Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Audi A1 Sportback 2018 : tout ce qu'il faut savoir en vidéo

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

La citadine chic des anneaux change de stratégie. Exit les formes rondes, place au muscle et à la sportivité. Cette seconde génération d’Audi A1 se veut surtout l’une des plus accueillantes et connectées du marché. Nous avons pu la découvrir en avant-première près d’Ingolstadt, dans le fief de la marque.

Audi A1 Sportback 2018 : tout ce qu'il faut savoir en vidéo

Depuis l’émergence des petits SUV, elles ne sont plus beaucoup à se partager le business de la petite citadine chic et branchée. Si l’ont met de côté les Fiat 500, Alfa Romeo MiTo ou autres DS3 qui accusent le poids des années, elles ne sont plus que deux : la Mini et l’Audi A1. L’heure du renouvellement est arrivée pour la citadine d’Ingolstadt qui profite à son tour de la plateforme moderne issue du groupe Volkswagen.

 

Audi A1 Sportback 2018 : tout ce qu'il faut savoir en vidéo

Cette plateforme baptisée MQBA0 qui supporte aussi les Seat Ibiza et Volkswagen Polo permet à la citadine de progresser dans tous les domaines. Premièrement, dans celui de l’accueil. La nouvelle A1 grandit de 7 cm en longueur à 4, 03 m mais gagne surtout près de 10 cm sur son empattement. Le constructeur a déplacé les essieux aux extrémités et réduit les portes à faux, ce qui améliore de manière significative l’espace aux places à l’arrière. Deux passagers, même au-delà d’1 ,80 m, voyageront avec un niveau confort vraiment bon pour la catégorie. Ce gain profite aussi aux bagages puisque le volume de coffre grimpe à 335 litres, soit la référence du segment aux côtés de sa cousine la Seat Ibiza. L’appellation Sportback a été conservée puisqu’elle sera désormais exclusivement construite en 5 portes.

Un design plus masculin

L’A1 change techniquement mais surtout visuellement. Audi généralement frileux en matière de design prend ici des risques. La marque aux anneaux a voulu « viriliser » sa citadine et accentuer le côté sportif. Les designers ont pioché dans l’histoire de la marque et se sont inspirés de l’ « Ur-Quattro », la Quattro championne des rallyes dans les années 80. Les trois stries sous le capot, le becquet arrière et les déflecteurs latéraux sont des clins d’œil à l’ancêtre qui prennent place autour d’une silhouette plus ramassée. En effet, la hauteur est en réduction et les voies se sont élargies pour assoir la voiture sur la route. D’autres détails comme le montant arrière en aileron de requin et le positionnement du hayon rappellent sa filiation avec plusieurs modèles du groupe dont le Q2. Audi proposera deux couleurs de toit spécifiques, noir ou gris, en plus d’un catalogue de jantes et de coloris très diversifié.

Audi A1 Sportback 2018 : tout ce qu'il faut savoir en vidéo

A bord aussi, l’A1 se métamorphose. Son cockpit a été totalement remanié avec une planche de bord en zigzag qui intègre de longues bouches d’aération horizontales. Le dessin fait quelque peu penser à l’univers Lamborghini voire DS avec des formes asymétriques et biseautées. Il peut être mis en valeur par un éclairage intérieur de différentes couleurs. Le cockpit numérique est désormais de série quant à l’écran multimédia (système MMI) qui l’accompagne, ce dernier varie en fonction du niveau de finition de 8,8’’ à 10,1’’. Il inclut la dernière version du système MMI avec toute la connectivité actuelle (Android, Carplay, etc.) et deux prises USB, dont une USB-C qui permet de charger ou de transférer plus vite. La seule faute de goût de cette citadine premium, ce sont les plastiques durs utilisés en majorité dans l’habitacle.

Le cockpit numérique de série

 

Audi A1 Sportback 2018 : tout ce qu'il faut savoir en vidéo

L'A1comble son retard technologique en adoptant, toujours selon la finition choisie, le chargeur de smartphone à induction, le maintien dans la voie, le régulateur de vitesse adaptatif, la détection des piétons, l’aide au stationnement avec caméra de recul qui détecte les obstacles en manœuvre ainsi qu’un tout nouveau système radio qui bascule automatiquement entre la radio terrestre et numérique pour ne pas avoir de perte de réception.

Audi A1 Sportback 2018 : tout ce qu'il faut savoir en vidéo

Au lancement, Audi commercialisera exclusivement des motorisations essence. L’offre débutera avec le 3 cylindres de 95 ch suivie par un 3 cylindres suralimenté 1.0 TSi de 116 ch, un 4 cylindres 1.5 de 150 ch « cylindres à la demande » qui désactive deux cylindres pour économiser du carburant dans les phases de faibles sollicitations et enfin un 2.0 TFSi de 200 ch. Tous sont compatibles avec une boîte mécanique ou à double embrayage S-Tronic. Les moteurs diesels suivront ainsi qu’une version sportive S1 équipée d’une transmission intégrale. En parallèle du sélecteur de conduite « Drive Select » qui agit sur la réponse moteur, la direction et la rapidité des passages de rapports, l’A1 propose en option une vraie suspension pilotée. Notez enfin que l’A1 sera vraisemblablement l’une des premières à arborer sur son hayon les nouvelles appellations – 30, 40 - de la marque qui symbolisent des tranches de puissance en kilowatts.

La nouvelle Audi A1 fera son apparition dans l’Hexagone au mois de novembre.  

Audi A1 Sportback 2018 : tout ce qu'il faut savoir en vidéo

Portfolio (6 photos)

En savoir plus sur : Audi A1 (2e Generation)

Commentaires (131)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

sa ne sert plus a rien d'acheter une audi

on retrouve les mêmes équipements sur une vw

personnellement je préfère acheter une polo pour moin cher et la même qualité

les audi ont le tableau de bord en plastique mousser vide triste et sans âme :bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien:

Par

Je me demande si y'a vraiment un gain d'économie en désactivant les cylindres car si c'est aussi bidon que le star and stop franchement stop les frais ça sert à rien :bien:

Par

"Ce gain profite aussi aux bagages puisque le volume de coffre grimpe à 335 litres, soit la référence du segment aux côtés de sa cousine la Seat Ibiza."

ibiza :355 litres et la polo 351 litres ou la suzuki baleno avec 355 litres

Par

En réponse à Krayia

Je me demande si y'a vraiment un gain d'économie en désactivant les cylindres car si c'est aussi bidon que le star and stop franchement stop les frais ça sert à rien :bien:

C'est certain il vaut mieux un bon 1.5 atmosphérique mazda dont les consommations seront à peine plus élevées en conduite urbaine et extra urbaine mais qui exploseront pas en cas de conduite dynamique contrairement à tous ces moteurs suralimentés

Par

Y' a tellement d' arrêtes qu' on aura peur de se faire mal là-dedans..!!

Par

"La seule faute de goût de cette citadine premium, ce sont les plastiques durs utilisés en majorité dans l’habitacle."

La clientèle habituelle Audi appréciera de devoir galérer encore plus qu'avant pour se justifier d'avoir payé au prix fort une Ibiza à peine remaquillée...

Par

En réponse à Osefdupseudo

"La seule faute de goût de cette citadine premium, ce sont les plastiques durs utilisés en majorité dans l’habitacle."

La clientèle habituelle Audi appréciera de devoir galérer encore plus qu'avant pour se justifier d'avoir payé au prix fort une Ibiza à peine remaquillée...

L'Ibiza qui ne casse déjà pas 3 pattes à un canard : quelle planche de bord immonde notamment !

Elle ne se vend qu'à -25 / -30% en ventes privées, et même là : on achète les traditionnels problèmes du groupe Vag.

Ce groupe Vag est à fuir comme la peste.

Par

Flash info : le patron d'Audi en prison.

Flash info : le patron d'Audi en prison.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

L'Ibiza qui ne casse déjà pas 3 pattes à un canard : quelle planche de bord immonde notamment !

Elle ne se vend qu'à -25 / -30% en ventes privées, et même là : on achète les traditionnels problèmes du groupe Vag.

Ce groupe Vag est à fuir comme la peste.

Ceci résume bien à quel point le futur client de cette A1 se fera enfler...

Par

Intérieur polo avant Hyundai Kona certains disent du BMW pour l'arrière. C'est vrai que l'A1 perd toute personnalité là...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire