Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Peugeot 2008 (2019) - Sur route : du dynamisme encore et toujours

Essai vidéo - Peugeot 2008 (2020) : changement de carrure

Sous le capot, comme sur la 208 d’ailleurs, la principale originalité de ce nouveau 2008 provient de l’introduction d’une version 100% électrique. Une première sur un SUV de Peugeot. Ce e-2008 (c’est son nom) retrouvera sur son chemin le Kona électrique, seule autre proposition électrique sur le segment. Il sera animé par le même moteur que l’e-208 à savoir un moteur de 100 kW (équivalent à 136 ch) fort de 260 Nm, alimenté par une batterie de 50 kW/h lui permettant de revendiquer une autonomie de 310 km selon la norme WLTP. La recharge demandera 16 heures sur une prise domestique, 7 h 30 sur une wallbox monophasée, 5 heures sur une triphasée et 30 min suffiront pour 80% de la batterie sur une borne rapide de 100 kW.

Pour le reste, que du classique pour les motorisations diesel. Conçu sur la même plateforme que la 208 (CMP), le 2008 en reprendra également la majorité des motorisations Le diesel sera par conséquent toujours au catalogue avec le BlueHDI décliné en 100 et 130 ch. Trois essences seront aussi présentes avec les Puretech 100, 130 et 155 ch.

Essai vidéo - Peugeot 2008 (2020) : changement de carrure

Pour ce premier essai, nous avons eu entre les mains la déclinaison essence la plus puissante à savoir le Puretech 155 ch couplé exclusivement à la boîte automatique à 8 rapports. Ce moteur déjà essayé sur la DS3 Crossback est plaisant à utiliser. Comme tous les trois cylindres, ce Puretech fait preuve d’une belle vivacité et d’un tonus certain, comme en atteste le 0 à 100 km/h abattu en 8,2 secondes. Cela s’accompagne d’une sonorité typique de ce type d’architecture, qui est amplifiée quand on adopte le mode sport, qui se montre toutefois un peu trop caricatural. Son association avec la boîte automatique est globalement convaincante. Toutefois, quand on découvre le couple de ce moteur (240 Nm), on peut s’interroger sur l’intérêt de son achat sachant que le Puretech 130 ch, tout aussi agréable, dispose d'un couple de 230 Nm soit un écart de 10 Nm et surtout entraîne un surcoût de 3 300 €. Différence qui va de pair avec une consommation plus importante pour le Puretech 155 ch puisque nous avons enregistré une moyenne de 8,5l/100 km.

Essai vidéo - Peugeot 2008 (2020) : changement de carrure

Les premiers tests que nous avons pu réaliser au mois de juin dernier avec des prototypes nous avaient déjà séduits. Ces essais ont confirmé nos premières impressions. Les progrès les plus conséquents ont été effectués au niveau de l’insonorisation. Le premier 2008 était bruyant, c’est désormais de l’histoire ancienne. Quelques bruits d’air persistent mais c’est mineur. Comme on pouvazit s'y attendre, le nouveau 2008 reste fidèle aux dernières productions de la marque avec une direction précise, une tenue de caisse de tout premier plan avec des mouvements de caisse quasi inexistants ; le tout dans un excellent confort même avec les jantes 18 pouces présentes sur notre modèle d’essai. Peugeot prouve une nouvelle fois, son expertise en matière de tenue de route avec un excellent compromis confort/dynamisme. Malgré les progrès du Captur, le 2008 confirme sa position de leader sur la route.

Portfolio (32 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 2008 (2e Generation)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (183)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Oh un 3008. Cest la même photocopieuse pour toutes les marques?

Par

look magnifique, belle agrément de conduite comme d'hab chez Peugeot, ce sera un carton assuré...

Forcément il ressemble un peu au 3008 mais le profil est quand même bien différent et l'avant n'a rien à voir !

Par

La qualité de fabrication de notre version d’essai (GT) est bonne mais inférieure toutefois à celle d’un Renault Captur en finition Initiale Paris.

juste une ligne sur la qualité? ca laisse rêveur

Par

Qu'elle est belle :love:

Par

Le SUV, devient une auto de vieux.... ( Physiquement et intellectuellement...)

"Dans les études évoquées par Nissan ou Volvo, les consommateurs les plus réservés à son égard (SUV) se recrutent surtout parmi les moins de 40 ans."

https://www.lemonde.fr/m-styles/article/2019/11/26/suv-la-mecanique-s-enraye-un-peu_6020563_4497319.html

Par

Essai du modèle de la gamme à plus de 30k€ ... le plus cher donc celui qui se vendra le moins ... cherchez l'erreur.

Mise en avant dans le texte de la version électrique incapable de faire 250kms d'affilée sur l'autoroute sans devoir s'arrêter une heure .... cherchez l'erreur

Et comme d'habitude, pas une seule mesure de la pollution : particules ? NOx ? CO (ce précurseur de l'ozone, le seul polluant qui augmente au fil du temps) ?. Avec une telle cavalerie , un 3-Cylindres de 155CV, on peut valablement s'attendre au pire en matière de particules et de monoxyde de carbone dès que la charge moteur va augmenter un petit peu .

En vérité, je vous le dis :-) :-) , la version Diesel est bien préférable, mais pour s'en rendre compte, il faudrait déjà que les journalistes automobiles fassent des mesures de pollution.

Par

Il serait judicieux d'indiquer les valeurs réelles normalisées en WLTP pour chacune des versions, car leur mise en application démarre le 01/03/2020, sauf décision gouvernementale de dernière minute.

Par

Le poulidor du SUV urbain est encore à la traine... ce n'est pas avec ça qu'il risque de reprendre la tête du classement Europe et France au Captur.

Par

Tout simplement la référence :lover:

Par

En réponse à Enzodesign

Tout simplement la référence :lover:

Faut vraiment avoir des goûts de chiottes pour aimer ce genre de tire

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire