Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai video - Toyota Proace Verso Electric : son sex-appeal est relatif, son habitacle addictif mais son tarif laisse dubitatif

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

, mis à jour

Version XXL des ludospaces, les combispaces entament eux aussi une carrière électrique. Avec son Proace Verso Electric, Toyota offre ainsi la possibilité aux très grandes familles de 7, 8, voir 9 personnes de prendre place à bord, et en tout confort, d'un engin somme toute maniable, même s'il est cher, et que son autonomie est limitée.

Essai video - Toyota Proace Verso Electric : son sex-appeal est relatif, son habitacle addictif mais son tarif laisse dubitatif

En bref

Combispace électrique

Puissance : 136 ch

Autonomie : 330 km

À partir de 54 850 euros

Modèle essayé : 63 250 euros

Transformer un utilitaire en voiture familiale ? Tous les constructeurs savent le faire, depuis Renault et son Express des années 80. Ainsi, les petites camionnettes, du Kangoo au Citroën Berlingo en passant par le Fiat Doblo et l'Opel Combo sont devenus des ludospaces. Mais ces derniers temps, les marques veulent voir plus grand et les familles recomposées étant dans l'air du temps, les combispaces sont nés et le nombre de places s'est multiplié. le berceau de ces gros engins se situe entre Cambrai et Valenciennes, à l'usine PSA de Sevelnord. C'est de ses chaînes que sortent les Peugeot Expert, Citroën Jumpy et leur version familiale : le Space Tourer pour les chevrons, le Traveller pour le lion et le Zafira Life d'Opel. Mais depuis 2012, cette usine fournit également des autos à Toyota qui, du coup, n'a pas hésité à doter son Proace (la version utilitaire du clône des deux autres modèles) d'une alternative familiale baptisée Proace Verso.

Essai video - Toyota Proace Verso Electric : son sex-appeal est relatif, son habitacle addictif mais son tarif laisse dubitatif

Essai video - Toyota Proace Verso Electric : son sex-appeal est relatif, son habitacle addictif mais son tarif laisse dubitatif

 

Comme ses cousins du nord, le japonais a droit lui aussi à sa version électrique. Et si le logo Toyota n'était pas accolé au volant, il serait absolument impossible de différencier cette version japonaise de ces frangins européens. Le design extérieur comme intérieur est strictement identique avec un travail de style tout aussi minimaliste. L'engin est taillé autour de l'espace intérieur que les designers PSA ont simplement arrondi pour qu'il soit un minimum flatteur à l'œil avec une calandre qui respecte les codes stylistiques de chacun. Toute la mécanique est signée PSA, mais aussi l'informatique embarquée, tout comme le mobilier.

Un voyage en business class

Le Proace Electric prend la route et le chemin des concessionnaires ces jours-ci, et pour l'occasion, il s'est démultiplié puisqu'il est disponible en deux longueurs, de 4,95 m ou 5,30 m, deux tailles de batterie (50 et 75 kWh) et quatre finitions. Modestes, nous nous sommes contentés du modèle le plus petit, si l'on peut s'exprimer ainsi, et d'une version à 8 places, alors qu'il peut s'adapter à 9 passagers. Lesquels sont royalement traités dans une ambiance proche d'un avion, mais plutôt en cabine business. Car à la deuxième, comme à la troisième rangée la place aux jambes est gigantesque. Et les grands gabarits sont à l'abri du torticolis. Chacun a droit à sa tablette et, au-dessus de lui, des réglages d'arrivée d'air, et de clim, rassemblée sur une colonne centrale posée au milieu d'un toit vitré. Un Airbus, on vous dit. Derrière les deux sièges avant, ce sont des banquettes qui accueillent les convives, lesquelles sont coulissantes et séparables 60/40.

Un coffre très haut à défaut d'être profond.
Un coffre très haut à défaut d'être profond.

En revanche, les nombreux passagers ne pourront emporter qu'un maigrelet bagage cabine, puisque la soute ne dépasse pas 280 l, même si cette contenance peut être multipliée par trois, s'ils les entassent jusqu'au toit, situé à 1,90 m. Ils seront assis sur des sièges costauds à défaut d'être très confortables  comme l'est la fabrication générale de l'habitacle. De la planche de bord aux contre-portes, on est à bord d'une auto de pro : équipée et fabriquée pour durer.

Au-dessus des banquettes arrière, les passagers bénéficient de buses de climatisation.
Au-dessus des banquettes arrière, les passagers bénéficient de buses de climatisation.

Ainsi chargé, le combispace japonais ajoutera ses kg à l'ensemble de plus de deux tonnes. Un embonpoint évidemment lié aux 534 kg de la batterie de 75 kWh, lesquels doivent être rechargées au bout de 330 km, selon les normes WLTP. Une autonomie qui s'est plutôt élevée à 280 km au cours de cet essai alternant un parcours urbain, périurbain et autoroutier, avec une consommation qui ne s'est situé à aucun moment sous la barre des 30 kW/100 km, et sans pour autant alourdir encore l'engin avec 8 personnes et leurs bagages à bord.

Un confort qui est cher et qui reste cher

Il convient donc de recharger le Proace plus souvent qu'à son tour et pour ce faire, on évitera la prise domestique 8A, sauf à disposer de deux voitures, puisqu'il faut 41h pour les remettre d'aplomb. Avec une Wallbox, de 32A, ça va mieux, grâce à une charge de 6 h 45 seulement, alors qu'avec un chargeur rapide, on frise le bonheur avec 45 minutes. Mais on le voit, le poids est l'ennemi du combispace électrique, bigrement alourdit par ses batteries. Par son prix aussi. Notre modèle d'essai, en taille medium et en finition intermédiaire Executive est ainsi facturé 63 250 euros. C'est cher, d'autant que la version thermique, même en y ajoutant les options dont l'électrique dispose en série, ne dépasse pas 37 000 euros. Quant à la version longue en finition Lounge (le summum), elle s'envole à 71 750 euros. De quoi mieux comprendre les timides objectifs de vente fixés par le constructeur.

À côté des deux prises situées sur l'aile avant gauche, un voyant lumineux permet de savoir que la charge fonctionne.
À côté des deux prises situées sur l'aile avant gauche, un voyant lumineux permet de savoir que la charge fonctionne.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Toyota Proace Verso

0 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Toyota Proace 2 Verso

Septembre 2016

A titre d'exemple pour la version II ELECTRIC MEDIUM 75KWH EXECUTIVE.

1,89 m1,92 m
4,95 m
  •  8 places
  •  1100 l / 1950 l

  •  Auto. à 1 rapport
  •  NC

Portfolio (22 photos)

En savoir plus sur : Toyota Proace 2 Verso

SPONSORISE

Essais Monospace

Fiches fiabilité Monospace

Toute l'actualité

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une hybridation conviendrait bien mieux à ce style de carlingue qu'une full électrique...

Le prix est délirant comparé aux thermiques...

Par

L'efficience énergétique est déjà toute relative sur les voitures, mais là c'est juste délirant.

A part de la petite navette pour hôtels il n'y a aucun débouché.

Par

Ca fait cher la camionnette vitrée avec 2 rangées de sièges supplémentaires au poids délirants, perfs anémiques et autonomie ridicule.

Le prix des montées en gamme est encore plus ridicule.

Véhicule qui n'est qu'un bouche trou inutile (il semble que les constructeurs se sentent obligés de proposer ce type de tank dans leur gamme ...) qui ne se vendra jamais.

Par

J'ai un Jumpy utilitaire de 2019 post mise à jour, dont la fiabilité est médiocre. Les toyota PROACE ne sont que de "vulgaires" véhicules PSA rebadgés. Espérons pour Toyota que la version électrique soit moins foireuse que la version 2.0 150cv...

Par

Une camionnette destinée aux cas soci.... euh aux ''familles nombreuses'' !

Par

(..)Il est donc fort à parier que la plupart des Proace Verso Electric trouveront refuge dans des hôtels ou des entreprises ou ils seront destinés au transport de clients.(..)

Tout est dit. Et normal, vu la différence de tarif entre les versions électriques et gasole.

(..)Mieux : elle permet aussi, en y entrant son numéro de CB, d'avoir accès à l'intégralité du réseau de charges public. L'usager paie à Toyota, qui se charge ensuite de redistribuer les sommes aux différents intervenants.(..)

ça, c'est plutôt bien vu. :bien: à voir toutefois à l'usage, notamment vis à vis des bornes en panne.

Par

Donc, résumons : + de 2 tonnes, autonomie réelle dérisoire, coffre ridicule, entre 60 et 70 000 balles !!!!!

Ah j'oubliais, pour le prix on a droit au faciès hideux style "gueule de mérou", qui sévit déjà sur le Rav4 .....

Toyota se fout du monde, non ?????

Par

En réponse à Aznog

Ca fait cher la camionnette vitrée avec 2 rangées de sièges supplémentaires au poids délirants, perfs anémiques et autonomie ridicule.

Le prix des montées en gamme est encore plus ridicule.

Véhicule qui n'est qu'un bouche trou inutile (il semble que les constructeurs se sentent obligés de proposer ce type de tank dans leur gamme ...) qui ne se vendra jamais.

Ils s'adaptent en prévision de l'interdiction de circulation des véhicules thermiques dans un certain nombre de zones.

ensuite, c'est très adapté justement au principe des navettes circulant dans les villes et qui ne dépassent bien souvent jamais les 50 à l'heure.

bref, un micro-marché, mais il est important également de prendre un peu de compétence/expérience dans le domaine avant d'attendre le dernier moment.

sans quoi, on voit ce que ça donne par exemple avec l'e208 dont l'efficience est à améliorer.

Par

En réponse à Vroom37

Donc, résumons : + de 2 tonnes, autonomie réelle dérisoire, coffre ridicule, entre 60 et 70 000 balles !!!!!

Ah j'oubliais, pour le prix on a droit au faciès hideux style "gueule de mérou", qui sévit déjà sur le Rav4 .....

Toyota se fout du monde, non ?????

ben non, puisque personne ne t'oblige à l'acheter, si? :bah:

Par

A voir si en Europe, Hyundai va oser commercialiser la Staria, dévoilé en concept ces derniers jours...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire