Publi info
 

Présentation vidéo - Hyundai i20 restylée : objectif visibilité

Dans Nouveautés / Restyling

À l’heure actuelle, et avant de savoir si le SUV urbain Kona va faire un carton, la citadine i20 est la deuxième meilleure vente de Hyundai en France. Arrivée à mi-carrière, cette seconde génération a droit au traditionnel restylage, histoire de se redonner un peu de visibilité.

Présentation vidéo - Hyundai i20 restylée : objectif visibilité

La première génération de i20, la citadine polyvalente du constructeur coréen, a été lancée en 2009. Concurrente des Renault Clio, Peugeot 208, Citroën C3 et autres Volkswagen Polo ou Ford Fiesta, elle n'a évidemment jamais atteint dans l'hexagone des chiffres de vente équivalents. La faute à une image de marque timide pour son constructeur, et à un réseau de distribution moins étoffé sur notre territoire. Pourtant, c'est un modèle qui ne manque pas de qualités. Et plus encore depuis fin 2014 et le lancement de la seconde génération. Mieux finie, très bien équipée, habitable et dotée d'un grand coffre, elle a tout pour plaire sur le papier. Mais c'est peine perdue face aux poids-lourds de la catégorie...

 

Cependant, pour Hyundai, elle est un succès. Il s'en est vendu plus de 8 400 l'année dernière, ce qui en fait la deuxième meilleure vente du constructeur, derrière le Tucson (10 400 exemplaires). Arrivée à la moitié de sa durée de vie, cette deuxième génération bénéficie aujourd'hui d'un traditionnel restylage, qui n'est pas tant là pour la révolutionner, mais surtout pour faire parler un peu d'elle et maintenir les ventes sur la pente ascendante actuelle.

La Hyundai i20 avant restylage.
La Hyundai i20 avant restylage.
La Hyundai i20 après restylage..
La Hyundai i20 après restylage..

 

Esthétiquement, si les modifications ne transfigurent pas la i20, elles sont plus importantes qu'il n'y paraît, surtout sur la partie arrière. Cette dernière arbore en effet de nouveaux feux, à LED (sauf entrée de gamme), au dessin interne complètement revu et à la forme légèrement différente. Mais surtout, la plaque d'immatriculation passe du bouclier au hayon. Ces deux-là ont donc pas mal évolué, avec en partie basse un insert plastique qui horizontalise la poupe.

La face avant intègre la calandre "en cascade" désormais typique de la marque.
La face avant intègre la calandre "en cascade" désormais typique de la marque.
La profil évolue peu, on note juste de nouvelles jantes de 16 pouces désormais disponibles.
La profil évolue peu, on note juste de nouvelles jantes de 16 pouces désormais disponibles.
A l'arrière, nouveaux feux, bouclier et hayon modifient un peu plus la physionomie.
A l'arrière, nouveaux feux, bouclier et hayon modifient un peu plus la physionomie.

 

À l'avant, si les phares et capots sont conservés sans modification, le bouclier est lui aussi redessiné. Il intègre la nouvelle calandre "en cascade" déjà vue sur la compacte i30 et le SUV urbain Kona, à la forme plus travaillée que précédemment. Et les antibrouillards évoluent aussi et sont reliés par une fine ligne creuse, qui a pour but, comme à l'arrière, d'horizontaliser l'auto et de l'élargir visuellement. Cela dit ce n'est beaucoup plus flagrant que sur l'actuelle. 

Sur les flancs, pas de modification, on voit seulement apparaître de nouvelles jantes, et en levant les yeux, on tombera sur un pavillon qui peut désormais être choisi couleur carrosserie ou contrasté noir. Les "black panels" situés sur le montant arrière restent eux en place, quelle que soit la couleur de carrosserie choisie. Deux nuances font d'ailleurs leur apparition, le rouge de notre véhicule du jour baptisé "tomato red", et un "champion blue".

 

Un habitacle identique mais un équipement majoré

Si à l'extérieur on peut finalement sans trop se concentrer distinguer la version restylée de l'actuelle, ce sera une autre paire de manches à l'intérieur. La planche de bord est conservée telle quelle, sans évolution. On peut toujours choisir des aplats de couleur, noir, gris ou un nouveau bleu. Et choisir en option des surpiqûres rouges ou bleues, baptisée respectivement "red dot" ou "blue dot".

L'habitacle n'est en rien modifié. Dessin identique, matériaux conservés (et de bonne facture). Seul le niveau d'équipement monte d'un cran.
L'habitacle n'est en rien modifié. Dessin identique, matériaux conservés (et de bonne facture). Seul le niveau d'équipement monte d'un cran.

C'est en fait surtout le niveau d'équipement qui passe un cran. Ainsi, la nouvelle i20 pourra être dotée, en série ou en option (sans que l'on connaisse encore le contenu des différents niveaux d'équipement), des aides à la conduite faisant partie du pack "smartsense" de Hyundai, à savoir : aide au maintien actif dans la voie, alerte de franchissement de ligne, assistance anticollision avant avec freinage autonome en cas de besoin, alerte antisomnolence, feux de route automatiques.

Par ailleurs, le système multimédia est mis à jour. En France, l'écran de console centrale de 7 pouces sera au choix soit doté des technologies de compatibilité Apple Car Play ou Android auto, soit doté en option de la navigation et des services connectés TomTom Live (trafic, météo...) avec mises à jour gratuites une fois par an pendant toute la durée de la garantie.

L'habitabilité arrière est dans la moyenne.
L'habitabilité arrière est dans la moyenne.
Le volume de coffre, lui, est confortable, avec 326 litres.
Le volume de coffre, lui, est confortable, avec 326 litres.

 

Pour le reste donc, pas de changement, le gabarit n'évoluant pas, l'habitabilité et le volume de coffre sont inchangés. La première est correcte pour les passagers, le second remarquable pour la catégorie, avec 326 litres, pas très loin des records des Volkswagen Polo et Seat Ibiza (355 et 351 litres).

 

Plus de diesel mais une boîte à double embrayage

C'est finalement presque sous le capot que les évolutions sont les plus majeures. On retiendra, tendance de plus en plus visible dans la catégorie, la disparition pure et simple des moteurs diesels. On carburera donc au sans-plomb uniquement.

Le 3 cylindres 1.0 T-GDI 100 ch peut désormais être choisi avec la boîte DCT7 à double embrayage.
Le 3 cylindres 1.0 T-GDI 100 ch peut désormais être choisi avec la boîte DCT7 à double embrayage.

Au lancement, les moteurs disponibles seront le 1.2 atmosphérique en 75 et 84 ch (et non 1.4 comme dit par erreur dans la vidéo), accompagné de sa boîte mécanique 5 vitesses. Il sera accompagné en haut de gamme par le 1.0 T-GDI 3 cylindres, en version 100 ch, donnant le choix entre une boîte mécanique à 6 rapports et la boîte à double embrayage 7 rapports DCT7. Pour satisfaire aux futures normes de pollution, il est aujourd'hui doté d'un filtre à particules.

 

Les prix de cette nouvelle i20 ne sont pas encore dévoilés, mais ils seront plus élevés, c'est une certitude, de quelques centaines d'euros, conséquence justement d'une augmentation des coûts liés à la dépollution des moteurs. Le rapport prix/équipement restera favorable, mais pas autant qu'auparavant. La garantie reste fixée à 5 ans kilométrage illimité.

La commercialisation est prévue au mois de juin 2018.

Portfolio (18 photos)

En savoir plus sur : Hyundai I20 (2e Generation)

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bon puisque va pas y avoir grand chose à dire sur la tuture, on va plutôt causer de la nouvelle vocation de top model que s'est trouvée not' Manu.

On observe les clichés : la pose est élancée, le port est altier tout en conservant une certaine élégance. Bien !

Mention spéciale pour la boucle des lacets absolument impeccable. Le genre de détails aussi insignifiants qu'indispensables et qui savent faire la différence lors des grandes occasions. :good:

Mais par contre...pourquoi cet air fermé ? Cette mine presque triste ? Non non non, çà ne va pas du tout çà. :nanana:

Allez, on va mettre ce faux pas sur le compte de la tuture présentée ici. Moi aussi, si on me mettait à côté de ce truc, je me sentirais maussade et raplapla...

En tout cas, faites gaffe Cara' ! Il se pourrait bien qu'un jour le Manu, il vous file entre les doigts. Et troque sa chemise bleu délavé...contre un habit de lumière !

...

Il est plus que temps que j'aille roupiller moi...

Par

Pour en avoir eu une en location je dois dire que j'ai été surpris très bonne auto très confortable et très bien fini

Tenu de route très bien enfin bref très bonne auto bien mieux qu une clio par exemple

Par

En réponse à trinita84

Pour en avoir eu une en location je dois dire que j'ai été surpris très bonne auto très confortable et très bien fini

Tenu de route très bien enfin bref très bonne auto bien mieux qu une clio par exemple

...t'as pas mis la barre très haut remarque !

Par

Et pour Not' Manu, je note un petit bouton au dessus du sourcil droit qui aura échappé au maquillage, et bien entendu, l'oubli du rasage.

Dingue de penser à cirer ses godasses et se présenter ainsi alors qu'il n'est pas même question de venir nous causer d'une baroudeuse....

C'est une des vertus de la mode du moment : si un jour t'es brutalement viré, le look facial SDF sera acquis sans période transitoire.

Par

En réponse à jaweshfcgb

Bon puisque va pas y avoir grand chose à dire sur la tuture, on va plutôt causer de la nouvelle vocation de top model que s'est trouvée not' Manu.

On observe les clichés : la pose est élancée, le port est altier tout en conservant une certaine élégance. Bien !

Mention spéciale pour la boucle des lacets absolument impeccable. Le genre de détails aussi insignifiants qu'indispensables et qui savent faire la différence lors des grandes occasions. :good:

Mais par contre...pourquoi cet air fermé ? Cette mine presque triste ? Non non non, çà ne va pas du tout çà. :nanana:

Allez, on va mettre ce faux pas sur le compte de la tuture présentée ici. Moi aussi, si on me mettait à côté de ce truc, je me sentirais maussade et raplapla...

En tout cas, faites gaffe Cara' ! Il se pourrait bien qu'un jour le Manu, il vous file entre les doigts. Et troque sa chemise bleu délavé...contre un habit de lumière !

...

Il est plus que temps que j'aille roupiller moi...

Je ne lis pas les autres commentaires, celui-ci devrait être le plus pertinent. Eh oui, cette chose s’appelle une chemise, enfin presque.

Merci à MC pour sa présentation pro de l’esthétique de cette voiture plutôt utilitaire.

Par

En réponse à roc et gravillon

...t'as pas mis la barre très haut remarque !

Toujours aussi pertinents tes commentaires, c'est pas comme s'il comparait à la reine de la catégorie en Europe !

Par

Voiture achetée par les retraites et autres radins qui se plaignent de l'état de la france ...et raleront Quand elles sera en pannes et qu'il n'y aura qu'une seule concession dans les 3 départements alentours ....

Par

En réponse à roc et gravillon

...t'as pas mis la barre très haut remarque !

Certes mon brave

Par Profil supprimé

En réponse à Florilège87

Voiture achetée par les retraites et autres radins qui se plaignent de l'état de la france ...et raleront Quand elles sera en pannes et qu'il n'y aura qu'une seule concession dans les 3 départements alentours ....

question : ne vaut-il pas mieux une voiture fiable avec un réseau éparse plutôt qu'une voiture à obsolescence programmée qu'on peu faire réparer partout (et pour cause !) ?

Enfin, les quelques fois où je me suis rendu dans une concession Hyundai à côté de chez moi (qui fait aussi Suzuki et Mazda), les vendeurs et mécanos n'avaient pas plus l'air asiatiques que ça. Donc à mon humble avis, acheter une voiture exotique (entendre par-là non française) peut aussi faire vivre nos concitoyens...

Par

Excellente voiture, très silencieuse à l'arrêt, fiable. Seul soucie, sa suspension un poil trop sèche sur mauvaise route et en ville.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire