Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

3. Équipement : prime à la sécurité

Essai vidéo - Subaru Impreza (2018) : changement d'époque

La gamme de cette Impreza est relativement simple. Elle ne se compose que de trois finitions.

L’entrée de gamme « Access » ( 23 990 €) comprend sept airbags, le système Eyesight comprenant le régulateur de vitesse adaptatif, le feinage automatique d’urgence, l’aide au maintien dans la voie et l’alerte de franchissement de ligne. A cela s’ajoute la climatisation automatique, la radio 4 HP avec écran multimédia de 6,2 pouces, la banquette rabattable 60/40 et les jantes en alliage de 16 pouces.

Le niveau intermédiaire « Premium » (25 490 €) hérite en complément de la climatisation bi-zone, de la radio 6 HP avec écran multimédia de 8,2 pouces, de la caméra de recul, des phares directionnels, des feux de jour à LED, des vitres arrière surteintées, des sièges avant chauffants, des rétroviseurs extérieurs dégivrants et rabattables électriquement et des jantes de 17 pouces.

Enfin, le haut de gamme « Luxury » (28 490 €) bénéficie de la sellerie cuir, de la navigation, de la surveillance des angles morts et de mouvement AR, du siège conducteur électrique, de l’accès et du démarrage sans clé, du toit ouvrant et des jantes de 18 pouces.

Le point high-tech

Pas d’innovation ici. Le seul critère technologique concerne le système Eyesight qui regroupe la majorité des aides à la conduite : régulateur de vitesse adaptatif, feinage automatique d’urgence, aide au maintien dans la voie et alerte de franchissement de ligne.

 

Portfolio (18 photos)

En savoir plus sur : Subaru Impreza 5

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

un test absolument inapproprié étant donner que sur cara les gens ne jurent que par Peugeot (les moins friqués) ou par les allemandes .

Par

olalaaaa ils ont dit "boite CVT" ! Mais que fait maitre capello ?!

Par

quelle tristesse ,ma GT 99 est orpheline :ohill:

Par

les plastiques sont-ils suffisamment moussay ?

Par

La WRX n'a rien à voir avec le rallye. C'est l'Impreza WR(C) avec un C comme Caradisiac (ils devraient savoir pourtant :beuh:). La WRX c'est juste une impreza avec un turbo.

Par

Voiture pas moche. Mais alors niveau personnalité. C'est 0 de chez 0.

Par

Intéressante quand même. Juste la faible puissance c'est dommage et le style un peu fade.

Mais sinon, une bonne alternative face au coréenne, française et même japonaise.

Par

En réponse à Wurchtsalat

un test absolument inapproprié étant donner que sur cara les gens ne jurent que par Peugeot (les moins friqués) ou par les allemandes .

Je me permets de corriger :

"un test absolument inapproprié étant donner que sur cara les gens ne jurent que par Peugeot (les moins friqués) ou par les allemandes (les plus préoccupés par le paraitre)"

C'est mieux comme ça.

Par

Dommage pour le 1.6 athmo + CVT d'office. Le 1.6 Turbo 190 boxer de la Levorg avec une boîte manuelle à 6 vitesses serai pas mal avant une hypothétique WRX (pas la voiture de course hein ?)

Par

Ça doit boire beaucoup d'essence ce truck

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire