Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault : la batterie de la R5 électrique pourrait se passer de cobalt

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

Renault pourrait faire appel aux batteries de type LFP, utilisées notamment sur les toutes dernières Tesla, pour sa prochaine R5. Cela permettrait à la fois de se passer de cobalt, mais aussi de baisser les coûts, pour proposer une auto en accord avec le panier moyen du véhicule neuf.

Renault : la batterie de la R5 électrique pourrait se passer de cobalt

La nouvelle R5 de Renault a encore un peu de temps devant elle. Si le développement est en toute logique déjà avancé, il n'empêche que la marque au losange a de quoi réfléchir encore sur la chimie des batteries. Un point crucial, puisque c'est ce qui jouera directement sur le prix de vente, qui devra être équivalent à celui d'un modèle équivalent hybride ou à moteur thermique. En clair, un tarif largement sous les 30 000 € pour cette R5 qui n'arrivera pas avant fin 2023, au mieux, dans un marché français où le bonus écologique sera revu continuellement à la baisse.

Pour limiter les coûts, Renault devrait utiliser des batteries LPF (lithium fer phosphate) qui remplaceraient ainsi les batteries traditionnelles NMC (nickel manganèse cobalt) largement utilisées aujourd'hui sur les véhicules électriques. Une batterie LFP notamment utilisée par la Tesla Model 3 assemblée en Chine, qui a permis la baisse importante du prix récemment.

Plus stable et moins sujette à l'emballement thermique, la batterie LFP a toutefois un désavantage : une densité énergétique moindre. 

La future R5 reposera sur la nouvelle plateforme CMF-B EV, qui servira à d'autres modèles électriques compacts chez Renault, dans une gamme allant de 20000 à 30000 €.

 

 

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les batteries devrait grandement évoluer dans les prochaines années, il y a pas mal de recherche a présent ce qui est une bonne chose, diminuer les coûts et la pollution générée pour la construction et le recyclage va tout a fait dans le bon sens.

Par

C'est bien mais visiblement l'autonomie n'en sera clairement pas avantagée...

Par

En réponse à pdumoulin

Les batteries devrait grandement évoluer dans les prochaines années, il y a pas mal de recherche a présent ce qui est une bonne chose, diminuer les coûts et la pollution générée pour la construction et le recyclage va tout a fait dans le bon sens.

Vous avez raison , c'est le sens du progrès , toujours mieux pour

moins cher .

Par

En réponse à pdumoulin

Les batteries devrait grandement évoluer dans les prochaines années, il y a pas mal de recherche a présent ce qui est une bonne chose, diminuer les coûts et la pollution générée pour la construction et le recyclage va tout a fait dans le bon sens.

Oui, et il faut surtout garantir qu’il ne peut y avoir de risque d’explosion, aussi bien en cas de surchauffe, qu’en cas d’accident, voire d’incendie. Un risque de 10 exp-10 serait intéressant, avec des systèmes de sécurité ad-hoc qui le prouvent. La récente explosion de batterie sur un VE en fonctionnement pose problème. J’ai d’ailleurs une question : peut-on raisonnablement rester dans un VE connecté à une borne de recharge, que celle-ci soit rapide ou pas, peu importe ? Un thermique brûle avant d’exploser, mais si l’inverse se produit avec un VE, cela fait désordre.

Par

Pour résoudre le problème des recharges, intensifier et développer des stations électriques tout les 20 km.

Par

En réponse à Zelos

Pour résoudre le problème des recharges, intensifier et développer des stations électriques tout les 20 km.

Es-tu prêt à payer ton plein d'électricité plus cher qu'un plein d'essence ?

Installer des bornes rapides, les entretenir, entretenir le réseau d'alimentation, produire l'électricité et enfin intégrer le principe du recyclage, tout cela n'est pas gratuit et à un prix.

Par

En réponse à cockernoir

Vous avez raison , c'est le sens du progrès , toujours mieux pour

moins cher .

Pour l'instant c'est MOINS (Moins d'Autonomie, moins de Liberté) pour PLUS cher.

Par

Du Renault tout craché...

Après l'effet d'annonce, la désillusion...on commence par de batterie d'ancienne génération mois performantes...

Ça sent la Dacia R5 (D5)... dommage

Par

En réponse à Otonei

Pour l'instant c'est MOINS (Moins d'Autonomie, moins de Liberté) pour PLUS cher.

Et oui il n'y a que les sectaires du VE qui voient de l'évolution dans les batteries.... Ils nous ont vanté tous ces fumeux aux batteries poireau/fiente de poulet qui promettaient des autonomie doublées et au final tout cela à tourné en eau de boudin. Il y a 13 ans une certaines voiture éléctrique faisait entre 340 et 393km avec une batterie de 53Kwh. Aujourd'hui la même marque annonce 610km pour une batterie de 100Kwh.... Aucune amélioration pratique pour le consommateur....

Par

En réponse à pdumoulin

Les batteries devrait grandement évoluer dans les prochaines années, il y a pas mal de recherche a présent ce qui est une bonne chose, diminuer les coûts et la pollution générée pour la construction et le recyclage va tout a fait dans le bon sens.

Ce qui est bien avec cette affirmation, c'est qu'on a dû la lire depuis 25 ans minimum (téléphones, ordis, voitures, ...).

Même si l'environnement en profite (miam les mines de Cobalt (dont certaines radioactives) en RDC), le premier argument reste toujours économique.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire