Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Prise en mains - Volkswagen ID.4 : que vaut le SUV électrique de Volkswagen?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Quelques mois après le lancement de la berline compacte ID.3, Volkswagen poursuit son offensive dans l'électrique avec l'ID.4, un SUV électrique à 5 places. Greg Kable, du magazine britannique Autocar, a eu l'opportunité de prendre le volant d'un exemplaire de cette voiture aux ambitions mondiales. Découvrez ses premières impressions de conduite, en attendant les essais de la rédaction de Caradisiac prévus d'ici le mois de mars, .

Prise en mains - Volkswagen ID.4 : que vaut le SUV électrique de Volkswagen?

 En bref

- SUV électrique 5 places

- Gabarit de Tiguan, habitabilité de Touareg (ou presque...)

- Autonomie de 500 km

- Recharge rapide: 320 km en 30 mn

- A partir de 47 950 €

L’ID.4 symbolise les ambitions de Volkswagen en matière de leadership mondial des ventes de véhicules électriques. Fabriqué dans quatre usines sur trois continents, ce modèle est considéré par les responsables du constructeur allemand comme une voiture mondiale, à l’image de ce qu’ont pu être la Coccinelle originelle ou la Golf qui lui a succédé.

Après la berline compacte ID.3, avec laquelle il partage sa plate-forme MEB, le deuxième modèle de la gamme électrique ID sera initialement vendu dans une configuration à simple propulsion. Cependant, un modèle à quatre roues motrices et doté deux moteurs plus puissants, qui devrait inaugurer la nouvelle nomenclature GTX désignant des versions musculeuses, complètera la gamme dans le courant de l’année.

L’ID.4 est une voiture d'apparence très moderne, avec un capot court qui la différencie de tous les SUV Volkswagen existants. Ses grandes arches de roues lui permettent d'accueillir des pneus dont le diamètre peut atteindre 21 pouces.
L’ID.4 est une voiture d'apparence très moderne, avec un capot court qui la différencie de tous les SUV Volkswagen existants. Ses grandes arches de roues lui permettent d'accueillir des pneus dont le diamètre peut atteindre 21 pouces.

Long de 4584 mm, large de 1852 mm et haut de 1612 mm, le nouveau modèle VW est 75 mm plus long, 13 mm plus large et 63 mm plus haut que le Tiguan standard. Son empattement de 2766 mm est le même que celui utilisé par l'ID.3 et 88 mm plus long que celui du Tiguan, ce qui bénéficie directement à l’habitabilité arrière.

Le coefficient de traînée est bien inférieur à celui du Tiguan, en l’occurrence 0,28, grâce à une proue presque totalement fermée et, sur le modèle testé ici, à des roues à l’aérodynamisme optimisé. Un principe que l’on retrouve notamment chez Tesla, où les aerowheels permettent d’optimiser le bilan énergétique.

Reflétant un positionnement haut de gamme, les matériaux utilisés dans l’ID.4 sont d'un niveau nettement plus élevé que ceux de l'ID 3. La finition 1st Max disponible au lancement se voit dotée de capacités de conduite semi-autonomes, d’un chargeur embarqué 11 kW, ou bien encore d’un toit panoramique en verre qui rend l'intérieur lumineux et accueillant.
Reflétant un positionnement haut de gamme, les matériaux utilisés dans l’ID.4 sont d'un niveau nettement plus élevé que ceux de l'ID 3. La finition 1st Max disponible au lancement se voit dotée de capacités de conduite semi-autonomes, d’un chargeur embarqué 11 kW, ou bien encore d’un toit panoramique en verre qui rend l'intérieur lumineux et accueillant.

La propulsion de l'auto est assurée par un moteur électrique monté à l’arrière appelé APP 310 et assemblé dans l’usine VW de Kassel, en Allemagne. Il s'agit de la même unité que l'ID.3, avec 204 ch et un couple de 310 Nm. La puissance est transmise au train arrière par le truchement d’une boîte monorapport, avec un différentiel électronique à vecteur de couple faisant varier la quantité de puissance envoyée à chacune des roues arrière.

L’énergie est fournie par une batteries lithium-ion de 77 kWh dont le poids s’établit à 493 kg, valeur plutôt substantielle. L’autonomie annoncée est de 520 km (norme WLTP). Sur une borne de recharge rapide 125 kW, VW assure que l'on peut regagner 320 km d'autonomie en une demi-heure. Un exercice auquel Caradisiac ne manquera pas de soumettre l'auto dès qu'elle sera disponible en France.

Malgré un poids de 2124 kg, le couple instantané du moteur électrique confère à l'ID.4 des accélérations vigoureuses, du moins jusqu’à l’approche des 100 km/h. L’exercice du 0 à 100 est d’ailleurs abattu en 8.5 s, valeur des plus respectables pour un véhicule à destination familiale.

L'intérieur présente un design minimaliste avec, selon le modèle, un écran tactile de 10 ou 12 pouces doublé d’une commande vocale. Les acheteurs peuvent aussi disposer d’un affichage tête haute avec des fonctions de réalité augmentée, y compris des pointeurs du système de navigation.
L'intérieur présente un design minimaliste avec, selon le modèle, un écran tactile de 10 ou 12 pouces doublé d’une commande vocale. Les acheteurs peuvent aussi disposer d’un affichage tête haute avec des fonctions de réalité augmentée, y compris des pointeurs du système de navigation.

Comme sur l'ID.3, le conducteur peut choisir de modifier la quantité de freinage régénératif via une molette implantée sur le côté du combiné d’instrumentation. Le mode « D » permet de rouler en roue libre avec une récupération d'énergie très légère, tandis que le « B » permet presque de conduire avec la seule pédale d’accélérateur grâce àun frein moteur puissant, qui permet une meilleure récupération d'énergie (l’ampleur de celle-ci n’est toutefois pas réglable, contrairement à ce que proposent certains concurrents).

A mesure que le rythme augmente, on relève une bonne isolation du bruit de la route et une parfaite stabilité directionnelle. La version haut de gamme 1st Max dispose en série d’un système d’amortissement piloté, lequel contribue grandement au caractère plaisant de son comportement routier. Les mouvements de caisse sont bien contrôlés. Cela se combine à un centre de gravité bas, gage d’agilité, et à une direction à assistance variable légère mais précise.

En ville, le rayon de braquage de 10,2 m assure à l'ID.4 une maniabilité exceptionnelle, digne d’un modèle de plus faible dimension.
En ville, le rayon de braquage de 10,2 m assure à l'ID.4 une maniabilité exceptionnelle, digne d’un modèle de plus faible dimension.

En raison du poids élevé, l'adhérence se voit un peu mise à mal à mesure que l’on augmente le rythme sur parcours sinueux. Pour autant, le comportement routier reste sécurisant, ce qui permet au système de contrôle de stabilité de ne pas avoir à intervenir avec trop de zèle. On ne qualifiera pas la voiture d’amusante à conduire, mais on passe indéniablement de bons moments à son volant. Précisons toutefois que cette première prise en mains a été réalisée sur des routes allemandes bien revêtues, et qu’il conviendra de tester l’auto sur nos bases habituelles pour mieux nous prononcer.

Les freins sont également à la hauteur de la tâche. Il s’agit d’une combinaison de disques à l’avant et de tambours à l’arrière, ce qui a amené certains à remettre en question leur capacité à supporter autant de poids. Nous n'avons rien trouvé à y redire au terme de ce premier galop d'essai. Pourquoi ces tambours à l'arrière? Tout simplement parce que Volkswagen affirme que le frein moteur de l'ID.4 permet de se passer des systèmes habituellement requis pour un modèle thermique de poids comparable.

Bien que l'ID.4 soit d'un format similaire à celui du Tiguan, Volkswagen affirme que son habitabilité équivaut à celle du grand Touareg. A l'avant, on a effectivement l'impression de se trouver à bord d'une voiture beaucoup plus grande. Cependant, la banquette arrière est implantée à une hauteur inhabituelle en raison de l’implantation de la batterie. Si l’espace aux jambes satisfait, le haut du corps se sentira plus engoncé.
Bien que l'ID.4 soit d'un format similaire à celui du Tiguan, Volkswagen affirme que son habitabilité équivaut à celle du grand Touareg. A l'avant, on a effectivement l'impression de se trouver à bord d'une voiture beaucoup plus grande. Cependant, la banquette arrière est implantée à une hauteur inhabituelle en raison de l’implantation de la batterie. Si l’espace aux jambes satisfait, le haut du corps se sentira plus engoncé.

La capacité du coffre est estimée à 543 litres, soit 23 litres de plus que le Tiguan. Mais bien qu'il dispose d’un plancher plat, le seuil de chargement est placé assez haut, ce qui vous pénalise au moment de charger des objets lourds. Le fait de rabattre les sièges arrière (découpage 2/3-1/3, avec une trappe à skis, mais on aurait préféré un découpage 40/20/40) libère un espace de 1 575 litres. Notez qu’il n'y a hélas pas de coffre à bagages à l’avant du véhicule, où prend place une partie du groupe motopropulseur. En revanche, ceux qui désirent tracter retiendront que Volkswagen revendique une capacité de remorque non freinée de 1000 kg.

Bilan

Le lancement des modèles ID apparaît certes un peu chaotique, mais l’ID.4 illustre bel et bien la capacité de Volkswagen à produire une voiture électrique de classe véritablement mondiale. En termes de maniabilité, de conduite et de raffinement dans la présentation, l'auto se montre parfaitement convaincante.

On en apprécie aussi les nombreuses fonctions numériques, ainsi que la connectivité. Son plus grand atout, cependant, réside dans sa facilité de conduite, en particulier dans des conditions urbaines où sa maniabilité fait merveille.

Nous aurons besoin de plus de temps au volant pour juger si l’autonomie revendiquée de plus de 500 km est réaliste à l’épreuve de la vie quotidienne. Cependant, ce premier essai montre que l’auto dispose de bonnes capacités de récupération d'énergie, lesquelles devraient grandement contribuer à apaiser toute anxiété en matière d'autonomie. Si vous prévoyez d'installer un chargeur domestique ou d'en avoir facilement accès sur votre lieu de travail, l'ID 4 pourrait probablement être votre seule voiture.

 

Prise en mains - Volkswagen ID.4 : que vaut le SUV électrique de Volkswagen?

La Volkswagen ID.4 en chiffres:

2 versions: ID.4 1st et ID.4 1st Max

Puissance: 204ch

Couple maximal: 310 Nm

Boîte de vitesses 1 rapport

Vitesse maximale: 160 km/h

0 –100 km/h: 8,5 s

Capacité batterie: 77kWh

Autonomie (WLTP): jusqu’à 520 km

Longueur: 4584 mm

Largeur: 1852 mm

Hauteur: 1612 mm

Empattement: 2766 mm

Volume de coffre: 543 litres

Tarifs: 47 950 € TTC pour l'ID.4 1st, 58 950 € pour l'ID.4 1st Max

 

Prise en mains - Volkswagen ID.4 : que vaut le SUV électrique de Volkswagen?

©Greg Kable / Autocar

Photos (24)

En savoir plus sur : Volkswagen Id.4

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire