Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - BMW X1 18d (2020) : les Français l'adorent

Dans Nouveautés / Restyling

BMW la plus vendue en France, le X1 s’offre une mise à jour. La robe évolue plus que les dessous mais le SUV premium conserve ses qualités premières. Suffisant pour faire face à une concurrence fraîchement renouvelée ? Essai de la version diesel 18d.

Essai - BMW X1 18d (2020) : les Français l'adorent

 En bref 

SUV compact premium
2 génération
A partir de 37 099 €

Le X1 a acquis le statut de BMW la plus vendue en France grâce à ses nombreuses qualités. En Effet, le bavarois additionne les bons points : une silhouette de SUV tendance, des gènes de monospace pour les aspects pratiques et un comportement routier dynamique au-dessus du lot. À l’heure dite du restylage de cette seconde génération, BMW a donc procédé avec parcimonie histoire de ne pas ralentir la brillante carrière de son modèle. Car le X1 est une véritable star dans sa catégorie, celle des SUV compacts premium. Il devance de loin son premier concurrent l’Audi Q3, à l’échelle européenne, avec 108 000 ventes réalisées en 2019 contre 91 500 pour le SUV des anneaux.

Les modifications apportées au design sont légères et concernent essentiellement la partie avant. A l’exception du capot, tout est nouveau. La calandre a été agrandie et les deux haricots, plus gros,  sont désormais reliés. De nouveaux projecteurs LED font leur apparition et les prises d’air ont été élargies et intègrent désormais les antibrouillards. A l’arrière, le changement concerne l’élargissement des sorties d’échappement et l’arrivée de feux inédits. Notre version d’essai, en finition haut de gamme XLine, ajoute une petite touche baroudeuse par la présence, en série, de rails de toit en aluminium satiné, d’une calandre chromée et de diverses protections de carrosserie. Ce coloris gris métallisé appelé « Storm Bay » est quant à lui facturé 1 340 € en option tout comme les jantes de 19’’ bicolores (770 €).

Essai - BMW X1 18d (2020) : les Français l'adorent
Essai - BMW X1 18d (2020) : les Français l'adorent

 Le restylage modifie l'allure de la calandre désormais jointe, et le placement des antibrouillards.

Le X1 reste dans le coup esthétiquement face aux nouveaux Mercedes GLA, Audi Q3 et Volvo XC40. A bord, en revanche le bavarois accuse un retard principalement d’ordre technologique. Il conserve par exemple ses compteurs analogiques et son système multimédia n’évolue que très peu. La seule nouveauté est l'arrivée d'un écran central de 10,25’’ mais en option. Il est facturé 1 900 € sous forme de pack incluant la navigation, une connexion WiFi, l'affichage tête haute et la recharge de smartphone par induction. Toutefois, ce système n’est toujours pas compatible avec Android Auto, alors que Carplay est gratuit seulement la première année.

Essai - BMW X1 18d (2020) : les Français l'adorent
Essai - BMW X1 18d (2020) : les Français l'adorent
Essai - BMW X1 18d (2020) : les Français l'adorent

 Les jantes alliage de 19'' et le coloris gris sont facturés en option sur cette finition haut de gamme XLine.

L’habitacle reste le même qu’avant restylage mis à part quelques garnitures inédites. La présentation est classique mais la qualité est au rendez-vous sur cette version XLine facturée 36 950 € hors options. Le cuir est présent sur le bas du tableau de bord, sur les contre-portes et sur les sièges. La position de conduite est surélevée juste ce qu’il faut pour à la fois profiter d’une vue dégagée et faire corps avec la voiture.

Deux adultes voyageront confortablement aux places arrière sans que la capacité de chargement ne soit sacrifiée puisque le X1 peut profiter en option (310 €) d’une banquette coulissante (13 cm). Le volume de coffre se place dans la moyenne de la catégorie avec 505 litres de base et son accès est ici entièrement automatisé. Enfin, si le X1 plaît autant c’est pour sa modularité digne d’un monospace avec une banquette fractionnable 40/20/40 et un siège passager pliable pour augmenter la longueur de chargement.

Hormis quelques garnitures, l'habitacle n'évolue pas et présente toujours une très bonne qualité perçue.
Hormis quelques garnitures, l'habitacle n'évolue pas et présente toujours une très bonne qualité perçue.
Seule nouveauté, l'arrivée d'un écran de 10,25’’ en option, non compatible Android.
Seule nouveauté, l'arrivée d'un écran de 10,25’’ en option, non compatible Android.

Le catalogue des motorisations du X1 s’enrichit cette année d’une inédite version hybride rechargeable (X1 25e) que nous ne manquerons pas de tester prochainement. Si l’offre est toujours orientée vers l’essence et notamment vers le 3 cylindres 18i, le diesel n’a pas dit son dernier mot qui plus est depuis l’entrée en vigueur de la norme WLTP. Chez BMW, on propose 3 niveaux de puissance pour le X1. Nous testons aujourd’hui la version 18d, un quatre cylindres de 150 ch associé ici à la boîte automatique SDrive (2 200 €) et vendu en 2 roues motrices. Il est possible d’opter pour la transmission intégrale XDrive.

La qualité première de ce moteur, c’est sans conteste sa sobriété. Durant notre essai nous avons relevé une moyenne de 5,9 l/100 km sur un parcours de près de 1 000 km alliant ville, routes secondaires et autoroute. Cette soif maîtrisée va de pair avec les émissions de CO2. Dans cette configuration précise, le X1 rejette 152 g de CO2/km selon le cycle WLTP, ce qui équivaut à un malus écologique de 360 €. Au regard des options présentent, comme le toit panoramique en verre ou les jantes de 19’’, qui influent désormais sur l’homologation, c’est un excellent score.

Le X1 se démarque par la présence d'une banquette coulissante (option).
Le X1 se démarque par la présence d'une banquette coulissante (option).
Le coffre propose 505 litres et la banquette est fractionnable 40/20/40.
Le coffre propose 505 litres et la banquette est fractionnable 40/20/40.

En plus d’être sobre, ce 4 cylindres diesel en plein d’énergie. Il est certes un peu bruyant mais il délivre des accélérations et des reprises bien plus que suffisantes pour nos routes. A aucun moment vous ne serez en manque de ressources. Cette version 18d, est selon nous la plus pertinente car en plus d’offrir des prestations de qualité, elle laisse le choix entre de nombreuses configurations (2 ou 4 roues motrices, boîte manuelle  ou boîte automatique). Ici, son mariage avec la boîte automatique est un modèle de confort pour tailler la route. Car le X1 est un véhicule plaisant à conduire. Il reste de loin le plus agile et le plus sportif de sa catégorie. La direction est pleine de tranchant et la fermeté des suspensions neutralise le roulis en courbe. Le niveau de confort est bon, toutefois l’on vous recommande de ne pas dépasser la monte 18’’. Enfin, le X1 propose un vaste panel d’aides à la conduite comme un pilote semi-autonome dans les embouteillages, une caméra de recul ou encore un régulateur de vitesse adaptatif.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,43 m
  • Largeur : 1,82 m
  • Hauteur : 1,61 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 505 l / 1550 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 8 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 114 g/km
  • Malus : 150 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mai 2019

* pour la version (F48) (2) SDRIVE18D XLINE BVA8.

Photos (28)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire