Publi info

Essai longue durée - 3000 km en Abarth 124 GT: dard-dard

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Direction l'Italie pour ce troisième grand road-trip de l'équipe Caradisiac. Parmi les neuf modèles retenus pour ce voyage figurait la bouillonnnante Abarth 124 GT, forte de 170ch pour un peu plus d'une tonne. Au-delà de ses aptitudes sportives, l'auto donne-t-elle satisfaction lors des voyages au long cours?

Abarth 124 GT, comme "Gran Turismo": notre périple sera l'occasion de nous assurer du bon usage de l'appellation. Rappelons au passage que la marque au scorpion fête cette année son soixante-dixième anniversaire.
Abarth 124 GT, comme "Gran Turismo": notre périple sera l'occasion de nous assurer du bon usage de l'appellation. Rappelons au passage que la marque au scorpion fête cette année son soixante-dixième anniversaire.

Allez hop, cap sur l’Italie pour ce troisième road trip de l’équipe Caradisiac ! Après le Dacia Duster en Roumanie et le Skoda Kodiaq en République tchèque, deux véhicules parfaitement taillés pour les longures traversées, c’est cette fois - ô joie ! –au volant d’un frêle roadster Abarth 124 en configuration GT que j’aurai le privilège d’effectuer ce périple de plus de 3 000 km.

Pour mémoire, rappelons que cette voiture est la "cousine" de la Mazda MX-5 de quatrième génération, ce qui signifie qu’elle est produite au Japon en vertu d’un accord industriel liant les deux constructeurs automobiles. Elle s’en différencie toutefois au niveau du style, notamment dans la partie avant, ainsi que du moteur.

Essai longue durée - 3000 km en Abarth 124 GT: dard-dard
De Paris à...Paris en passant notamment par Turin, Modène et Gênes: huit journées de route et un peu plus de 50 heures au volant de chacune de nos voitures. De quoi prendre la mesure des qualités et défauts de chacune.
De Paris à...Paris en passant notamment par Turin, Modène et Gênes: huit journées de route et un peu plus de 50 heures au volant de chacune de nos voitures. De quoi prendre la mesure des qualités et défauts de chacune.

Le long capot abrite en effet un bloc 1.4 MultiAir 170 ch, accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports aux débattements ultra-courts. Cette déclinaison GT se reconnaît aussi à son hard-top en carbone,  son kit aérodynamique (bouclier avant aux prises d’air élargies, jupes latérales et diffuseur dans le bouclier arrière) et ses jantes OZ Racing Ultralegerra d’un diamètre de 17 pouces. Sacré look en tout cas, même si notre modèle d’essai jouait la carte de la sobriété en se parant intégralement de gris, quand la version «  de base » dispose d’un capot et d’un couvercle de malle peints en noir mat, clin d’œil à la Fiat 124 sportive produite dans les années 70. De nombreuses modifications techniques complètent le dispositif, et nous aurons l’occasion d’y revenir au fil de cet article.

 

L'Abarth 124 GT se reconnaît à ses jantes OZ Racing Ultraleggera de 17 pouces, derrière lesquelles se nichent des étriers Brembo.
L'Abarth 124 GT se reconnaît à ses jantes OZ Racing Ultraleggera de 17 pouces, derrière lesquelles se nichent des étriers Brembo.
A l'arrière, le bouclier ajouré se garnit d'un extracteur d'air et d'un échappement à 4 sorties. Le hard-top en carbone est bien sûr amovible.
A l'arrière, le bouclier ajouré se garnit d'un extracteur d'air et d'un échappement à 4 sorties. Le hard-top en carbone est bien sûr amovible.

Une fois les présentations d’usage effectuées, ne reste qu’à réveiller les quatre cylindres et prendre la route. Le parcours mitonné par notre Redacteur en chef Claude Barreau va nous mener de la Tour Eiffel à...la Tour Eiffel, en passant par Turin, Milan, Bergame, Modène, Florence, Sienne, San Remo et Pigna (un village de Ligurie, à quelques kilomètres de la frontière française).

Sacré programme, effectué qui plus est durant une dernière semaine de juin qui aura battu des records de chaleur. Et de chaleurs, cette fois avec un s, il sera aussi question à l’occasion d’un détour qui m’amènera sur les hauteurs de Gonfaron, dans le Var, à la rencontre d’un espoir français du rallye, Nicolas Ciamin, qui prendra les commandes de « mon » Abarth sur une route fermée à la circulation. De quoi faire le plein de sensations fortes...qui seront décuplées quand il m’embarquera à bord de sa propre 124, forte d’une puissance presque deux fois supérieure (soit 330 ch), qu’il utilise en championnat de France des rallyes. A plus de 150 km/h sur une étroite départementale bordée d’arbres et de rochers (et fermée à la circulation pour l'occasion), cette fin de road trip m’aura bien secoué les tripes. Mais nous n’en sommes pas là. Tout commence donc au petit matin, le lundi 24 juin…

 Découvrez les 24 reportages publiés par Caradisiac (essais longue durée, visites de musées… ) à l’occasion de la réalisation cet été de notre road trip en Italie avec les modèles suivants : Alfa Romeo 4C, Giulia, Giulietta, Stelvio, Fiat 500 C, 500 X, Panda, Tipo et Abarth 124. Tous les reportages et liens dans le sommaire-teasing.

 

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

146 g/km - malus : 1153 €

Début de commercialisation du modèle :

Juin 2018

A titre d'exemple pour la version II 1.4 TURBO 170 GT.

1,23 m1,74 m
4,05 m
  •  2 places
  •  140 l / NC

  •  Méca. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (73 photos)

En savoir plus sur : Abarth 124 (2e Generation) Spider

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Probablement la voiture dans laquelle il fallait être pour ce road trip :)

C'est en tout cas celle que j'aurais choisi, avant même la 4C un peu trop pénible.

Mais... le hard-top... sérieusement? Je vais à Turin et sa région dans quelques jours avec la MX, passage via le Mont Cenis, et je n'imagine pas une seconde devoir être coincé sous un toit... il fallait le dégager à Paris!!

Sinon, cette Abarth est quand même bien trop chère (et les 4 pots c'est pas très heureux). Je pense qu'il n'y a pas à hésiter, la MX5 2.0 est bien plus intéressante à ce niveau, mais je trouve la Fiat plus jolie.

Je confirme au passage le bonheur qu'est la Toscane et notamment San Gimignano.

Par

Question style, je crois qu'à leur sortie, je préférais la Mazda avec ses feux arrières très originaux, mais maintenant je trouve la Fiat/Abarth plus jolie et plus classe, avec l'exploit de moderniser sans trahir la ligne intemporelle de l'ancienne 124 spider. Pour le reste, malheureusement, je ne les ai jamais essayées... "La meilleure Fiat, une Mazda" : il faut quand même rappeler que Fiat a son propre moteur et ses réglages spécifiques du châssis : ce n'est donc pas un rebadgeage. Certes, elle est assemblée au Japon. Mais personne ne dirait par exemple que feu la Bettle est mexicaine !

Par

Pourquoi avoir conservé le HT ??? un roadster c'est la tête à l'air !! qu'il fasse -10° ou 40° :bien:

Par

J'ai longtemps hésité entre Fiat et Mazda, pour finir chez Mazda...

Par

En réponse à king crimson

Probablement la voiture dans laquelle il fallait être pour ce road trip :)

C'est en tout cas celle que j'aurais choisi, avant même la 4C un peu trop pénible.

Mais... le hard-top... sérieusement? Je vais à Turin et sa région dans quelques jours avec la MX, passage via le Mont Cenis, et je n'imagine pas une seconde devoir être coincé sous un toit... il fallait le dégager à Paris!!

Sinon, cette Abarth est quand même bien trop chère (et les 4 pots c'est pas très heureux). Je pense qu'il n'y a pas à hésiter, la MX5 2.0 est bien plus intéressante à ce niveau, mais je trouve la Fiat plus jolie.

Je confirme au passage le bonheur qu'est la Toscane et notamment San Gimignano.

Je préfère la version normale. Celle-ci est un peu trop tape-à l'oeil. Je vais au Lac de Garde lundi, et l'envie d'en louer une pour faire le tour me taraude sérieusement ! :-).

Par

En réponse à ricolapin

Pourquoi avoir conservé le HT ??? un roadster c'est la tête à l'air !! qu'il fasse -10° ou 40° :bien:

3000 km en plein soleil, idéal pour finir avec un mélanome.

Par

En réponse à karim345

Commentaire supprimé.

Tu peux traduire?

Par

Vous êtes sûr que les 500 et la 124 ont le même moteur ?

Les 500 abarth ont toujours eu normalement le 1.4 turbojet alors que les punto et 124 abarth le 1.4 multiair

A vérifier. Le turbojet est beaucoup plus brutal que le multiair.

Par

En réponse à cactus-fr

3000 km en plein soleil, idéal pour finir avec un mélanome.

On a inventé la crème solaire et les couvres chefs pour ça... J'ai fait des dizaines de milliers de km en ces conditions, et je suis loin d'être le seul je pense ^^

de toute façon virer le hard-top n'enlève pas la possibilité de capoter au besoin.

Par

En réponse à Schlep

Je préfère la version normale. Celle-ci est un peu trop tape-à l'oeil. Je vais au Lac de Garde lundi, et l'envie d'en louer une pour faire le tour me taraude sérieusement ! :-).

Connais pas encore le lac de Garde.

Mais l'année dernière, sur la route de Ljubljana, j'avais fait un gros détour pour passer par le Stelvio, et donc Lac de Côme sur le chemin, c'était le bonheur avec la MX de le longer côté Ouest :)

Aucun doute que l'élection de Garde fait au moins aussi bien :)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire