à la maison en jouant au tripoteur-sur-les-genoux avec mon pt'it chat Tigrou que la vérité néclate pour laver l' honneur de mon héros ..!!

Par

En réponse à caffellatte

a ce que j'ai lu, il suffisait qu'il plaide coupable tout de suite pour sortir de prison dans l'attente du proces. il l'a bien cherché

C'est évident que lorsqu'on plaide coupable, on peut faire du tourisme comme si de rien n'était.

Il ne faut pas croire tout ce qui est dit ou va être dit sur cette affaire.

Une affaire extrêmement complexe au demeurant.

CG est loin d'être le seul coupable dans cette histoire...Et je pense qu'il ne veut pas tomber tout seul. :bah:

Par

En réponse à caffellatte

a ce que j'ai lu, il suffisait qu'il plaide coupable tout de suite pour sortir de prison dans l'attente du proces. il l'a bien cherché

Il l'a bien cherché ? C'est quoi cette attitude ?! mise à part ce que tu entends le soir devant ton Dieux le journal de TF1 qu'es-ce qui te permet de juger une personne dont la culpabilité n'a pas été encore prouvé ?? Tans que ce n'est pas le cas il mérite le respect !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire