Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen : le plaider coupable aux États-Unis

Dans Faits divers & Insolite / Justice

André Lecondé

Volkswagen : le plaider coupable aux États-Unis

Volkswagen espère que cette fois, c’est l’épilogue de son volet américain d’un « dieselgate » qui l’occupe encore dans le reste du monde. En plaidant coupable de ses errements qui l’ont amené à poser un logiciel truqueur rendant ses voitures vertueuses au regard des normes antipollution, le premier constructeur mondial s’accorde avec le département de la justice (DoJ) des États-Unis. C’était dans les tuyaux depuis janvier dernier et c’est maintenant officiel. Voici la note.

Volkswagen a formellement plaidé coupable de fraude et d'entrave à la justice aux États-Unis dans le scandale des moteurs diesel truqués. En échange du paiement d'une amende pénale de 2,8 milliards de dollars, les poursuites judiciaires sont levées. Au total, Volkswagen a accepté de verser 23 milliards de dollars aux États-Unis. Une coquette somme qui servira à indemniser quelque 600 000 automobilistes et réparer les dégâts causés à l'environnement par ses moteurs diesel.

Le groupe automobile allemand a commenté : « Volkswagen regrette profondément le comportement qui a conduit à la crise du diesel. Les accords que nous avons conclus avec les autorités américaines reflètent notre détermination à nous attaquer aux malversations qui sont allées à l'encontre des valeurs chères à Volkswagen ».

Pour autant, six cadres de l'entreprise, dont un a été arrêté aux États-Unis, restent par ailleurs inculpés dans cette affaire dans le pays.

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires ()

Déposer un commentaire