Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Pierre Desjardins

Avec 30 000 immatriculations depuis le début de l'année rien qu'en France, la Citroën C3 de troisième génération s'affiche déjà comme un succès. Mais que vaut la moins chère de ses versions, la 1,2 PureTech 68 ?

Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?

En bref

3 cylindres 1,2 l 68 ch et 106 Nm

Finition Live ou Feel

À partir de 12 950 €

Ce qui frappe en premier à l'approche de notre modèle d'essai, c'est à quel point elle est dénudée esthétiquement. Étant en finition Live d'entrée de gamme, cette Citroën C3 est en effet dépourvue des élargisseurs d'ailes et des bas de caisse (de série à partir de Feel, le niveau au dessus) ainsi que des fameux Airbumps (en option à partir de Feel, de série sur le haut de gamme Shine) avec lesquels on a l'habitude de la voir. Cela enlève une grande partie du charme de la C3 qui rentre ainsi totalement dans le rang, avec des surfaces de carrosserie importantes à la couleur unie qui lui donnent au final une ligne massive et pataude, ce que n'arrangent pas des enjoliveurs aux branches épaisses. Même constat à l'intérieur : pas d'écran tactile couleur au centre de la planche de bord mais un affichage monochrome sur deux lignes, ni climatisation ni radio et du plastique brut à foison, impersonnel au possible.

Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?
Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?
Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?
Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?

Les voitures même d'entrée de gamme dépourvu de grand écran central se font rares.

S'il y a par contre un domaine dans lequel cette C3 ne fait pas l'impasse, c'est dans celui des aides à la conduite et des systèmes de sécurité puisqu'elle offre de série l'alerte de franchissement involontaire de ligne, la reconnaissance des panneaux de vitesse et le régulateur/limiteur de vitesse. Volant réglable en hauteur/profondeur et siège conducteur réglable en hauteur permettent aussi de se concocter une position de conduite aux petits oignons.

Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?
Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?

 

Pas d'airbump, ni d'extensions d'aile ou de jantes alliage, la C3 perd une bonne partie de son charme en finition Live.

Si vous souhaitez un peu plus d'équipements, comme la climatisation, des projecteurs antibrouillard, des rétroviseurs réglables électriquement et dégivrants et un système audio MP3 avec commandes au volant, quatre haut-parleurs et le kit mains libres Bluetooth, ainsi que quelques éléments esthétiques supplémentaires rendant un peu de personnalité à la C3, sachez que la rallonge nécessaire pour accéder au niveau de finition supérieure, Feel, est quand même de 1 550 €. C'est cependant plus intéressant financièrement que de passer par le catalogue des options qui facture séparément la climatisation 950 €, les projecteurs antibrouillard 190 € et le système audio 450 €.

Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?

Mécaniquement, ne vous laissez pas berner par son nom : « PureTech 68 » pourrait vous laisser croire que vous avez sous le capot le 3 cylindres 999 cm3 EB0 que l'on trouve notamment dans la C1 du même nom. Il n'en est toutefois rien puisqu'il s'agit certes d'un 3 cylindres, mais du 1 199 cm3 EB2 dégonflé de 82 à 68 ch, prenant ici le patronyme complet de EB2FB. Cela peut paraître anecdotique, cependant les deux moteurs ont des caractères bien différents : le 1,2 l développe sa puissance maximale 250 tr/min plus tôt, à 5 750 tr/min, mais offre surtout un couple de 106 Nm à 2 750 tr/min contre 95 Nm à 4 300 tr/min pour le 1,0 l. Et chaque unité compte à ce niveau parce que si la C3 fait partie de la catégorie des « polyvalentes », ses performances très modestes la limiteront à la circulation urbaine, avec un 0 à 100 km/h annoncé en 14 secondes et un 1 000 m départ arrêté en 35,5 s. Pour l'anecdote, sachez que Citroën ajoute deux dixièmes au premier temps et un dixième au second pour une C3 mécaniquement identique mais en finition Feel, à cause des élargisseurs d'aile et des bas de caisse supplémentaires.

Essai – Citroën C3 1,2 PureTech 68 (2017) : que vaut la moins chère des C3 ?

Pas de quoi faire la course une fois le feu passé au vert donc, mais c'est largement suffisant en ville où le confort, l'habitabilité et les aspects pratiques de la C3 en font un outil agréable pour des déplacements quotidiens. Dommage au final que la consommation relevée au terme de notre essai s'approche des 7 litres de moyenne, soit exactement ce que nous avions constaté avec une C3 Puretech 82. Cette dernière, à la vélocité supérieure permettant de s'échapper de la ville avec plus de sérénité, s'échange cependant contre 800 € de plus, toujours en finition Live.

Chiffres clés *

  • Longueur : 3,99 m
  • Largeur : 1,74 m
  • Hauteur : 1,47 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 300 l / 922 l
  • Boite de vitesse : Méca. à 5 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : 108 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Octobre 2016

* pour la version III 1.2 PURETECH 68 LIVE.

Photos (17)

En savoir plus sur : Citroen C3 (3e Generation)

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire