Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Skoda Fabia (2021) : très (trop ?) ambitieuse

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Vingt-deux ans après la sortie de la première génération en 1999, Skoda présente le quatrième opus de sa citadine polyvalente Fabia. En gonflant de tous côtés, elle devient le plus gros des modèles du marché. Mais comme chacun sait, il n'y a pas que la taille qui compte. Le package est-il à la hauteur des ambitions ? Réponse avec l'essai de la version 1.0 TSI 110 ch Style.

Essai - Skoda Fabia (2021) : très (trop ?) ambitieuse

EN BREF

Citadine polyvalente

4,11 m de long

Coffre de 380 litres

De 65 à 150 ch (en fin d'année)

À partir de 16 730 €

Depuis le lancement de la première génération en 1999, la Skoda Fabia a été écoulée à près de 4,5 millions d'exemplaires dans le monde. Oui, quand même. Et en France, c'est la troisième meilleure vente de la marque derrière le Kamiq et l'Octavia. Alors quand il s'agit, 22 ans plus tard, de lancer la quatrième génération, le constructeur tchèque met les petits plats dans les grands.

Et justement, le plat est grand. Cette nouvelle Fabia, en grandissant de 11 cm pour culminer à 4,11 m de longueur, devient tout simplement la plus grande des citadines polyvalentes du marché, derrière la Renault Zoé et ses 4,09 m, la moyenne tournant autour de 4,05 m.

 

Essai - Skoda Fabia (2021) : très (trop ?) ambitieuse

Essai - Skoda Fabia (2021) : très (trop ?) ambitieuse

 

 

Et ce n'est pas un artifice obtenu en étirant les porte-à-faux, non. La plateforme MQB A0, celle de ses cousines Volkswagen Polo ou Seat Ibiza, permet au contraire de proposer un empattement allongé de 9 cm par rapport à la précédente génération, et d'obtenir des proportions harmonieuses. Et c'est vrai que la Fabia cru 2021 est bien campée sur ses roues, car non contente de grandir, elle s'élargit aussi, de 5 cm, tandis que la hauteur diminue de 8 mm. De quoi s'éloigner de l'aspect haut et étroit de la précédente.

 

La Fabia s'allonge de 11 cm. C'est énorme. Elle s'abaisse aussi de 8 mm. Du coup, le profil est plus élancé, et le Cx excellent, à 0,28.
La Fabia s'allonge de 11 cm. C'est énorme. Elle s'abaisse aussi de 8 mm. Du coup, le profil est plus élancé, et le Cx excellent, à 0,28.
La poupe est assez classique. On retiendra des feux arrière, ici à LED, qui adopte une signature lumineuse plus pointue.
La poupe est assez classique. On retiendra des feux arrière, ici à LED, qui adopte une signature lumineuse plus pointue.

 

Un style classique mais bien dans l'ère du temps

Côté style, rien d'extravagant ou d'extrêmement original, comme à l'habitude chez Skoda. Pour autant, elle n'est pas désagréable à regarder, cette citadine, et sa couleur de lancement, orange "Phoenix", lui va très bien.

La calandre est très élargie, dans la lignée de ses grandes sœurs Scala ou Octavia, voire du SUV Enyaq, et les optiques LED la rejoignent. Le capot est distinctement nervuré, les flancs aussi, mais sans abus. Le profil dévoile d'ailleurs des jantes 16 ou 17 pouces selon la finition, dotées "d'inserts aéro" en plastique, pour améliorer ce que leur nom indique. À ce propos, la Fabia a été très travaillée à ce chapitre. Jantes, volets mobiles au niveau de la prise d'air inférieure, fond caréné, rétroviseurs optimisés, le résultat est là : le Cx est de 0,28. La meilleure valeur de la catégorie, au bénéfice de la consommation.

La calandre s'inspire, voire copie celle de l'Octavia. Le capot est nervuré. Pas d'excentricités, mais ça passe bien.
La calandre s'inspire, voire copie celle de l'Octavia. Le capot est nervuré. Pas d'excentricités, mais ça passe bien.
Plus longue, plus large, moins haute, on voit bien sur ce 3/4 avant que les proportions sont améliorées par rapport à l'ancienne.
Plus longue, plus large, moins haute, on voit bien sur ce 3/4 avant que les proportions sont améliorées par rapport à l'ancienne.

 

On ne tombera ensuite pas en pâmoison devant la poupe de l'auto, toute aussi classique que la proue. Mais les nouveaux feux adoptent une version plus pointue, plus acérée, de la signature lumineuse traditionnelle en forme de C de Skoda.

L'ensemble n'est pas fait pour choquer, c'est du classique, et le seul risque est de ne déplaire à personne. Les plus foufous des clients pourront opter pour le pack "Color Concept", qui permet d'avoir des jantes et rétroviseurs noirs, un toit contrasté noir et les vitres arrière et lunette surteintéés (option à 975 € ou 780 € sur finition haute Style).

 

Un habitacle classique (bis) et qui pourrait être mieux fini

Dans l'habitacle, on retrouve l'inspiration de l'Octavia dans le dessin. Il est finalement aussi classique que l'extérieur, c'est notre avis, en dépit des efforts de la marque pour nous faire croire qu'il est également "sportif". Pas vraiment, à notre sens. Mais comme les dehors, ce dedans n'est pas vilain, et même agréable, avec pour originalité un insert coloré qui traverse toute la planche de bord, y compris les aérateurs latéraux.

La planche de bord est de présentation sobre et classique. Sans fioriture autre qu'un bandeau qui la traverse de part en part. La qualité de la finition est moyenne, avec des plastiques durs partout. À ce niveau de prix, certaines concurrentes (Clio, Polo, 208) sont plus valorisantes.
La planche de bord est de présentation sobre et classique. Sans fioriture autre qu'un bandeau qui la traverse de part en part. La qualité de la finition est moyenne, avec des plastiques durs partout. À ce niveau de prix, certaines concurrentes (Clio, Polo, 208) sont plus valorisantes.

Par contre, la qualité des matériaux est moyenne. La bande de tissu n'arrive pas à faire diversion. Tous les plastiques sont durs, et même facilement rayables sur les contreportes. Au même niveau de prix, la concurrence fait mieux, Renault Clio, Peugeot 208 ou Ford Fiesta en tête. Les assemblages sont au contraire bons, et l'ergonomie sans faille, avec des commandes séparées pour la clim, et un écran multimédia réactif et simple d'utilisation. La Fabia peut pour la première fois se dote d'une instrumentation 100 % numérique configurable selon 5 modes d'affichage (en série sur finition haute Style).

L'espace aux jambes à l'arrière est important, grâce à l'augmentation de l'empattement. Et la largeur suffisante pour caser 3 adultes (un peu serrés).
L'espace aux jambes à l'arrière est important, grâce à l'augmentation de l'empattement. Et la largeur suffisante pour caser 3 adultes (un peu serrés).
Le volume de coffre de 380 litres est digne de la catégorie des compactes. Et c'est un record dans la catégorie, bien dans l'ADN de la marque.
Le volume de coffre de 380 litres est digne de la catégorie des compactes. Et c'est un record dans la catégorie, bien dans l'ADN de la marque.

 

L'habitabilité arrière, bien aidée par l'empattement rallongé (2,56 m) est excellente, et les 5 cm de plus en largeur aideront à caser 3 adultes sur une banquette un peu ferme. Ils disposeront, c'est nouveau, de buses de ventilation dédiées. Mais ce n'est pas le plus impressionnant dans la Fabia. Ce qui l'est, c'est le volume de coffre. Tenez-vous bien, cette citadine polyvalente offre 380 litres aux bagages de son propriétaire (+ 50 litres par rapport à la précédente). C'est tout simplement un record, et surtout, c'est digne de la catégorie supérieure, celle des compactes. Pour preuve, 380 litres, c'est tout simplement le volume de coffre de la Volkswagen Golf ! La Seat Ibiza (355 litres), la Polo (351 l) ou la Clio (340 l) sont distancées.

 

Des astuces à foison !

On ne peut parler d'une Skoda sans évoquer les aspects pratiques et les petites astuces "simply clever", typiques de la marque. On retrouve dans cette nouveauté les traditionnels petits rangements, porte-ticket, porte stylo, porte téléphone au dos des sièges, parapluie dans la portière (et non plus sous le siège), bouchon de liquide lave-glace qui se transforme en entonnoir, etc. Mais elle étrenne aussi un inédit porte-gobelet amovible à l'avant, que l'on peut enlever pour le nettoyer facilement en dehors de la voiture, un second rangement et porte-gobelet amovible placé entre les passagers arrière, un espace désormais flexible pour caler des objets dans le coffre, mais aussi une très innovante protection intégrée du seuil de ce dernier (voir vidéo). On ne peut que conseiller aux autres constructeurs de s'inspirer de la marque tchèque pour proposer de pareilles astuces, qui simplifient la vie.

 

Le bouchon de lave-glace qui se transforme en entonnoir est top.
Le bouchon de lave-glace qui se transforme en entonnoir est top.
Ce petit bac de rangement amovible est nouveau. Sympa, mais en option avec d'autres astuces (175 €).
Ce petit bac de rangement amovible est nouveau. Sympa, mais en option avec d'autres astuces (175 €).
La connectique se fait en moderne USB-c. Quand on a des anciens câbles, il faut en changer.
La connectique se fait en moderne USB-c. Quand on a des anciens câbles, il faut en changer.

 

Des mécaniques modernes, mais pas d'électrification

Mécaniquement, la Fabia adopte les mêmes mécaniques que ses cousines du groupe. Elle fait toujours l'impasse sur le diesel, c'était déjà le cas depuis le restylage de la précédente génération. On trouve donc essentiellement le 3 cylindres 1.0, en version atmosphérique MPI 65 ou 80 ch BVM5 (93 Nm à 3 700 tours/min, 4,5 l/100 et 115 g de CO2/km pour le 80 ch, chiffres non communiqués pour le 65 ch), ou turbo TSI 95 ch BVM5 (175 Nm à 1 600 tours/min, 4,6 l/100 et 116 g), 110 ch BVM6 ou DSG7 (200 Nm à 2 000 tours/min, 4,6 l/100, 116 g en BVM et 4,6 l/100, 127 g en DSG7).

Plus tard dans l'année (fin novembre, début décembre), ils seront rejoints par un 4 cylindres 1.5 TSI de 150 ch, doté de la technologie de désactivation de deux cylindres sur 4. Ce dernier bloc permettra à la tchèque de venir lutter contre les plus performantes des Clio, Polo ou Ibiza.

Par contre, on notera que, comme la Polo, et certainement dû à la plateforme, la Fabia ne dispose d'aucune offre de moteur électrifié. Ni hybride, ni micro-hybride. On nous a affirmé que c'était aussi pour réduire les coûts et les tarifs. Mais comment font donc les autres constructeurs ?

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,10 m
  • Largeur : NC
  • Hauteur : 1,45 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 380 l / 1190 l
  • Boite de vitesse : NC
  • Carburant : NC
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus :
  • Date de commercialisation du modèle : Juillet 2021

* A titre d'exemple pour la version IV 1.0 TSI 110 BVM6 STYLE.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (53)

En savoir plus sur : Skoda Fabia 4

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire