Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

Après avoir porté le nom de Auris pendant deux générations en Europe, la compacte japonaise est revenue en 2019 avec une 12e génération, reprenant le patronyme abandonné. Uniquement disponible en hybride, elle compte bien faire un carton. On vous la détaille sous le hangar à dirigeables d'Ecausseville, unique survivant de son espèce, où Caradisiac tient son salon.

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

La Toyota Corolla est, de loin, la voiture la plus vendue dans le monde depuis sa sortie en 1966. Il s'en est écoulé plus de 45 millions d'exemplaires. Oui, 45 millions. Pour cela, elle a existé en 12 générations, qui ont donc toutes porté le même nom, sauf en France (et autres pays d'Europe), où elle est devenue "Auris" pour les 10e et 11e générations.

La Toyota Corolla au salon de l'auto Caradisiac 2020

 

 

La Corolla revient avec un style plus affûté. La face avant est même agressive à souhait. Prête à manger de la route !
La Corolla revient avec un style plus affûté. La face avant est même agressive à souhait. Prête à manger de la route !
Le profil est élancé, la lunette très inclinée. On peut choisir un toit contrasté noir si on le désire. Elle mesure 4,36 m de long, dans la moyenne des compactes. 
Le profil est élancé, la lunette très inclinée. On peut choisir un toit contrasté noir si on le désire. Elle mesure 4,36 m de long, dans la moyenne des compactes. 

 

Mais c'est du passé. Retour à la Corolla pour celle qui a fait ses premiers tours de roues l'année dernière en France. La Corolla "12" revient en ayant abandonné les motorisations thermiques classiques. Fini le diesel, et même, fini l'essence classique. Ce sera hybride uniquement en France. Un choix assumé par Toyota, qui est par ailleurs un spécialiste de cette technologie.

Deux motorisations désormais au choix : un 1.8 122 ch et un 2.0 180 ch. Tous deux hybrides, évidemment.
Deux motorisations désormais au choix : un 1.8 122 ch et un 2.0 180 ch. Tous deux hybrides, évidemment.
Le volume de coffre est faible : seulement 361 litres en 122 ch et même 313 litres en 180 ch.
Le volume de coffre est faible : seulement 361 litres en 122 ch et même 313 litres en 180 ch.

 

La compacte nippone, par ailleurs également disponible en break Touring Sports, dispose cependant désormais de deux choix de motorisation : un 1.8 hybride de puissance cumulée 122 ch, qui est repris de la Prius 4 et utilisé aussi par le C-HR, et un 2.0 hybride de 180 ch, tout nouveau. 

Ce dernier lui offre des performances de petite sportive, avec un 0 à 100 km/h abattu en 8 secondes, et sera adapté à ceux qui pensaient qu'hybride ne pouvait rimer avec performances. Et il consomme à peine plus que le 1.8 122 ch, qui lui est un vrai chameau. On peut facilement en conditions réelles descendre sous les 4,5 litres de moyenne.

La qualité de présentation et de finition est en progrès par rapport à la précédente Auris. C'est toujours très sobre cependant. Il ne faut pas s'attendre à beaucoup de couleur. L'ergonomie est bonne et l'équipement sans faille.
La qualité de présentation et de finition est en progrès par rapport à la précédente Auris. C'est toujours très sobre cependant. Il ne faut pas s'attendre à beaucoup de couleur. L'ergonomie est bonne et l'équipement sans faille.

La dernière Corolla est également bien présentée, bien finie, bien équipée, et ses prestations routières n'ont rien de ridicule. Elle est confortable et équilibrée en conduite classique, au niveau des meilleures compactes du marché. Il n'y a qu'en haussant le rythme que la direction manque de retour d'information.

 

Nos essais de la Toyota Corolla

Essai XXL - Toyota Corolla, tout ce qu'il faut savoir

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

L'Auris avait remplacé la Corolla et, en 2019, la Corolla remplace maintenant l'Auris. Mais ça n'est pas la seule chose qui change, puisque la compacte de Toyota abandonne les diesels et les motorisations exclusivement thermiques de façon plus générale pour se concentrer sur une offre exclusivement hybride de 122 et 184 ch. Une recette originale mais qui ne manque pas de qualités, comme on vous le dit aujourd'hui dans cet essai au format XXL. > Lire l'essai

Essai vidéo - Toyota Corolla 2019 : foule hybride

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

La nouvelle Corolla, c’est en quelque sorte la Golf de chez Toyota. Une arme de conquête qui compte bien rafler la mise sur le Vieux Continent face à des concurrentes diesels classiques, en proposant des motorisations exclusivement hybrides. Essai de la version 122 ch. > Lire l'essai

 

 

 

Notre comparatif avec la Toyota Corolla

Comparatif vidéo - Toyota Corolla 122h vs Hyundai Ioniq : quelle est la meilleure compacte hybride du marché ?

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

 

Nos vidéos avec la Toyota Corolla

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

 

Toutes nos vidéos avec la Toyota Corolla

 

Que vaut la Toyota Corolla en occasion ?

Cette génération est encore trop récente pour avoir bénéficié de notre regard sur son comportement en seconde main. Cela dit, on trouve déjà pas mal de choix sur les sites spécialisés. Et la fiabilité, si elle suit celle des autres générations, ne devrait pas poser de gros soucis.

La Toyota Corolla en occasion

Les prix en neuf d'une Toyota Corolla : de 27 950 € à 34 250 €

Les prix en occasion d'une Toyota Corolla : de 21 500 € à 36 700 €

Plus de 560 annonces de Toyota Corolla et Corolla Touring Sports d'occasion sur La Centrale.

L'avis fiabilité de Caradisiac

Toyota a déjà une des réputations de fiabilité les plus établies sur le marché. De plus, les modèles hybrides, toutes marques confondues, sont parmi les plus fiables qui soient de façon générale. Mixez tout cela, et vous devinerez que la dernière Corolla part sous de très bons auspices à ce chapitre, même si le recul est pour le moment faible. En tout cas, la Prius qui adopte la même motorisation ne connaît pas de souci récurrent, et l'ancienne Auris était une élève douée aussi. Alors, peu de risque.

 

 

Remerciements

 

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020
Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Le 1er salon de l'auto Caradisiac n'aurait pu avoir lieu sans le soutien actif de la Communauté d'agglomération du Cotentin et de l'Association des Amis du Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Grand merci à tous ceux qui ont facilité l'accueil de Caradisiac dans le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, monument historique unique au monde !

 

Toyota Corolla : fille prodigue - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Nos plus vifs remerciements au Groupe Prévost qui nous a soutenus dès les premiers jours dans cette aventure qu'a été l'organisation du 1er salon de l'auto Caradisiac. Son expérience a facilité la gestion des flux de livraison de plus de cent voitures dans le Hangar d'Ecausseville, niché en pleine campagne normande ! 

Portfolio (13 photos)

SPONSORISE

Actualité Toyota

Toute l'actualité

Commentaires (39)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

Pas encore testé le 2L 180ch mais pour l'avoir essayé avec le 2L 169ch elle était vraiment pas mal je suis moins fan du design intérieur et pour moi le système d'infodivertissement et le gros point noir de la voiture

Par

je l'ai eu en 180h

hormis le coffre la n

voiture ne souffre d'aucun gros défaut.

Comparé a une 308 que j'ai eu de temps en temps il n'y a pas photo la Corolla est largement devant.

L'agrément du 180h y est pour beaucoup. On est très souvent en électrique, le fait qu'il y ait de la puissance fait qu'on ne fait que rarement du pieds au plancher, et par conséquent on sollicite beaucoup moins le moteur thermique, donc moins de volume sonore.

Très bon confort, sièges confortables, équipements pléthorique.

certains critiques l'infotainement. en fait la simplicité des graphismes en font sont avantage. tout est facilement lisible et une fois personnalisé on y touche quasiment plus.

La finition y est très bonne.

Les performances étonnante pour une hybride.

J'ai pu tester contre une golf tdi 150 dsg. la Golf est largement distancé.

Reste une absence totale de sensations malgré un super châssis et un mode manuel anecdotique ( qui peut quand même être utile en montagne ou pour des reprises immédiates)

Je comptais me prendre une Lexus, et finalement je vais me l'a prendre en break collection.

une excellente surprise.

en conduite normale le 4.5l est facilement réalisable.

en conduite soutenue difficile de faire plus de 7l.

Sans parler de la ligne magnifique, les gens se retournent dessus.

D'ailleurs un défaut concernant le design, la face avant est compliquée à nettoyer et le blanc est une horreur aussi pour la laver.

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Pas encore testé le 2L 180ch mais pour l'avoir essayé avec le 2L 169ch elle était vraiment pas mal je suis moins fan du design intérieur et pour moi le système d'infodivertissement et le gros point noir de la voiture

Au début c'était que je me suis dit. et puis une fois configuré et personnalisé il est très agréable car très simple.

Mais oui faut avouer que l'ergonomie n'est pas parfaite.

Et puis avec Android auto, on retrouve facilement tout ce dont on a besoin facilement.

Après quelques jours ce n'est plus du tout un problème.

Par

Une très bonne synthèse du savoir faire Toyota. Fiabilité exemplaire, maîtrise des consommations, et bonne élève dans tous les domaines. Et elle y ajoute deux atouts qui manquaient aux précédentes générations de Toyota : un design très réussi, et de l agrément de conduite avec son bloc 2.0L 184ch. Pas étonnant qu'elle rencontre son public.

Par

Ce n'est pas un hasard si c'est un best seller mondial ! Et pour ceux qui ont besoin d'un plus grand volume de coffre, la carrosserie break (que je trouve séduisante) efface toute critique :bien:

Par

Qu'est-ce qu'elle est vilaine et torturé, d'ailleurs ont en voit très très peu, reste quelques inconditionnels qui aiment les "blinder" :biggrin:

Par

En hybride Toyota est la référence. L'expérience est là.

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Pas encore testé le 2L 180ch mais pour l'avoir essayé avec le 2L 169ch elle était vraiment pas mal je suis moins fan du design intérieur et pour moi le système d'infodivertissement et le gros point noir de la voiture

Sauf qu'il n'y a pas de 2.0 169 en Europe. Il n'y a que les hybrides bridées à 180km/h. Et leurs principaux défauts sont l' habitabilité arrière et l'agrément sur autoroute. Et beaucoup de Français se contenteraient de android auto car play et Cie de série.

Par

En réponse à charly_chine

Au début c'était que je me suis dit. et puis une fois configuré et personnalisé il est très agréable car très simple.

Mais oui faut avouer que l'ergonomie n'est pas parfaite.

Et puis avec Android auto, on retrouve facilement tout ce dont on a besoin facilement.

Après quelques jours ce n'est plus du tout un problème.

Le problème est que j'avais testé une version US de 2019 et pour les premières unités (donc sortie en 2019 ) Android et Apple car n'était pas disponible

Par

En réponse à smartboy

Ce n'est pas un hasard si c'est un best seller mondial ! Et pour ceux qui ont besoin d'un plus grand volume de coffre, la carrosserie break (que je trouve séduisante) efface toute critique :bien:

" Ce n'est pas un hasard si c'est un best seller mondial ! "

Bien sûr. Et puis tu ne vas pas oublier de nous dire pourquoi...

Et où.

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.