Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Volkswagen Arteon 2020 : un bien léger restylage

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Voilà déjà trois ans que la Volkswagen Arteon est sortie, un âge considéré comme canonique dans le monde automobile et qui impose donc un restylage de milieu de carrière. Et l'élégante berline de la marque allemande met les petits plats dans les grands en s'offrant au passage une version familiale Shooting Brake que nous essaierons dans quelques jours. Mais sinon, qu'est-ce qui change ? Eh bien pas grand-chose.

Essai - Volkswagen Arteon 2020 : un bien léger restylage

En bref

À partir de 47 870 €

Version Shooting Brake annoncée

Nouvelle motorisation hybride rechargeable

En résumé, cette cuvée revue et corrigée de la Volkswagen Arteon peut se résumer à deux éléments principaux : les arrivées d'une version Shooting Brake et d'une motorisation hybride rechargeable. Sinon, les évolutions esthétiques sont particulièrement légères, dans la grande tradition Volkswagen. Est-ce que c'est cependant vraiment dommage vu la réussite de la ligne dévoilée en 2017 ? Pas vraiment. Les plus attentifs remarqueront l'adoption de barres de LED dans la calandre, de chaque côté du logo et dans le prolongement des phares, des boucliers revus et des feux arrière à la signature lumineuse modifiée. Et c'est tout.

Essai - Volkswagen Arteon 2020 : un bien léger restylage

Essai - Volkswagen Arteon 2020 : un bien léger restylage

 

 Des évolutions

très légères

À l’intérieur, les changements sont un peu plus évidents. D'accord, l'Arteon reprend la planche de bord de la Passat mais dans une version revue et corrigée, avec des aérateurs et un insert décoratif allant d'une portière à l'autre. L'ambiance prend un sérieux coup de jeune avec des commandes tactiles de climatisation et volant qui, à défaut d'être véritablement pratiques, contribue à la modernité de l'atmosphère déjà apportée par la large instrumentation numérique et l'écran central de 9,2 pouces. Pas forcément très chaleureux, mais tout à fait classe.

La planche de bord est simple et épurée mais manque un peu de fantaisie.
La planche de bord est simple et épurée mais manque un peu de fantaisie.

L'Arteon en profite aussi pour mettre à jour sa liste d'équipements avec notamment l'arrivée du Travel Assist, un système de conduite semi-autonome qui associe le régulateur de vitesse adaptatif, le maintien actif dans la voie et du freinage d'urgence automatique. La caméra de recul est de plus améliorée, avec une vue qui passe de 90 à 170°.

 Hybride et Shooting Brake

au programme

Question habitabilité, le problème habituel de ces berlines-coupés, c'est le manque de place à la tête à arrière. Parce que c'est très beau de faire des voitures avec une ligne de toit fuyante mais ça impose aux passagers de courber exagérément l'échine pour monter à bord puis de voyager avec la nuque à 45 degrés. Et c'est clairement le cas ici si vous faites plus de 1,75 m. Heureusement, la version Shooting Brake va se montrer un peu plus généreuse dans ce domaine en offrant presque 5 cm supplémentaires de garde au toit à l'arrière. Pour le coffre, c'est bien mieux puisqu'on a droit à 563 litres parfaitement accessibles, puisque oui, l'Arteon a le bon goût d'avoir un hayon, et cela grimpe à 1 557 litres en rabattant le dossier de la banquette arrière.

Essai - Volkswagen Arteon 2020 : un bien léger restylage
Essai - Volkswagen Arteon 2020 : un bien léger restylage

Il manque un peu de place à la tête à l'arrière mais pas dans le coffre.

Côté motorisations, une version R de 320 ch et un hybride rechargeable de 218 ch sont prévus à court terme mais il faudra se contenter dans un premier temps d'un 2.0 TDI en 150 et 200 ch et d'un 2.0 TSI de 190 ch ou 280 ch. Pour l'instant, seuls les prix du TDI 150 et du TSI 190 sont connus, démarrant à respectivement 47 870 € et 51 310 €, soit une augmentation des tarifs allant de 1 450 à 1 720 € à finition similaire.

Les évolutions esthétiques extérieures se concentrent avant tout au niveau des optiques avant et arrière.
Les évolutions esthétiques extérieures se concentrent avant tout au niveau des optiques avant et arrière.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Volkswagen Arteon

146 g/km - Malus : 230 €

Début de commercialisation du modèle :
Volkswagen Arteon

Avril 2017

A titre d'exemple pour la version 2.0 TDI 190 10CV ELEGANCE DSG7.

1,45 m1,87 m
4,86 m
  •  5 places
  •  563 l / 1557 l

  •  Auto. à 7 rapports
  •  NC

Portfolio (42 photos)

En savoir plus sur : Volkswagen Arteon

SPONSORISE

Essais Coupé

Fiches fiabilité Coupé

Toute l'actualité

Commentaires (38)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'ai cru lire ce week-end que le renouvellement de la Passat ne serait pas assuré.... et il en sera bien entendu de ce fait de même de cette assez jolie auto...

A terme, pour aller chez VW, faudra être amateur de voltées finies à l'arrache à tarifs indécents ou de camionnettes.

Sacré plan !

Par

"L'ambiance prend un sérieux coup de jeune avec des commandes tactiles de climatisation"

À bon, d'après un sondage Cara dil y a pas si longtemps, une grande majorité des conducteurs préfèrent les commodos normaux non tactiles.

Rien que pour ce "gadget" je ne la prendrai pas !

Ça doit être surtout moins cher à produire pour les constructeurs.

Par

La seule vw encore désirable à mon goût . J'ai cependant difficile à comprendre son positionnement dans la gamme puisque les acheteurs préféreront sa cousine A5 plus statutaire .

Par

Monsieur Pierre,

J'aime beaucoup vos essais. Mais pourriez-vous svp troquer la lourde formulation "six virgule cinq litres" par le plus simple et plus léger, "six litres cinq" ?

Pour ne rien gâcher, vous parlerez ainsi français.

Par

En réponse à roc et gravillon

J'ai cru lire ce week-end que le renouvellement de la Passat ne serait pas assuré.... et il en sera bien entendu de ce fait de même de cette assez jolie auto...

A terme, pour aller chez VW, faudra être amateur de voltées finies à l'arrache à tarifs indécents ou de camionnettes.

Sacré plan !

:biggrin::biggrin::biggrin: je crois que j'ai trouvé ta voiture c'est une VW Arteon :bien:

Par

"Pour ne rien gâcher, malgré une masse supérieure à 1 600 kg, il s'avère plutôt sobre, avec un chiffre de 6,5 l/100 km constaté au terme de notre essai."

Pagès aurait fait 9L. Ca donne une fourchette, dirons-nous.

Par

En réponse à Frankiki

La seule vw encore désirable à mon goût . J'ai cependant difficile à comprendre son positionnement dans la gamme puisque les acheteurs préféreront sa cousine A5 plus statutaire .

Effectivement c'est le principal problème de cette voiture

Par

En réponse à Nadir94 Q5

:biggrin::biggrin::biggrin: je crois que j'ai trouvé ta voiture c'est une VW Arteon :bien:

Pourquoi diable je devrais me fader une planche de bord aussi sinistre sous les yeux ?

Essaye encore....

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Effectivement c'est le principal problème de cette voiture

Problème. Oui et non j'ai envie de dire. Enfin, tout dépend de ce que l'acheteur recherche. Tu veux une berline moins chère et plus sexy ? Tu prends l'Arteon. Tu veux une berline plus statutaire et plus passe partout ? Tu prends l'A5. Sachant qu'à motorisation et équipements équivalents, il doit y avoir une belle diff.

Et de toute façon, même si VW vend moins d'Arteon que d'A5, ce n'est pas si grave que ça j'ai envie de dire. C'est un modèle image pour eux. Pour le volume, ils ont déjà ce qu'il faut avec les Polo / Golf / Passat et Tiguan :bah: :wink:

Par

En réponse à Frankiki

La seule vw encore désirable à mon goût . J'ai cependant difficile à comprendre son positionnement dans la gamme puisque les acheteurs préféreront sa cousine A5 plus statutaire .

L' Arteon est la Passat que VW aurait dû sortir directement (comme Peugeot l'a fait avec sa 508). Le problème c'est que plutôt que de remplacer la carrosserie berline de la Passat, ils ont fait les gourmands niveau tarifs et positionné l'Arteon au dessus, venant se prendre la concurrence de l'Audi A5 (un peu moins habitable mais nettement plus statutaire comme on dit).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire