Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Porsche 911 R : radicale - En direct du salon de Genève

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Cailliot Manuel

Jusqu'ici, la plus radicale des 911 était la GT3 RS. Ce n'est plus le cas. Car à Genève, Porsche présente cette année la 911 "R". Aussi puissante et plus légère, elle ravira les puristes en n'étant disponible qu'en boîte manuelle.

Porsche 911 R : radicale - En direct du salon de Genève

R pour "Racing", ou bien, si vous préférez, pour "radicale" ! Porsche présente à Genève, presque comme une tradition, une version extrême d'un modèle de sa gamme. On se souvient de la présentation des modèles GT3 RS ou 918 hybride, également présentés au salon helvétique.

 

Parlons justement de la GT3 RS, dont la 911 R reprend le six cylindres à plat de 4.0 et 500 ch, pour 460 Nm de couple. Elle prête aussi à la R ses ailes et son capot en carbone, ses faces avant et arrière, son châssis... Mais là où la R fait fort, c'est en ajoutant un toit en magnesium, en supprimant la banquette arrière, la climatisation, le système audio et en abandonnant la boîte pilotée PDK pour une boîte manuelle "sport" à 6 rapports. Au final, elle gagne donc encore 50 kg sur la balance, soit 1 370 kg à vide. Ce qui en fait la plus légère des 911 actuelles.

Vous aurez aussi remarqué qu'elle perd au passage le gros aileron fixe, remplacé par un élément rétractable et que la sortie d'échappement est centrale, double, et en titane, un matériau encore une fois des plus léger. Sur la carrosserie, les doubles bandes rouges ou vertes et le monogramme Porsche sont autant de références à la compétition.

Porsche 911 R : radicale - En direct du salon de Genève

A bord, le volant et le levier de vitesses sont spécifiques à cette version. Les sièges bacquets sont en carbone et reprennent un motif "pied de poule" qui rappelle la toute première 911, et une plaque numérotée est là pour vous rappeler que vous êtes à bord d'une série limitée à 991 exemplaires (c'est le code de la génération actuelle de 911). Enfin, comme sur toutes les Porsche radicales, les poignées de porte sont réalisées en forme de boucles.

 

Porsche 911 R : radicale - En direct du salon de Genève

Les performances sont évidemment ébouriffantes. Cependant, la boîte manuelle moins rapide que la PDK fait régresser le 0 à 100 km/h, avalé en 3,8 secondes contre 3,2 avec le launch control de la PDK sur la GT3 RS. Par contre, la V-max grimpe à 323 km/h contre 310. On perd donc un peu (en fait beaucoup, 0,6 seconde, à ce niveau, c'est énorme) en efficacité à l'accélération mais on se rattrappe sur autobahn...

Le châssis identique à la GT3 RS reprend les 4 roues directrices et une option qui permet de lever le 30 mm l'avant de la voiture pour passer les dos-d'âne. Le freinage est assuré par un ensemble carbone céramique de 410 mm de diamètre à l'avant et 390 mm à l'arrière. Autant dire qu'on prend plus de G au freinage qu'à l'accélération.

Le prix est celui de l'exclusivité, soit 189 544 € hors options, c'est 5 000 € de plus que la GT3 RS. Les commandes sont d'ores et déjà ouvertes, ce qui vous fera une belle jambe sachant que la rumeur dit qu'elles sont déjà toutes vendues.

 

L'instant Caradisiac : retour aux sources

La 911 R est une Porsche de puristes. Le moteur atmosphérique, la boîte manuelle, le poids en baisse, le dépouillement de l'habitacle (enfin c'est relatif), l'absence de launch control, etc., en font une pure et dure. Un retour en arrière, vers des racines pas si lointaines, vers la compétition, mais adaptée à la route. Bref, elle possède tous les ingrédients pour en faire un futur collector.

Porsche 911 R : radicale - En direct du salon de Genève

Photos (15)

En savoir plus sur : Porsche 911 Type 991

SPONSORISE

Actualité Porsche

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire