Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

, mis à jour

L'intégration au groupe PSA a donné un nouveau souffle à Opel, matérialisé par le lancement d'une excellente Corsa et, prochainement, par celui du nouveau Mokka. Cinq modèles de la marque ont été réunis à l'occasion du premier salon Caradisiac, de la nouvelle Corsa électrique à l'Insignia tout juste retylée.

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

Depuis son intégration à PSA en mars 2017, Opel peut être considéré comme une sorte de miraculé de l’automobile. Après avoir cumulé les pertes pendant des années, la marque retrouve du lustre et renouvelle progressivement sa gamme en profitant de la politique de plate-forme commune du groupe. Opel-Vauxhall a ainsi écoulé environ 1 million de véhicules sur ses différents marchés (60 pays en tout) en 2019, et les ventes globales de la Corsa auront progressé de 44% au premier semestre dans le contexte difficile que l’on connaît. La citadine s’est vue décerner cette année le prix de « Best buy car in Europe » par le jury Autobest, qui représente 31 pays en Europe.

Opel s’apprête à lancer le Mokka sur le dynamique marché des SUV citadins, et poursuit son processus d’électrification avec l’objectif de proposer à l’horizon 2024 une variante électrique pour chacun des modèles de sa gamme vendus en Europe.

Opel Corsa : la rivale

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

En bref

Citadine rivale des Peugeot 208, Renault Clio, etc.

Longueur : 4,06 m.

Moteurs essence de 75, 100 et 130 ch

Moteur diesel de 100 ch

A partir de 15 150 €

L’Opel Corsa est la première Opel conçue dans le cadre de la prise de contrôle de PSA. Elle partage donc l’essentiel de sa définition technique avec la Peugeot 208, mais s’en démarque par une présentation plus traditionnelle, tant en termes de design extérieur que de conception de l’habitacle (que certains pourront juger trop classique, mais qui offre une belle qualité d’assemblage et offre une belle ergonomie à l’usage). Au moins la direction de PSA prend elle le soin de bien distinguer ses productions, plutôt que de privilégier un ennuyeux clonage.

Sur route, la Corsa se montre efficace et confortable, malgré un amortissement parfois un peu sec. Le châssis rigoureux permet d’exploiter au mieux les qualités de ses moteurs, parmi lesquels on relève la présence d’un 1.2 turbo 100 ch offrant un bel agrément de conduite, qu’il s’accouple à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports ou automatique à 8 rapports.

La Corsa reçoit un équipement de série intéressant dans toutes les versions, mais ce n’est qu’à partir de la finition Edition (la deuxième) qu’elle se dote de l’indispensable climatisation.

Cliquez ici pour retrouver tous nos articles consacrés à l’Opel Corsa

 

Opel Corsa-e : la branchée

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

En bref

Citadine rivale des Peugeot e-208 et Renault Zoe

Longueur : 4,06 m.

Moteur électrique

A partir de 30 650 €

Comme Peugeot avec l’e-208, Opel propose une version 100% électrique de sa Corsa. Celle-ci offre une autonomie de 330 km (normes WLTP, plus réalistes) et ses batteries de 50 kWh peuvent se recharger à 80% en 30 minutes sur une borne rapide. Lesdites batteries prennent place sous le plancher, et les 18 modules qui les composent pèsent quelques 345 kilos.

Pour autant, l’auto offre un bon niveau de performances avec un 0-100 km/h abattu en 8,1 secondes, dont on retiendra juste pour l’anecdote qu’il s’agit d’une valeur comparable à celle de la mythique Peugeot 205 GTI 1.9.

Si elle n’offre pas le comportement routier d’une sportive, cette Corsa « zéro émission » offre un bel agrément de conduite et un confort de bon aloi.

On note enfin que rien ne distingue cette version de son homologue thermique, si ce n’est la disparition du pot d’échappement. Tout juste relève-t-on la présence d’un logo « e » sur les montants de portes et sur le hayon, ainsi que de jantes spécifiques dont le dessin améliore l’aérodynamisme.

Dans cet esprit d’efficience, on note que si la Corsa électrique développe jusqu’à 136 ch en mode sport, sa puissance reste limitée à 110 ch en mode Normal. Ce qui est amplement suffisant au quotidien.

Cliquez ici pour retrouver tous nos articles consacrés à l’Opel Corsa-E

 

Opel Astra restylée : rafraîchie

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

En bref

Berline compacte (disponible en break)

Moteurs essence et diesel

Longueur : 4,37 m.

A partir de 21 950 €

 Apparue en 2016, année où elle s’est vue remettre le prix de Voiture de l’année, l’Astra doit maintenant composer avec une concurrence plus récente pour le moins féroce, comme par exemple les Ford Focus ou Seat Leon.

Bien que restylée à l’automne 2019, l’Astra peut d’autant moins masquer son âge qu’elle n’a pas le privilège de reposer sur une plate-forme globale du groupe PSA.

Il lui faut donc poursuivre sa carrière en mettant en avant ses qualités, encore nombreuses. Son châssis réalise une belle synthèse entre efficacité et confort, ses moteurs font preuve de brio et son habitacle se montre spacieux.

Pour convaincre les clients, Opel soigne l’équipement de sa berline (également disponible en break), pour laquelle il pratique des remises assez substantielles. De quoi s’acheminer tranquillement vers une fin de carrière qui devrait s’opérer vers 2022. L’Astra sera remplacée en même temps que la future Peugeot 308, avec laquelle elle fera base technique commune.

Cliquez ici pour retrouver tous nos articles consacrés à l’Opel Astra

 

Opel Grandland X hybride rechargeable : bien placé

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

En bref

SUV familial hybride rechargeable

225 ou 300 ch

Longueur : 4,47 m.

A partir de 42 200 €

Cousin germain des Peugeot 3008, DS7 Crossback et autres Citroën C5 Aircross (son développement avait été engagé avant même la prise de contrôle d'Opel par PSA), le Grandland X se décline logiquement comme eux en version hybride.

Lancé dans un premier temps en configuration 300 ch avec deux moteurs électriques et transmission intégrale, l’engin est désormais proposé avec une motorisation 225 ch (un seul moteur électrique) à traction avant, et dont la gamme de prix démarre 7 650 € plus bas.

L’auto propose une autonomie de près de 60 km en mode électrique, valeur qui permet de couvrir la quasi-totalité des déplacements quotidiens, et sa batterie se recharge en deux heures environ. Polyvalent, le Grandland X propose différents modes de conduite censés favorisant l’efficience énergétique ou les performances.

Si les deux versions offrent la même valeur de couple - en l’occurrence 300 Nm – la version 300 ch accélère nettement plus fort avec un 0 à 100 km/h expédié en 6,1 s, contre 8,9 s à la « petite » 225 ch.

Pourquoi choisir le Grandland plutôt que ses homologues francophones ? Parce qu’il propose un design extérieur plus classique, parce que sa présentation intérieure mêle sobriété et qualité perçue, et parce qu’il propose un amortissement un peu plus ferme qui plaira aux amateurs de confort « à l’allemande ». De fait, il propose une bonne synthèse entre le dynamisme  du 3008 et le caractère plus souple du C5 Aircross.

Cliquez ici pour retrouver tous nos articles consacrés à l’Opel Grandland X

 

Opel Insignia restylée : la berline XXL

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

En bref

Berline familiale

Moteurs diesel 122 et 174 ch, essence 230 ch

Longueur : 4,91 m. (+9 cm pour le break)

A partir de 33 000 €

Lancée au printemps 2017, soit au moment de la prise de contrôle d’Opel par PSA, l’Opel Insignia mène depuis une carrière discrète. La gamme comprend une berline de 4,91 m et un break long de 5 mètres, ce qui permet à l’auto de se montrer spacieuse pour ses passagers et leurs bagages. Cette familiale restera donc comme la dernière Opel à avoir été conçue sous la houlette de General Motors.

Elle a connu au printemps 2020 un restylage censé cultiver l’air de famille avec les dernières productions de la marque, et notamment la Corsa.

Sous le capot, la gamme de moteur se voit réduite à deux diesels, un 1.5 de 122 ch et un 2.0 de 174 ch. Une transmission automatique à 8 rapports est proposée en option sur le 1.5 ch et fournie d’office sur le 2.0, qui peut aussi s’accoupler à transmission intégrale. En essence, on trouve la seule version GSi avec un nouveau 2.0 Turbo de 230 ch (contre 260 pour l'ancienne GSi), dont la puissance est transmise aux quatre roues par le truchement d’une boîte automatique 9 rapports.

L’auto est proposée à des tarifs compétitifs (et régulièrement soumis à des promotions) et dispose d’un bon équipement de série. Dès la finition d’entrée de gamme Business sont disponibles le GPS sur écran tactile 7 pouces avec compatibilités Apple Car Play et Android Auto, la climatisation automatique, la caméra de recul, la surveillance des angles morts, l’aide au stationnement avant/arrière, ou bien encore l’avertissement de changement de voie.

Cliquez ici pour retrouver tous nos articles consacrés à l’Opel Insignia 2

 

Remerciements

 

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme
Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

Le 1er salon de l'auto Caradisiac n'aurait pu avoir lieu sans le soutien actif de la Communauté d'agglomération du Cotentin et de l'Association des Amis du Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Grand merci à tous ceux qui ont facilité l'accueil de Caradisiac dans le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, monument historique unique au monde !

 

Salon de l’auto Caradisiac - Le stand Opel : retour de flamme

Nos plus vifs remerciements au Groupe Prévost qui nous a soutenus dès les premiers jours dans cette aventure qu'a été l'organisation du 1er salon de l'auto Caradisiac. Son expérience a facilité la gestion des flux de livraison de plus de cent voitures dans le Hangar d'Ecausseville, niché en pleine campagne normande ! 

Portfolio (10 photos)

SPONSORISE

Actualité Opel

Toute l'actualité

Forum Opel

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Opel revit effectivement, grâce à des plateformes enfin modernes et fiables.

Par

En réponse à Jean Kevin Sandoutologue

je sais pas ce que tu fumes, ça a l'air costaud

C'est Tonton Jacques, en fait.

Il est facile à démasquer, même s'il ne fait plus son stupide "hihihihi".

Par

Personnellement, je trouve qu'il y a des choses chez Opel qui se sont perdus alors que PSA aurait peut-être pu en profiter : l'expérience en GNV/GPL ou les moteurs ecoFlex

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Opel revit effectivement, grâce à des plateformes enfin modernes et fiables.

???? pas de soucis avec les plateformes chez opel!!

eh un chassis c'est toujours fiable... sauf quand tu cartonnes!!!

non opel a surtout gagné du poid et un chassis affutté pijo qui tient la route;;;fini les opel pataude et lourde avec des moteurs gourmants d'origine diverse...

au niveau moteur çà allait de l'excellent diesel jap.. à la cochonnerie GM voir à fiat...

bref la loterie...

pijo a une fiabilité moteur dans la bonne moyenne...

opel a toujours été mieux fini que peugeot...

donc opel c'est du pijo... à la finition moins bling bling et plus sérieuse...

c'est mieux que citroen à la finition légere pour pas dire low cost...

bref opel c'est le meilleur qualité prix du groupe PSA!!!

peugeot bien trop cher pour la qualité et finition proposée...

Par

En réponse à Oyama

Personnellement, je trouve qu'il y a des choses chez Opel qui se sont perdus alors que PSA aurait peut-être pu en profiter : l'expérience en GNV/GPL ou les moteurs ecoFlex

PSA c'est la définition du mainstream : si ça ne se vend pas en masse c'est poubelle, aucun modèle de niche, aucun moteur qui sort du lot

Par

Demain mardi présentation presse du Mokka II :jap:

Par

En réponse à TDPeugeot

Demain mardi présentation presse du Mokka II :jap:

Il va faire un malheur commercial !

Par

La corsa E et la corsa thermique ont un bouclier avant qui diffère sensiblement, et les journalistes passent quasiment tous à côté. C'est à se demander si les commentateurs ne seraient pas plus à même de rédiger ces piges.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Opel revit effectivement, grâce à des plateformes enfin modernes et fiables.

et un joli dessin !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire