Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Saab : bientôt de retour en Europe ?

Dans Economie / Politique / Marché

Pierre Desjardins

Evergrande Group, déjà actionnaire majoritaire de Faraday Future, vient d'acquérir 51 % des parts de NEVS, qui détient Saab.

Saab : bientôt de retour en Europe ?

Le troisième plus gros promoteur immobilier chinois, Evergrande Group, a payé 930 millions de dollars (816 millions d'euros) pour devenir l'actionnaire majoritaire du fabricant de véhicules électriques National Electric Vehicle Sweden (NEVS), lui-même propriétaire des droits de la marque Saab. Cette décision fait partie des ambitions de Hui Ka-yan, fondateur d'Evergrande, de diversifier son portfolio d'entreprises et de mettre un pied sur le marché en pleine expansion du véhicule électrique.

NEVS a acquis les biens de Saab quand l'entreprise suédoise a fermé ses portes en 2012. Cela inclut l'usine de Trollhättan où NEVS produit aujourd'hui des véhicules électriques sur la base de la dernière génération de 9-3. Même si une tentative en 2012 d'obtenir les droits d'utiliser la marque et le logo de Saab s'est cependant soldée par un échec, cette 9-3 se reconnaît au premier coup d'œil puisqu'elle conserve le même design. Toute la partie mécanique thermique a par contre été remplacée, l'autonomie annoncée est de 300 km et la voiture est équipée d'une connectivité Wifi, de mises à jour à distance et de la possibilité de contrôler la recharge via smartphone.

L'entreprise appartient aussi en partie à la municipalité autonome de Tianjin dans le Nord-Est de la Chine, où une seconde usine, dont la capacité initiale de 50 000 unités par an devrait passer à 200 000 cette année, a démarré sa production de 9-3 électriques pour le marché chinois en 2017.

Le rapprochement entre NEVS et Evergrande va contribuer au développement d'un crossover électrique 9-3X qui sera produit dans un premier temps en Chine mais qui pourrait bien faire ses débuts européens conformément aux ambitions de l'entreprise de devenir l'un des plus gros producteurs de véhicules électriques au monde.

Evergrande n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il a effectué une manœuvre similaire en injectant 2 milliards d'euros (1,75 milliard d'euros) l'année dernière dans l'américain Faraday Future alors au bord de la banqueroute. Après quelques rebondissements judiciaires, le premier modèle, le SUV FF91, devrait entrer en production cette année.

SPONSORISE

Actualité Saab

Toute l'actualité

Forum Saab

Commentaires ()

Déposer un commentaire