Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Salon de Genève 2019 - Les tops et les flops de la rédaction

Dans Salons / Salon de Genève

Comme chaque année à l'occasion du salon de Genève, les journalistes de Caradisiac vous livrent leurs coups de coeur et leurs coups de gueule. Un palmarès qui met en avant la nouvelle Peugeot 208 et l'inattendu concept-car Honda e-Prototype. Mansory et Bugatti à l'inverse se voit décerner des bonnets d'âne.

Salon de Genève 2019 - Les tops et les flops de la rédaction

 

Salon de Genève 2019 - Les tops et les flops de la rédaction

Salon de Genève 2019 - Les tops et les flops de la rédaction

 

Cette année, Olivier Pagès fait un focus sur les marques françaises. Il a adoré la nouvelle Peugeot 208, tant sur le plan du design intérieur qu'extérieur. À l’opposé, il regrette que Citroën ne présente pas de nouveautés l'année de son centenaire. Certes, deux concepts car sont présents, mais en plus, pas trop "sexy" selon ses propres mots.

Pierre-Olivier Marie, de son côté, a été sensible à l'annonce faite par BMW concernant l'électrification de tous les segments de sa gamme : tous les modèles bénéficieront de motorisations hybrides et hybrides rechargeables et cela "va dans le sens de l'histoire", nous dit Pierre-Olivier qui par ailleurs laisse éclater sa colère à propos de la marque Mansory qui depuis plusieurs années donne à voir, il est vrai, des curiosités qui ne sont pas du meilleur goût.

Manuel Cailliot, lui se tourne vers l'avenir en choisissant de mettre en avant un concet-car Honda, la e-Prototype, tout de même proche à 95% du modèle qui sera commercialisé, et est séduit par cette citadine électrique à la bouille néo-rétro. Et Manuel adresse son bonnet d'âne à la marque Jaguar dont la I-Pace vient d'être sacrée "Voiture de l'année", modèle invisible à Genève car Jaguar n'y est pas présent. 

Comme Manuel, Pierre Desjardins a été séduit par le style néo-rétro, mais d'un genre un peu différent. En effet, il a flashé sur l'Hispano Suiza Carmen et ses 1000 chevaux électriques. Et son flop revient à une autre auto d'exception, la dernière Buggati, nommée Voiture Noire et c'est précisément ce nom sans originalité et basique qu'il condamne. 

Enfin, Alexandre Bataille comme Manuel a été charmé par le concept d'Honda, l'e-Prototype, "Sexy, compacte et électrique" et son flop est le concept Citroën Ami-One, peu pratique, pas joli, peu d'autonomie, bref, rhabillé pour l'hiver, comme on dit.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire