Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Paul Pellerin

En matière de nouveautés automobiles, l’année 2022 promet d’être fructueuse. Afin de vous donner un avant-goût de ce que les constructeurs vont exposer dans leurs concessions, nous vous présentons les nouveautés incontournables du prochain millésime. De la grande berline Citroën C5 X au monospace d’inspiration Combi Volkswagen ID.Buzz en passant par le break Dacia Jogger et le SUV Renault Kadjar 2, toutes ces autos valent le détour.

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Elle n’est pas facile la vie de marque automobile depuis quelque temps. Entre la pandémie de Covid qui a obligé à fermer les concessions pendant de longues semaines, les municipalités qui font tout pour repousser les automobiles loin des villes, la crise des semi-conducteurs à laquelle s’ajoute celle du magnésium dont la production automobile consomme plus de 35 % des ressources mondiales, tout n’est pas rose dans le monde automobile.

Des autos qui vous feront craquer

Malgré ces gros nuages noirs, les constructeurs ne sont jamais en panne d’inspiration quand il s’agit d’inventer de nouvelles automobiles, comme ces dix stars en devenir que sont les Citroën C5 X, Dacia Jogger, Land Rover Range Rover, Opel Astra, Peugeot 4008, Renault Austral, Renault Mégane E-Tech Electric, Toyota Aygo X, Toyota GR86 et Volkswagen ID.Buzz. Par leurs caractéristiques, leur style, leurs performances, leur haut niveau technologique, leur rapport prix/équipement ou leur originalité, elles ne manqueront pas de vous faire craquer au cours des prochains mois.

Citroën C5 X : une routière pour les Chevrons

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Depuis l’arrêt de la production de la Citroën C5 en 2017 en Europe, la marque aux chevrons n’avait plus de grande familiale dans sa gamme. Aujourd’hui avec la Citroën C5 X, le constructeur français comble cette lacune en proposant une auto dont la carrosserie est un mélange de berline, de break avec une touche de SUV (pour sa garde au sol relevée et ses protections plastiques). Affichant une taille imposante (4,81 m de long) et une originalité de style avec une face ornée d’une signature lumineuse en forme de X, un épaulement sur les flancs qui rappelle celui de la Citroën XM, un pavillon flottant, une signature lumineuse très travaillée à l’arrière. À bord le mobilier est épuré avec un écran d’infodivertissement de dix pouces sur les versions de base et de douze pouces format panoramique sur les finitions les plus hautes. L’instrumentation est numérique et s’affiche sur une dalle de sept pouces de diagonale et l’on a droit à une instrumentation tête haute dernier cri. Le confort est optimal grâce à un espace de vie spacieux, un vitrage feuilleté pour une insonorisation parfaite, des sièges dotés de la technologie Advanced confort et une suspension à butées hydrauliques progressives (suspension pilotée avec l’hybride). La Citroën C5 dispose d’une offre de trois motorisations. Pas de moteur diesel au programme, mais une motorisation hybride rechargeable de 225 ch qui voisine avec deux blocs PureTech, un 1.2 de 130 ch et un 1.6 de 180 ch, toutes ces motorisations sont associées avec une boîte automatique à huit rapports. Si l’entrée de gamme est déjà bien pourvue, il existe quatre niveaux de finition au menu : Feel, Feel Pack, Shine et Shine Pack (+ Feel Business pour les entreprises). Ajoutons pour être complet que cette Citroën dispose d’un coffre de 545 litres, qu’elle est dotée d’un rapport prix/équipement très compétitif et qu’elle est produite en Chine.

Infos utiles

  • Dimensions (en mètres) L x l x h : 4,81 x 1,86 x 1,49
  • Production en Chine
  • Motorisations thermiques essence : 130 et 180 ch
  • Motorisation hybride rechargeable : 225 ch
  • Commercialisée, arrivée prévue en concession début 2022
  • Tarif : à partir de 32 900 €

Dacia Jogger : un petit prix pour un grand break

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Remplaçant du monospace Dacia Lodgy, le Dacia Jogger reprend également la place dévolue à l’ancien break Dacia MCV (première génération). Disponible en version cinq et sept places, le Dacia Jogger adopte un look SUV et dispose d’une offre de motorisation se composant d’un nouveau bloc essence 1.0 TCe de 110 ch et d’une motorisation bicarburation Eco-G de 100 ch. Il n'y a pas de diesel au programme de ce break SUV ni de transmission intégrale. Plus tard, en 2023, arrivera une motorisation hybride, un 1.6 E-Tech emprunté aux Renault Clio et Renault Captur. À bord on n’est pas dépaysé, car le mobilier intérieur est proche de celui de la Dacia Sandero avec système multimédia (écran 8 pouces) dernier cri. Doté de grandes portes arrière, il n’y a aucune difficulté pour s’installer à bord à l’arrière en deuxième ou troisième rangée. On apprécie l’espace intérieur et le grand volume de coffre, jusqu’à 708 litres en version cinq places (565 litres lorsque le rang trois est replié dans la version sept places). L’offre d’équipement se compose de deux niveaux de finition (Essentiel, Confort) plus une série limitée Extreme. Avec le deuxième niveau de finition affiché à partir de 16 250 € on a déjà tout ce qu’il nous faut : barres de toit modulables, climatisation manuelle, quatre vitres électriques, radars de recul, régulateur/limiteur de vitesse, rétroviseurs à réglage électrique, tablettes avion coulissantes, volant réglable en hauteur et profondeur… Enfin, contrairement à ce que l'on pensait, ce modèle n’inaugurera pas à ses débuts le nouveau logo de la marque Dacia. Il faudra attendre quelques mois avant que logo stylisé (un D et C réunis comme le maillon d’une chaîne) n’apparaisse sur la calandre de ce modèle.

Infos utiles

  • Dimensions (en mètres) L x l x h : 4,55 x 1,78 x 1,63
  • Production en Roumanie
  • Motorisations thermiques Essence 1.0 TCe de 110 ch et bicarburation (essence/GPL) Eco-G de 100 ch
  • Motorisation hybride E-Tech : arrivée prévue en 2023
  • Arrivée en concession en mars 2022
  • Tarif : à partir de 14 990 €

Land Rover Range Rover : évolution d’une icône

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Un grand changement pour la nouvelle génération du Land Rover Range Rover qui arbore des lignes encore plus douces que le précédent opus, des poignées affleurantes et des feux arrière verticaux tandis que des clignotants dynamiques intègrent le bandeau noir qui relie les feux. Mais c’est surtout du point de vue technique que les changements sont d’importance. En effet, le nouveau Range Rover adopte la plateforme MLA (Modular Longitudinal Architecture) du groupe Jaguar Land Rover. Une base technique qui se compose principalement d’aluminium et peut recevoir des motorisations thermiques bien sûr, mais aussi de l’hybride rechargeable (P440e et P510e en 2023 qui pourront rouler 100 km en mode électrique) et du 100 % électrique (cette version zéro émission arrivera en 2024). Quelques centimètres en plus pour ce modèle qui dans sa version « courte » atteint les 5,05 m de long, la version longue quant à elle atteint les 5,25 m de long et peut recevoir sept sièges. Le design intérieur est épuré, devant le conducteur on trouve une instrumentation numérique (11 pouces) tandis que l’écran tactile de 13,7 pouces au centre de la planche de bord est équipé en 5G. Dans l’habitacle le conducteur ou la conductrice et ses passagers sont choyés avec : purificateur d’air par nanoparticules, compensateur de bruits parasites dans les appuie-têtes, siège aviation à l’arrière et toujours à l’arrière des écrans logés au dos des appuie-têtes avant, connexion internet, commandes des éléments de confort depuis la tablette intégrée à l’accoudoir central. Le coffre profite de l’accroissement des cotes avec 725 litres au mini (577 litres auparavant) pour la version courte. Au lancement il n’y a que des moteurs thermiques, deux six cylindres en ligne diesels D250 et D350 microhybridés 48 V et un bloc V8 essence P530 qui écope (au premier janvier 2022) d’un malus de 40 000 € !

Infos utiles.

  • Dimensions (en mètres) L x l x h : 5,05 x 2,05 x 1,87 (version longue : 5,25 m de long)
  • Production en Angleterre
  • Motorisation thermique essence : V8 de 530 ch
  • Motorisations thermiques diesels : 6 cylindres en ligne mild-hybrid 48 V de 250 ch et 350 ch
  • Disponible à la commande, arrivée en concession au printemps 2022
  • Tarif : à partir de 122 600 €, à partir de 133 300 € pour la version longue.

Opel Astra : cousine de Peugeot 308

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Dans le giron du groupe Stellantis, Opel se sert de la base d’organes communs et présente une nouvelle Opel Astra 6, cousine de la Peugeot 308, qui affiche une allure plus agressive et plus dynamique que la précédente génération. Cela tient à la présence du nouvel ensemble calandre-projecteurs dénommé Vizor, mais pas seulement, ainsi l’auto est plus musclée avec des épaulements bien accentués. À bord il n’a plus rien à voir avec la précédente génération, on trouve une large dalle regroupant l’instrumentation numérique et l’écran d’infodivertissement. La qualité perçue est d’un haut niveau, le confort également et la belle berline allemande fait la part belle aux aides à la conduite. Si l’empattement augmente, on voit peu de différence entre l’ancienne et la nouvelle aux places arrière, l’habitabilité est dans la moyenne de la catégorie. Le volume de coffre est en revanche en augmentation avec 422 litres (contre 370 litres pour l’ancienne génération). Attention, ce volume est valable pour les versions essence, pour la version diesel c’est 377 litres et pour l’hybride 305 litres seulement, les batteries sous le plancher rognant sur la capacité du coffre. Pour les tarifs, l’Opel Astra se démarque de la Peugeot 308 en milieu de gamme (finitions Edition et Elegance) avec un meilleur rapport prix/équipement. En ce qui concerne les motorisations, il y a aussi des différences puisque l’offre hybride est pour le moment unique avec 180 ch, la motorisation de 225 ch arrivera plus tard, en motorisation essence l’entrée de gamme est assurée par un bloc 1.2 Turbo de 100 ch (110 ch pour la 308) épaulé par un 1.2 Turbo de 130 ch, l’unique bloc diesel étant pour les deux autos un 130 ch. Enfin en 2023, l’Astra disposera d’une offre 100 % électrique dans sa version Astra-e tout comme sa cousine française. La sixième génération d’Opel Astra est bien partie pour assurer le succès de la marque qui jusqu’ici a produit quinze millions d’exemplaires de cette compacte et peut-être faire un peu d’ombre à sa cousine du Lion d’autant plus que comme elle, elle existe en version break Opel Astra Sports Tourer.

Infos utiles

  • Dimensions (en mètres) L x l x h : 4,38 x 2,06 (avec rétroviseurs) x 1,47
  • Production à Rüsselsheim en Allemagne
  • Motorisations thermiques essence : 100 et 130 ch
  • Motorisation thermique diesel : 130 ch
  • Motorisation hybride rechargeable : 180 ch
  • Commercialisation en place et premières livraisons en début d’année 2022
  • Tarif : à partir de 23 150 €

Peugeot 4008 : un coupé pour doper les ventes

Le Peugeot 3008 et son compère Peugeot 5008 accueilleront bientôt un nouveau membre de la famille SUV compact chez Peugeot. Il s’agit d’un 4008 (une appellation non officielle) qui affichera une allure de SUV coupé à cinq portes. Un modèle qui va venir marcher sur les platebandes de la Renault Arkana (qui depuis ses débuts connaît un beau succès commercial) en proposant une allure dynamique inspirée de celle de la nouvelle Peugeot 308. Il sera disponible dans un premier temps avec les motorisations de la 308, de l’hybride rechargeable en 180 et 225 ch, de l’essence et du diesel. Plus tard arrivera le nouveau bloc essence 1.2 Puretech secondée par une nouvelle boîte de vitesses e-DCT produite en coopération avec l’équipementier Punch Powertrain qui intègre en son sein un moteur électrique de 20 kW permettant de disposer d’une motorisation microhybride 48 volts. Le Peugeot 4008 devrait être présenté en fin d’année 2022 pour une commercialisation début 2023.

Renault Austral : sus au Peugeot 3008

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Pour lutter contre le Peugeot 3008 qui ne cesse de lui faire de l’ombre, Renault va transformer entièrement son Renault Kadjar. Tout d’abord la nouvelle génération change de nom et ne se nomme plus Kadjar, mais Austral. Ce modèle reprend la plateforme du nouveau Nissan Qashqai et mesure 4,51 m de long. Il affichera un style plus dynamique, un habitacle entièrement repensé avec une meilleure qualité perçue et un confort en hausse. Plus de moteur diesel pour ce modèle qui devrait proposer deux blocs essence microhybridés en 12V (140 et 160 ch), de l’hybride simple et de l’hybride rechargeable. Ce modèle devrait être proposé à un tarif débutant à 35 000 € environ, et sera dévoilé au printemps 2022 pour une commercialisation à l’automne.

Renault Mégane E-Tech Electric : une électrique pour la famille

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Porte-drapeau de la nouvelle politique électrique de la gamme au losange, la Renault Mégane E-Tech Electric est une berline compacte qui peut transporter cinq personnes avec un espace correct à l’arrière tandis que le coffre affiche une bonne valeur de 440 litres. L’ambiance à bord est moderne avec une grande dalle en forme de L inversé qui accueille l’instrumentation numérique et l’écran d’infodivertissement, on a droit également à un rétroviseur-caméra. Le volant à double méplat apporte également une touche d’originalité à l’ensemble. La Renault Mégane E-Tech Electric dispose d’un électromoteur positionné à l’avant qui entraîne les roues avant, il y a deux niveaux de puissance, l’un de 130 ch l’autre de 220 ch, l’autonomie atteignant les 300 km avec la première motorisation, jusqu’à 470 km avec la deuxième. Pour le moment encore en période de mise au point, la Renault Mégane E-Tech Electric arrivera au printemps 2022 dans les concessions Renault.

Infos utiles

  • Dimensions (en mètres) L x l x h : 4,21 x 1,78 x 1,50
  • Production en France à Douai dans le Nord
  • Motorisations électriques : EV40 130 ch et EV 60 220 ch
  • Autonomie : jusqu’à 300 km avec EV40, 470 km avec EV60
  • Premières livraisons en mars 2022
  • Tarif : réservation contre 500 € (annulation possible par téléphone), à partir de 34 000 €*

*Estimation

Toyota Aygo X : les mini-citadines ne sont pas mortes

Les dix nouveautés incontournables de 2022

La Toyota Aygo part à la retraite, la Toyota Aygo X (prononcez cross) la remplace. Pour la rendre encore plus désirable et plus dans l’air du temps, le constructeur donne à sa mini-citadine un aspect SUV (protections plastiques et garde au sol relevée) plutôt réussi. Elle adopte des feux de jour en forme de C, affiche une longueur de 3,70 m soit 23 cm de plus l’ancienne Aygo et malgré un empattement en hausse, la place est toujours mesurée à l’arrière et les vitres sont toujours entrebaillantes (l’Aygo X n’existe qu’en cinq portes). Cet accroissement des cotes profite surtout au coffre dont la capacité passe de 171 à 231 litres. À noter que pour donner un peu plus d’air aux passagers, l’Aygo X sera disponible avec un toit ouvrant en toile, de série sur l’offre de lancement puis en option ensuite. À bord on trouve une instrumentation mixte (analogique et numérique) un écran tactile de 7 à 9 pouces positionné dans un emplacement ovale au centre de la planche de bord. Pour le moteur, le choix sera vite fait, un seul moteur disponible, un bloc trois cylindres essence 1.0 de 72 ch.

Infos utiles

  • Dimensions (en mètres) L x l x h : 3,70 x 1,74 x 1,51
  • Production en République tchèque
  • Motorisation thermique essence : 72 ch
  • Arrivée en concession : mars 2022
  • Tarif : 15 990 €

Toyota GR86 : l’atout sport de Toyota

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Si le nouveau coupé Toyota GR 86 est déjà vendu en Amérique du Nord et au Japon, il n'arrive chez nous qu'au printemps 2022. Ce modèle sportif remplace la Toyota GT86 et vient se placer entre la Toyota GR Yaris et la Toyota GR Supra. Développée par le département sportif Gazoo Racing (les initiales GR) la nouvelle Toyota GR86 reprend la base technique de sa devancière avec un quatre cylindres à plat réalésé à 2,4 litres de cylindrée affichant désormais 234 ch (200 ch auparavant), des roues arrière motrices et une boîte mécanique. Le 0 à 100 km/h est annoncé 6,3 s soit un gain de plus d’une seconde (1,3 s exactement), les performances sont d’ailleurs en hausse grâce à un rapport poids/puissance plus avantageux (5,46 kg/ch contre 6,19 kg/ch pour la GT86). Mais pour s’en convaincre, il faudra prendre le volant de la voiture de série.

Infos utiles

  • Dimensions (en mètres) L x l x h : 4,26 x 1,77 x 1,31
  • Motorisation thermique essence : flat four 2.4 de 234 ch
  • Lancement en France au printemps 2022
  • Tarif : 35 000 €*

*Estimation

Volkswagen ID.Buzz : le retour du Combi

Les dix nouveautés incontournables de 2022

Le futur Volkswagen ID.Buzz connaîtra-t-il la même carrière que le Volkswagen Combi dont il s’inspire, un modèle qui est arrivé sur le marché en 1950 et a été produit (trois générations du même modèle) jusqu’en 1990. Comme le Combi des années cinquante, l’ID.Buzz dispose d’un moteur placé à l’arrière et de roues arrière motrices, mais pas d’un moteur thermique puisqu’il n’existera qu’en électrique. Pour cela il s’équipera de la plateforme MEB réservée aux véhicules électriques du groupe Volkswagen et devrait disposer de batteries permettant jusqu’à 500 km d’autonomie, il devrait exister aussi en version quatre roues motrices avec deux électromoteurs, un à l’avant l’autre à l’arrière. Son style devrait s’inspirer du concept-car ID.Buzz de 2017 même si son allure sera moins néo-rétro comme le prouve le modèle aux camouflages psychédéliques dévoilé au moment de la présentation de la nouvelle Volkswagen ID.5. Pour en savoir plus, il faudra sans doute attendre l’été 2022 quand le modèle de série, sans camouflages cette fois, sera officiellement présenté.

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

SPONSORISE

Actualité 4X4 - SUV - Crossover

Avis 4X4 - SUV - Crossover

Avis Volkswagen Touareg 2II (2) 3.0 V6 TDI 262 FAP 4MOTION BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT EDITION TIPTRONIC (2015)

Par Toto53600 le 31/03/2020

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire