Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault Mégane RS Trophy : la meilleure - En direct du Mondial de Paris

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Olivier Pagès

Voici la Mégane RS Trophy, la version la plus radicale de la compacte sportive de Renault. 300 ch, 420 ch, elle va ravir les amateurs de circuit. Première sortie à l'occasion du Mondial de Paris.

Renault Mégane RS Trophy : la meilleure - En direct du Mondial de Paris

Après les versions Sport et Cup, place maintenant à la déclinaison la plus radicale de la Mégane RS :  la Trophy.

Ce sticker sur la lame du bouclier avant est le signe pour reconnaître cette version Trophy.
Ce sticker sur la lame du bouclier avant est le signe pour reconnaître cette version Trophy.
Les habitacles des différentes Mégane RS sont quasiment identiques.
Les habitacles des différentes Mégane RS sont quasiment identiques.

Esthétiquement, il faut un œil d'expert pour arriver à faire la différence entre une Mégane RS normale et cette Trophy. Les plus observateurs auront remarqué la lame siglée Trophy. Autre particularité, mais celle-ci n'est pas de série: les nouvelles jantes 19 pouces allégées qui seront commercialisées mi 2019. À l’intérieur, les différences sont encore minces si ce n'est la possibilité d'avoir - mais en option - des sièges baquets Recaro.

Renault Mégane RS Trophy : la meilleure - En direct du Mondial de Paris

Renault Mégane RS Trophy : la meilleure - En direct du Mondial de Paris

 

Mais bien évidemment les principales modifications portent sur la mécanique. Ainsi, le 1.8 Turbo développe désormais 300 ch et 420 Nm, soit un gain de  ch et 40 Nm par rapport à la Mégane RS traditionnelle. De quoi permettre à cette Mégane RS d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,7 secondes et d'avoir une vitesse maximale de 260 km/h. Les sensations à bord seront améliorées grâce à un échappement actif. Ces changements suffiront-ils à satisfaire notre pilote Ayari, qui trouvait de notre dernier comparatif que le moteur était LE point faible de cette Mégane ? Réponse prochainement.

Évolutions également au niveau des liaisons au sol avec la présence de série du châssis Cup et donc de l'autobloquant, mais également d'amortisseurs raffermis de 25 %, des ressorts plus fermes de 30 %, d'une barre antiroulis plus grosse de 10 %. De quoi améliorer le comportement de cette Mégane RS, qui excelle déjà sur circuit grâce à ses quatre roues directrices. Enfin, cette Mégane RS Trophy pourra recevoir des freins bi-matière permettant d'allier performance et endurance.

Les prix et la commercialisation de cette nouvelle Mégane ne sont pas encore connus, maon sait déjà qu'elle rejettera 183 g de CO2 soit un malus avoisinant les 10 000 €. À prévoir lors de l'achat.

J'aime

Le design des nouvelles jantes. C'est sportif et racé.
Le design des nouvelles jantes. C'est sportif et racé.

Je n'aime pas

Il est vraiment regrettable que les sièges baquets Recaro soient en option même sur cette version.
Il est vraiment regrettable que les sièges baquets Recaro soient en option même sur cette version.

 L'instant Caradisiac : seule représentante du plaisir de conduire

Sur le stand Renault, on parle beaucoup de futur et de conduite autonome. La Renault Mégane RS est le seul modèle représentant le plaisir de conduite. Dommage pour une marque à l'histoire disposant d'un si grand palmarès sportif. 

Photos (4)

En savoir plus sur : Renault Megane 4 Rs

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire