Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur route : du plaisir

Essai vidéo - Abarth 124 Spider : un scorpion qui vaut de l’or

Après son assemblage au Japon où elle est fabriquée en raison du partenariat avec Mazda, chaque modèle de 124 passe trois jours chez Abarth en Italie, où sont revues l'esthétique et surtout la mécanique. On a connu plus rationnel comme mode de fabrication. C’est surtout sur le plan technique qu’elle se différencie de sa cousine Fiat. Ainsi, elle reçoit un différentiel autobloquant, des amortisseurs Bilstein, des freins Brembo, des suspensions raffermies, des barres antiroulis plus épaisses et un échappement sport Record Monza.

Dès le démarrage et les premiers tours de roues, les différences sautent aux yeux et notamment aux oreilles, avec une sonorité grave, rocailleuse, particulièrement travaillée, qui convient parfaitement à la vocation sportive de cette Abarth, même si elle peut se montrer fatigante à la longue. Il s’agit en tous les cas d’un joli clin d’œil à Carlo Abarth, qui a tout d'abord connu le succès en fabriquant des pots d’échappement sport.

Essai vidéo - Abarth 124 Spider : un scorpion qui vaut de l’or

Sous le capot, pas de choix, un seul moteur : le 1.4 MultiAir de 170 ch. Ce n'est pas la motorisation la plus puissante de la marque car il existe un 1,4 t-Jet de 180 ch sur la 595. Ce choix est dû à l'implantation longitudinale du moteur, qui a obligé Abarth à choisir le MultiAir. Il peut être accouplé à une boîte mécanique à 6 rapports provenant de chez Mazda ou à une boite robotisée à 6 rapports de chez Aisin. Notre modèle d’essai était pourvu de la première transmission et nous a totalement séduits. Même si les débattements entre les rapports sont plus importants qu’à bord de la MX-5, les passages sont naturels et rapides, avec un bon guidage. Le moteur ne déborde pas de puissance mais les 170 ch sont largement suffisants pour s’amuser, grâce notamment au couple de 230 Nm et même 250 Nm en mode Sport, qui permet de bénéficier de bonnes relances et d'accélérations franches, comme le démontre le 0 à 100 km/h abattu en 6,8 s. Il bénéficie également d’une certaine polyvalence pour un usage quotidien. Dernière indication concernant la consommation : sur notre essai, nous avons enregistré une moyenne d’environ 10 l/100 km sans économiser, ce qui est tout à fait correct. Cette Abarth dispose enfin d’un mode Sport – enclenchable grâce à un bouton implanté près du levier de vitesses – qui modifie la réponse de l’accélérateur, augmente le couple et raffermit la direction. Cela joue également sur la vitesse de passage des rapports avec la boîte automatique.

Essai vidéo - Abarth 124 Spider : un scorpion qui vaut de l’or

Conçu en collaboration avec Mazda, on retrouve bien évidemment les mêmes qualités qu’à bord du roadster japonais : centre de gravité très bas, répartition des masses idéales (50/50), poids réduit (ici 1 060 kg)…  Et c’est réussi, le plaisir de conduite est au rendez-vous. Par rapport à la MX-5, l’Abarth 124 Spider semble même plus optimisée. La direction est précise, le train arrière suffisamment mobile pour enrouler les virages et, cerise sur le gâteau, tout cela se fait avec une grande facilité. Pas besoin d’être un pilote aguerri, d’autant plus que cette Abarth n’est pas piégeuse avec des réactions saines. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une propulsion. Nous avons pu le constater lors de notre première journée d’essai bien arrosée, avec quelques dérobades du train arrière en sortie de virages, malgré la présence de l’ESP. On retiendra également que cette Abarth 124 Spider propose un compromis confort/comportement particulièrement efficace. Ainsi, malgré les suspensions raffermies, l’amortissement demeure souple mais les mouvements de caisse sont relativement bien contenus. Grâce à la présence du différentiel autobloquant, aucun problème de motricité ou de répartition du couple n’est relevé. Le freinage Brembo se montre pour sa part efficace et endurant.

Portfolio (26 photos)

En savoir plus sur : Abarth 124 (2e Generation) Spider

SPONSORISE

Essais Cabriolet

Fiches fiabilité Cabriolet

Toute l'actualité

Commentaires (68)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est un peu too much les 4 sorties pour 170cv...

A voir dans d'autre colorie mais je trouve la mx5 plus attrayante, surtout en version RF !

Par

Pareil qu'au dessus, je préfère carrément une MX5 au design...

Par

Au Benelux on a le choix pour l'imprimé noir, ça fait déjà beaucoup moins tape à l'œil :-)

Pour les doubles pot d'échappement je serais tené de dire oui mais là c'est Abarth XD alors ça passe.

Si le seul problème c'est son prix, il y a pire comme défaut

Par

"elle se différencie de sa cousine Fiat. Ainsi, elle reçoit un différentiel autobloquant, des amortisseurs Bilstein, des freins Brembo, des suspensions raffermies, des barres antiroulis plus épaisses et un échappement sport Record Monza"

Pour tous les gus qui disaient que la seule différence se faisait sur la cartographie moteur et les jantes.

Par

En réponse à Maître_Yoda

"elle se différencie de sa cousine Fiat. Ainsi, elle reçoit un différentiel autobloquant, des amortisseurs Bilstein, des freins Brembo, des suspensions raffermies, des barres antiroulis plus épaisses et un échappement sport Record Monza"

Pour tous les gus qui disaient que la seule différence se faisait sur la cartographie moteur et les jantes.

Je suis d'accord , Mais ça fait cher la pose et le badge !! Je suis sur que tu prends la mazda ou la 124 classique tu lui rajoutes toutes ces options !! tu en as pour environ 4000 euros !!

Par

4 sorties pour un petit 1.4L de 170cv ça fait vraiment prétentieux ...

Ça a l'air d'être une bonne voiture, mais je garde une préférence pour la mx5 pour son design et surtout son prix. Je suis pas sur qu'il y a une réelle différence de performance qui justifie un surcout de 8000€, surtout que la MX5 est mieux équipée.

Par

4 sorties pour un petit 1.4L de 170cv ça fait vraiment prétentieux ...

Ça a l'air d'être une bonne voiture, mais je garde une préférence pour la mx5 pour son design et surtout son prix. Je suis pas sur qu'il y a une réelle différence de performance qui justifie un surcout de 8000€, surtout que la MX5 est mieux équipée.

Par

Fiat a complètement pris la grosse tête depuis le succès commercial de la 500.

Il reviendront bien sur terre une fois que cette Abarth 124 aura rencontré un échec inévitable.

Personne n'ira claquer le prix d'un SLC 200 dans une Fiat...

Par

Hormis son capot noir, elle me plait bien, à 35 000 euros bien plus encore ... une jolie proposition !

Par §Acy327LA

Le design est sympa, mais comme tout le monde le fait remarquer: les rajouts Abarth et surtout les 4 sorties laissent penser à un bien plus gros moteur...

Résultat ça fait un peu "apparat"... :pfff: D'autant que les perfs ne sont pas fantastiques. Et avec déjà 170ch sur un 1.4 faudra pas espérer passer les 200 en reprog avec fiabilité :pfff:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire