Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

Agile, facile à garer et vive à conduire, la Twingo électrique est peut-être ce qui s'approche le plus de la citadine idéale parmi la centaine de voitures exposée dans le cadre de ce salon Caradisiac. En ville, elle se faufile ainsi avec l'agilité d'un acrobate du cirque Micheletty...

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

 En bref

Citadine électrique 4 places

Jusqu'à 270 km d'autonomie en ville

A partir de 25 550 €

La Twingo ne sera pas renouvelée à l’issue de sa carrière, car le segment des micro-citadines ne se montre pas assez rentable pour un Renault en grand besoin de croissance.

Dans l’intervalle, c’est-à-dire un délai d’environ deux à trois ans, la puce sera notamment disponible en une très intéressante déclinaison électrique, qui présente une solution intermédiaire entre la très économique Dacia Spring et la très homogène Renault Zoé.

La Twingo Electric au salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

 

La Twingo reçoit ainsi un moteur de 81 ch et 160 Nm de couple, qui lui assure une accélération de 0 à 100 km/h en 12,9 s, valeur tout à fait correcte pour un modèle à vocation urbaine. A ce chapitre, la Twingo fait valoir une agilité parfaite, combinaison d’une longueur de 3,61 m. et d’un diamètre de braquage record de 8,6 m.

La batterie de 22 kWh assure à l’auto une autonomie de 190 km dans le cadre d’une utilisation mixte ville/route, et qui grimpe jusqu’à 270 km en seul usage urbain (chiffres de la norme WLTP, la plus réaliste). Dans les faits, on peut miser sur 150 km de rayon d’action sur route et 200 km en ville.

Selon le niveau de finition retenu, on peut profiter à bord d’une climatisation automatique, d’un système multimédia Easy Link avec écran tactile de 7 pouces (compatible Android Auto et Apple CarPlay), d’une aide au parking arrière avec caméra de recul, de la navigation ou bien encore de sièges avant chauffants.
Selon le niveau de finition retenu, on peut profiter à bord d’une climatisation automatique, d’un système multimédia Easy Link avec écran tactile de 7 pouces (compatible Android Auto et Apple CarPlay), d’une aide au parking arrière avec caméra de recul, de la navigation ou bien encore de sièges avant chauffants.

Ces valeurs n’ont rien d’extraordinaire en soi, mais les statistiques montrent que l’utilisateur d’une voiture électrique parcourt en moyenne 40 km par jour, tâche pour laquelle la Twingo ne réclamerait qu’une à deux recharges hebdomadaires.

Au besoin, il est aussi possible d’opter pour un recharge semi-rapide de 22 kW en courant alternatif. Les temps de charge varient donc de 15 heures sur une prise domestique (pour un 0 à 100%) à 1 heure pour le 22 kW (0 à 80%), ou 4 heures sur une Wallbox 7,4 kW.

Si l’habitabilité est bonne à l’avant, on est un peu plus serré à l’arrière.
Si l’habitabilité est bonne à l’avant, on est un peu plus serré à l’arrière.
Côté design, rien ne change ou presque par rapport à la version thermique.
Côté design, rien ne change ou presque par rapport à la version thermique.

Comment reconnaître cette version électrique? Pas simple. L’œil avisé notera juste l’apposition de quelques badges le long de la carrosserie, de touches de bleu sur le stripping latéral ou autour du cabochon des jantes, ou bien encore des inserts dans la calandre de la finition haut de gamme Intens. C’est peu.

Le coffre, dont le volume varie de 210 à 980 litres une fois la banquette rabattue, valeurs très correctes au regard du gabarit de la voiture, n’offre hélas pas d’emplacement dédié pour le rangement du câble de charge.

Côté tarifs, la Twingo, qui fait l’impasse sur le système de location de batterie longtemps proposé par la Zoé, s’affiche à des tarifs oscillant entre 21 550 € et 26 550 €, tarifs auxquels on peut retrancher 7 000 € de bonus, à quoi peuvent s’ajouter diverses aides proposées selon les départements et régions par les collectivités locales.

J'aime

Un style soigné, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur.
Un style soigné, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Je n'aime pas

Cette version électrique est peut-être la Twingo la plus intéressante depuis la disparition de la première génération. Elle ne sera pourtant pas reconduite.
Cette version électrique est peut-être la Twingo la plus intéressante depuis la disparition de la première génération. Elle ne sera pourtant pas reconduite.

 

Tous nos articles consacrés à la Renault Twingo Electric

 

Essai – Renault Twingo Electric : enfin une petite sœur pour la Zoé !

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

21 350 €, c'est la somme que vous avez à verser à Renault pour devenir propriétaire de la Twingo Electric, ce qui en fait la voiture électrique la moins chère proposée sur le marché français actuellement juste devant la Skoda Citigo e iV à 21 600 € et en attendant la Dacia Spring promise à moins de 10 000 € bonus déduit. Mais en a-t-on tout de même pour son argent ? C'est la question à laquelle nous nous devons de répondre avec ce premier essai. Lire l'article.

 

Match – Renault Twingo Electric vs Volkswagen e-Up! : quel vieux pot fait la meilleure soupe ?

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

La Renault Twingo de troisième génération est sortie en 2013 et la Volkswagen Up! en 2011, des âges canoniques dans le monde automobile. Et pourtant, leurs constructeurs respectifs leur ont offert des motorisations électriques dernier cri qui en font des citadines idéales. Peu importe le flacon donc, pourvu que l'on ait l'ivresse. Mais laquelle s'en sort le mieux ? Lire l'article.

 

Renault Twingo : elle devient plus chère, mais mieux équipée

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

Renault fait monter en gamme la Twingo, avec un prix d'accès en hausse de plus de 1 000 €. Heureusement, l'équipement est enrichi. Lire l'article.

 

 

QUE VAUT LA RENAULT TWINGO E-TECH EN OCCASION ?

Prix d'une Renault Twingo E-Tech (Electric) en neuf : entre 21 350 € et 26 450 € 

Prix d'une Renault Twingo E-Tech (Electric) en occasion : entre 

Plus de 160 annonces de Renault Twingo E-Tech (Electric) sur La Centrale.

L'avis fiabilité de Caradisiac

Les versions thermiques de la Twingo ont connu des soucis de jeunesse, des aléas électroniques, et pas mal de rappels. Mais la version électrique, arrivée fin 2020, échappe par définition à ces soucis. Et les premiers retours ne sont pas négatifs. Encore un avantage potentiel de passer du thermique à l'électrique : on améliore la fiabilité, sauf exception.

 

 

 

Remerciements

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

Mille fois merci à toute la famille Micheletty qui nous a accueillis dans son cirque situé à Villeneuve-la Garenne, tout près de Paris. Leur professionnalisme et leur disponibilité ont rendu possible l’organisation pour la première fois d’un salon de l’auto dans un cirque ! Coup de chapeau aux artistes !

 

Renault Twingo Electric : Electro-choute – Salon Caradisiac Electrique/hybride 2021

Partenaire du 1er salon Caradisiac l’année dernière, le Groupe Prévost est de nouveau à nos côtés en 2021 pour gérer la logistique d’acheminement des 120 voitures exposées pendant le Salon Caradisiac Electrique/Hybride 2021. Un accompagnement déterminant pour la réussite de l’événement.

Portfolio (18 photos)

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Dommage que Renault n'ai pas voulu faire de l'ombre à la Zoé en mettant une batterie un peu plus conséquente dans sa Twingo.

Une petite 35 kWh comme les triplettes VW permettrait d'avoir un vrai succès avec une autonomie qui serait alors proche des 350 km ce qui permettrai un usage non limité aux zones urbaines et péri urbaines proches.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire