Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Baisse de 25% de la production à l'usine Renault de Douai : la faute aux SUV

Dans Economie / Politique / Marché

Baisse de 25% de la production à l'usine Renault de Douai : la faute aux SUV

Est-il encore besoin de le rappeler : les SUV sont en pleine forme en ce moment. Les clients sont séduits, les ventes explosent, mais il y a également des effets pervers comme la diminution des ventes dans les autres segments et des répercussions sur l’emploi, à l’image de la baisse de la production à l’usine Renault de Douai, où sont assemblées les Scénic et Talisman.

C’est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Les ventes de SUV n’en finissent pas de croître. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer le classement des voitures les plus vendues en France : cette catégorie représente 1/3 du marché. Dans ce contexte, Peugeot place deux de ses SUV dans le Top 5 (2008 et 3008). Sur les 9 premiers mois de l’année, la marque au lion a même vendu plus de 300 000 exemplaires de ces deux modèles. Un vrai carton. Situation légèrement moins flatteuse mais tout aussi bonne pour Renault dont les Captur et Kadjar attirent de nombreux automobilistes. Mais attention, il semblerait que les constructeurs aient sous-estimé les conséquences de cette vague. Ainsi, la cannibalisation est plus importante que prévue, ce qui explique certaines ventes en deçà des objectifs, comme par exemple celles du Scénic à - 20 %.

Résultats : Renault a annoncé réduire dès le mois prochain la production de 25 % de son usine de Douai où sont assemblés les Scénic, Espace et Talisman en raison des difficultés rencontrées par ces trois modèles. Les effectifs vont être ajustés en conséquence. « Les salariés de Renault ne seront pas affectés, l'ajustement se fera par non-reconduction de contrats d'intérimaires », explique Eric Thery, délégué CFDT à Douai. Le site emploie aujourd'hui 3 000 personnes et près de 1 500 intérimaires.

Les Talisman et Espace souffrent également avec une production inférieure respectivement de 30 et 20 % aux objectifs. Même mal mais contexte différent pour ces deux modèles qui ont toujours du mal à s’imposer sur le marché haut de gamme, un problème chronique chez les constructeurs nationaux, mais auquel viennent s’ajouter certaines préoccupations écologiques comme la volonté de posséder une voiture moins gourmande en carburant.

Les difficultés rencontrées par Renault ne sont pas une exception mais elles mettent en exergue la répartition de la production dans les différents sites des constructeurs. Ainsi, l’usine PSA de Rennes la Janais spécialisée dans le haut de gamme a rencontré les mêmes problèmes que Douai, il y a quelques années. Heureusement, c’est sur ce site que sera assemblé le C5 Aircross commercialisé l’an prochain. Le problème vient donc des SUV mais la possible solution aussi…

 

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire