Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Kia Ceed SW (2022) - un gain indéniable en personnalité

Dans Nouveautés / Restyling

Après trois ans de bons et loyaux services, la famille de la Ceed de troisième génération qui se compose de la berline, du break et du break de chasse dénommé ProCeed a droit à un restylage de mi-carrière. Après un premier essai de la berline, place maintenance au SW avec la version hybride rechargeable de 141 ch.

Essai - Kia Ceed SW (2022) - un gain indéniable en personnalité

 EN RBEF

3e génération de Ceed

Break compact

Existe en hybride rechargeable

À partir de 22 290 € en thermique

Et 35 790 € en hybride rechargeable

Installée depuis de nombreuses années sur le segment des berlines compactes, la Ceed n’a jamais vraiment réussi à s’imposer dans cette catégorie, qui est dominée en France par la Renault Mégane, la Peugeot 308 et la Toyota Corolla. La Ceed arrive très loin derrière et même au sein de la marque, la compacte est distancée puisque les meilleures ventes de la marque sont le Niro, le Sportage et la Picanto. La Ceed n’arrive qu’en 7e position.

 

Kia Ceed SW de 3e génération avant restylage.
Kia Ceed SW de 3e génération avant restylage.

Pour essayer de redresser la barre, le constructeur coréen a décidé de restyler entièrement la famille de sa compacte et la firme asiatique n’a pas fait les choses à moitié. Mais attention, il y a différents types de restyling : les discrets et les autres qui se remarquent dès le premier coup d’œil et celui de la Ceed fait clairement partie de la seconde catégorie.

 

Essai - Kia Ceed SW (2022) - un gain indéniable en personnalité

Essai - Kia Ceed SW (2022) - un gain indéniable en personnalité

 

 

La calandre redessinée est surplombée par le nouveau logo.
La calandre redessinée est surplombée par le nouveau logo.
La Ceed arbore une identité visuelle inédite.
La Ceed arbore une identité visuelle inédite.

Les évolutions apportées à l’occasion de ce restyling sont importantes et transfigurent radicalement le visage de la compacte coréenne : les boucliers avant et arrière sont redessinés, tout comme la calandre qui s’élargit en adoptant une forme en arc de cercle. Elle est désormais surplombée par le nouveau logo de la marque. Les projecteurs et des feux profitent de l’occasion pour hériter d’une signature lumineuse inédite. Il faut noter que les différentes sont encore plus visibles avec les finitions hautes et notamment le niveau GT Line Premium.

Le dessin de la planche de bord est classique et agréable. Dommage qu'il manque un peu de fantaisie.
Le dessin de la planche de bord est classique et agréable. Dommage qu'il manque un peu de fantaisie.

À l’intérieur, il y a des évolutions mais celles-ci sont plus légères que celles de l’extérieur. La principale nouveauté porte sur l’introduction d’un nouvel écran multimédia de 10,25 pouces comme sur les autres modèles du groupe Hyundai/Kia, mais celui-ci est disponible à partir du second niveau « Active ». La Ceed peut hériter également d’une instrumentation numérique de 12,3 pouces accessible uniquement avec la finition « GT Line ». Le dessin de la planche de bord est relativement classique, malgré cela l’ergonomie est naturelle et tout tombe naturellement sous les mains. On regrettera juste que la présentation soit trop triste et sombre. Un peu de fantaisie n’aurait pas fait de mal.

En thermique, la Ceed SW propose une capacité de chargement intéressante. Dommage que la version ybride rechargeable perde 180 litres de volume.
En thermique, la Ceed SW propose une capacité de chargement intéressante. Dommage que la version ybride rechargeable perde 180 litres de volume.
L'habitabilité arrière est intéressante.
L'habitabilité arrière est intéressante.

Concernant les aspects pratiques, l’habitabilité arrière est dans la moyenne de catégorie. Le volume de chargement oscille entre 625 et 1 694 litres en version thermique, mais attention, notre version d’essai en hybride rechargeable perd beaucoup en contenance puisque le coffre oscille désormais entre 437 et 1 506 litres soit une perte de près de 180 litres. Pour le reste, on appréciera les très nombreux rangements (boîte à gants, bacs de portière avant/arrière, sous l’accoudoir) qui s’avèrent très pratiques, tout comme la banquette arrière qui se rabat d’un geste sans qu’on n’ait préalablement à dégager de son passage les ceintures de sécurité.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,60 m
  • Largeur : 1,80 m
  • Hauteur : 1,46 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 437 l / 1 506 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 6 rapports
  • Carburant : Hybride essence électrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Septembre 2018

* A titre d'exemple pour la version III (2) SW 1.6 GDI HYBRIDE RECHARGEABLE 141 ACTIVE DCT6.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (25)

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire