Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Ford Kuga Kuga 2.0 EcoBlue 190 i-AWD : 4 vraies roues motrices 

Bien née, la nouvelle génération de Kuga a su conserver sa place parmi l’élite des SUV compacts en Europe. Malgré la course à l’hybridation, certaines marques, dont Ford, conservent une offre diesel. C’est le cas du Kuga 2.0 Ecoblue de 190 ch, le seul à offrir une transmission intégrale mécanique.  

Essai - Ford Kuga Kuga 2.0 EcoBlue 190 i-AWD : 4 vraies roues motrices 

En bref

SUV compact diesel


3ème génération 


A partir de 37 000 €

Parmi la quinzaine de SUV compacts en vente à l’heure actuelle sur le marché, le Ford Kuga est assurément celui qui propose le plus vaste panel de motorisations. En effet, il peut profiter de blocs essence et diesel micro-hybridées, d’une chaîne de traction full hybride ou hybride rechargeable et prochainement d’une version compatible à l’E85. Les clients ont donc l’embarras du choix pour trouver chaussure à leur pied. Cette version 2.0 Ecoblue de 190 ch, l’une des rares non hybridées, s’adresse aux rouleurs, aux voyageurs et à ceux pour qui la transmission intégrale est un impératif, car c’est la seule du catalogue à pouvoir en disposer.

Le Kuga 2.0 Ecoblue 190 ch est livré d’office avec une boîte automatique à huit rapports et une transmission intégrale baptisée i-AWD. Il est commercialisé à partir de 37 000 € avec la finition Titanium. Notre version d’essai, en finition haute ST Line est quant à elle facturée 41 400 €. Elle se démarque par quelques attributs sportifs comme les jantes alliage de 19’’, la double sortie d’échappement ou les vitres arrière surteintées mais surtout par son équipement riche. Vous profiterez ainsi de l’instrumentation numérique, du performant système multimédia SYNC3, de la puissante sono B&O à 10 haut-parleurs ou encore de la sellerie mixte.

Bonne ergonomie, mais intérieur trop sombre...
Bonne ergonomie, mais intérieur trop sombre...

Malgré une austérité dans le choix des coloris et la faible lumière à bord (en raison des vitres arrière surteintées), l’intérieur du Kuga est fonctionnel, technologique et qualitatif. Les fondamentaux sont respectés avec une tablette multimédia réactive et riche en fonctionnalités, une ergonomie soignée à travers de vraies commandes physiques pour régler les éléments de confort et enfin de nombreux rangements à disposition. Les familles seront satisfaites car le Kuga va droit au but offrant un bon espace aux passagers à l’arrière et la possibilité de faire varier le volume de coffre de 475 à 645 litres en faisant coulisser la banquette arrière.

La banquette arrière est coulissante.
La banquette arrière est coulissante.
Le volume de coffre oscille entre 475 et 645 litres selon la position de la banquette.
Le volume de coffre oscille entre 475 et 645 litres selon la position de la banquette.

Derrière le volant, le conducteur profitera d’une configuration orientée vers la polyvalence grâce à la présence d’une transmission intégrale (non permanente) appelée I-AWD, capable de renvoyer 50% du couple sur l’essieu arrière. C’est peut-être l’atout numéro 1 de cette version puisqu’il s’agit d’une « vraie » transmission intégrale. Ici l’essieu arrière est animé par un arbre de transmission alors que la version hybride rechargeable compte sur un moteur électrique pour mouvoir ce dernier. Avec l’I-AWD, vous disposez d’une capacité de traction supérieure (2,1 tonnes contre 1,5 tonne pour l’hybride) et des capacités en tout-terrain qui ne sont pas conditionnées à l’état de charge de la batterie. C’est en résumé, la version idéale pour le propriétaire d’un bateau, d’un cheval ou encore un professionnel. Notez toutefois que le Kuga FHEV (full hybride) propose en option une transmission mécanique.

En utilisation normale, la transmission i-AWD favorise la traction pour réduire au maximum la consommation de carburant. A ce propos, cette dernière s’est établie à 8,1 l/100 km durant notre essai de plus de 500 km réalisé sur un parcours mixte. Une moyenne correcte pour un véhicule de ce gabarit abritant un moteur de 190 ch, mais pas exceptionnelle. Sans l’aide d’une micro-hybridation, le Kuga diesel s’en tire relativement bien face au malus écologique avec une pénalité comprise entre 540 et 900 €, en fonction des équipements cochés.

Le Kuga est un des modèles les plus dynamiques du segment, grâce au châssis de Focus.
Le Kuga est un des modèles les plus dynamiques du segment, grâce au châssis de Focus.

Le Kuga repose sur la plateforme de la Focus. Un gage de dynamisme. Il est d’ailleurs renforcé sur cette finition ST-Line X par un réglage spécifique (raffermi) et des jantes de 19’’. Malgré son poids qui se ressent dans les courbes, le SUV de Ford reste solidement campé sur ses appuis. Il est aussi guidé par une direction et un train avant étonnants de réactivité. Ces éléments « sportifs » engendrent quelques compromis en matière de confort. Les suspensions assurent globalement une bonne filtration mais à basse vitesse ces dernières percutent sur les irrégularités. La monte de 19’’ n’aidant pas en cela. Les finitions qui ne sont pas badgées ST Line font confiance à une monte plus raisonnable et un châssis réglé moins ferme, ce qui séduira davantage les amateurs de confort. Car sur les grands axes, le Kuga démontre de bonnes qualités de voyageur. Les bruits d’air et de roulement sont bien isolés et ne chuchotent pas plus fort que le diesel dans l’habitacle. L’ensemble est surveillé de près par de nombreuses aides à la conduite comme le maintien dans la voie, le freinage d’urgence avec reconnaissance des piétons, la reconnaissance de panneaux couplée au régulateur/limiteur de vitesse, les radars de stationnement avant/arrière, etc.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,62 m
  • Largeur : 1,83 m
  • Hauteur : 1,68 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 612 l / 1534 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 8 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 159 g/km
  • Malus : 1386 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mars 2020

* pour la version III 2.0 ECOBLUE 190 11CV INTELLIGENT ST LINE X AUTO.

Photos (23)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire