Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Jeep Compass 4xe (2020) : un peu d’électricité pour une remontada espérée

Délaissée par les clients, la seconde génération du SUV compact italo-américain tente de revenir dans la course avec une version hybride rechargeable loin d’être désagréable. Pas sûr, pourtant, que la métamorphose suffise à lui faire retrouver le podium des meilleures ventes.

Essai - Jeep Compass 4xe (2020) : un peu d’électricité pour une remontada espérée

 EN BREF

SUV compact

Version hybride rechargeable

À partir de 43 000 €

C’était l’une des déculottées de l’an passé. En 2019, en France, les ventes du Jeep Compass se sont effondrées de 62,5 %. Seuls 2009 bons de commande ont été signés pour ce modèle. Alors, lorsque les boss de la marque Jeep ont dû choisir un deuxième modèle à qui attribuer leur nouveau système hybride rechargeable, en plus de son chouchou premier de la classe Renegade, ils se sont réunis en conseil de classe, ont réfléchi et en ont décidé ainsi : le cancre aura lui aussi droit à sa récompense, histoire de le remotiver. Voilà donc le SUV italo-américain prêt à affronter des clients que l’excès d’émissions de C02, et le gros malus qui va avec, peut rebuter. Y parviendra-t-il ?

Essai - Jeep Compass 4xe (2020) : un peu d’électricité pour une remontada espérée

 Le Compass joue en tout cas dans la catégorie la plus encombrée du moment : les SUV compacts. C’est simple : au royaume des crossovers, ils sont rois. Non qu’ils soient les plus vendus en France, ou, tradition de petites voitures oblige, les crossovers urbains leur dament le pion. Mais ils règnent sur le monde et du coup, pas un constructeur n’est absent du segment, à part, peut-être Hummer, parce que la marque n’existe plus. Du coup, notre Compass s’est retrouvé au milieu du troupeau et, malgré son très ancien ancêtre galonné et libérateur des plages du débarquement, il n’a pas su se frayer un chemin parmi les Seat Ateca, Kia Sorento, Peugeot 3008 et autres Renault Kadjar. Sauf que son retour ces temps-ci avec une toute nouvelle motorisation mixte, lui permet d’entrer dans un autre cercle, beaucoup plus restreint : le carré VIP, celui des SUV compacts hybrides rechargeables. Un domaine ou la concurrence se réduit à quelques modèles.

Trois moteurs et deux énergies

La recette que ce Compass entend mettre en place pour séduire les familles est similaire à celle du Renegade. Pour réussir le plat, il convient de disposer d’une grosse pincée de moteurs thermiques, dans son cas, c’est un quatre cylindres 1,3L turbo qui développe, au choix, 130 ou 180 ch et 270 Nm de couple. À cet ingrédient, il faut rajouter non pas un, mais deux moteurs électriques. Le premier, situé à l'avant permet au moteur thermique de recharger les batteries, elles-mêmes situées sous le plancher. Quant au second, à l'arrière, il développe 60 ch et 250 Nm. Il est couplé aux roues arrière et transforme le Compass en 4 roues motrices lorsque les deux moteurs sont en action. On agite le tout, on laisse reposer et on obtient une puissance cumulée de 190 ou 240 ch, puisque, comme en cuisine, les hybrides réduisent leur puissance à la cuisson.

Les passages de roues échancrés et presque carrés : la spécificité Jeep.
Les passages de roues échancrés et presque carrés : la spécificité Jeep.

L’ensemble est-il ragoûtant ? Ça dépend de l’humeur du conducteur, ou du moins du but qu’il cherche à atteindre. S’il est à la recherche d’une pure sportive, il passera son chemin. Malgré les chevaux, malgré le couple colossal, malgré la performance, plutôt respectable, de 7,3s pour passer de 0/100 km/h en version 190 ch et de 7,1s en mode 240 ch, l’ensemble reste plutôt raisonnable. La faute à un poids conséquent de 1 935 kg, et à une boîte auto à 6 rapports, seule disponible, pas vraiment fulgurante. Pourtant, cette version hybride et surtout son poids n’ont pas que des inconvénients. Les 200 kg supplémentaires, répartis sous le plancher vers l’arrière de l’auto ont tendance à asseoir l’engin sur ses appuis et à améliorer son confort. Pour autant, le Compass 4xe ne s’est pas radicalement transformé et il n’est toujours pas le plus agile de la bande.

Anodine, la planche de bord n'en est pas moins très bien construite.
Anodine, la planche de bord n'en est pas moins très bien construite.

Le charme que ses fans lui reconnaissent tient dans son design et dans les références qu’il trimbale années après années, comme s’il avait toujours quelque chose en lui d'une Jeep Willys. Les 7 barrettes verticales et les passages de roues gigantesques et presque carrés témoignent du passé. Quant à la face avant, empruntée au Grand Cherokee, elle raconte le présent de la marque. Une cohérence extérieure que l’on ne retrouve pas, hélas, dans l’habitacle dont les lignes semblent surgit d’un carton à dessin coréen d’il y a une dizaine d’années.

Une qualité d'assemblage irréprochable

Mais si la planche de bord, notamment, est d’une banalité regrettable, elle n’en demeure pas moins parfaitement assemblée, et avec des matériaux parés pour résister au temps qui passe. Un temps dont pourront profiter les passagers, plutôt à l’aise à l’arrière tout en bénéficiant d’un coffre loin d’être ridicule. La quincaillerie hybride ne l’affecte que très peu et il conserve une capacité de 420 L, ce qui n’en fait pas la soute de tous les records, mais lui permet d’embarquer les bagages d’une famille sans avoir à abandonner un doudou sur le bord d’une route.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 (NEDC) :

47 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Juillet 2020

A titre d'exemple pour la version II 1.3 GSE T4 190 AT6 4XE LIMITED.

1,64 m1,81 m
4,39 m
  •  5 places
  •  420 l / 1230 l

  •  Auto. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (15 photos)

En savoir plus sur : Jeep Compass 2

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (204)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Comme la renégade... Moteur turbo et hybride rechargeable... Next.

Un kia Niro PHEV est largement supérieur

Par

" La quincaillerie hybride ne l’affecte que très peu "

Ouh là !

Si Mr 2,2 t tombe là dessus, vous n'allez pas vous faire un ami Mr Holtz... :nanana:

Par

Et sinon, au niveau des consommations réelles, de l'autonomie électrique réelle... ça donne quoi ?

Parce que je pense qu'ici tout le monde (ou presque) est capable de lire une documentation commerciale...

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Comme la renégade... Moteur turbo et hybride rechargeable... Next.

Un kia Niro PHEV est largement supérieur

Il le surpasse de loin ! :jap: Fiabilité , finition , niveau d'équipement , espace a bord .... Le Kia Niro est effectivement bien meilleur ! ( et connaissant Jeep , que ce soit le prix à l'achat ou l'entretien par la suite , il sera en plus probablement moins cher )

Par

En réponse à Président Lincoln

c'est quoi une remonatada ?

C'est une remontada mélangée à de la limonade (et vice versa).

Par

En réponse à Président Lincoln

c'est quoi une remonatada ?

Je pense qu'il voulait dire remontada si tu sait toujours pas ce que c'est demande aux parisiens.

Par

En réponse à Président Lincoln

c'est quoi une remonatada ?

remontada.. :biggrin:

ça signifie une remontée.. je crois que le terme a été remis au goût du jour lors d un fameux match PSG Barcelone (sauf erreur).. ces derniers sont remontés au score.. pour finalement battre les parisiens..

bon.. le mot remontada pour ce compass est un peu exagéré.. celui ci reste sûrement dans le top 50 des modèles les plus vendus au monde..

après.. pour le marché français.. :bah: mouais.. pas vraiment la cible de FCA ..

Par

l'avenir de la marque est menacé en Europe ? :blague::blague::blague:

ce serait tellement triste de ne plus croiser de Jeep

Par

En réponse à Hure Jean

C'est une remontada mélangée à de la limonade (et vice versa).

lolll. C'est exactement ça. Bon après les fautes ça arrive, à la différence que les journaleux peuvent se corriger EUX

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire