Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Ford Puma Flexifuel (2021) : une facture d'essence divisée par deux

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Ford est l’un des rares constructeurs à proposer une gamme de véhicules compatibles à l’E85. Le constructeur à l’Ovale lance une nouvelle offensive avec une demi-douzaine de modèles flexifuel, dont le fer de lance est le nouveau Puma. 

Essai - Ford Puma Flexifuel (2021) : une facture d'essence divisée par deux

 En bref 

Compatible E85


A partir de 23 300 €


Crit’air 1

Les biocarburants sont de plus en plus sollicités par les Français. L’E10 est actuellement le carburant numéro 1 sur notre territoire alors que l’E85 ne cesse de gagner du terrain. Son coût moyen de 70 centimes le litre le rend quasiment imbattable pour qui souhaite conserver une motorisation thermique. De plus, le maillage des pompes est pratiquement complet avec plus de 2 300 stations en service sur notre territoire. A cela il faut ajouter la gratuité de la carte grise dans la plupart des départements, l’absence de malus écologique et la compatibilité avec d’autres carburants. Tous les voyants sont au vert pourtant, pratiquement aucune marque ne propose de voiture neuve compatible d’origine à l’E85. Aucune, sauf Ford. La marque présente sur ce créneau depuis le début des années 2000 a enregistré des commandes record pour son Kuga ces deux dernières années.

Ford croit à l’E85 et renforce cette année son offre. Désormais 6 modèles neuf sont proposés par le constructeur et le fer de lance de cette flotte d’E85 n’est autre que le Puma, le nouveau SUV urbain. Visuellement rien ne distingue cette version d’une autre hormis le petit badge « Flexifuel » apposé sur le hayon. Le Puma reprend également la même architecture de finition et calque son prix de vente sur celui de la version thermique micro-hybridée, le 1.0 Ecoboost 125 MHEV. A savoir 23 300 €.

Seul ce petit badge vient différencier ce Puma E85 d'une version thermique classique.
Seul ce petit badge vient différencier ce Puma E85 d'une version thermique classique.

Sous le capot on retrouve le 3 cylindres suralimenté exclusivement disponible avec la boîte mécanique à 6 rapports. Le niveau de puissance (125 ch) est similaire en tout point. Ce qui diffère, c’est sa carburation ainsi que les avantages liés. Avec sa technologie Flexifuel, le Ford Puma peut fonctionner indistinctement à l’E85, à l’E10, au SP95 et au SP98 et dans n’importe quelle proportion.

Puma E85 vs Puma E10 : la même distance pour la moitié du prix

Le bioéthanol ayant un pouvoir calorifique plus faible que celui de l’essence, il faudra plus d’E85 que de SP95 pour délivrer la même puissance. Votre consommation de carburant augmentera d'environ 15 %. C’est pratiquement l’écart de consommation que nous avons relevé durant notre essai entre cette version Flexfifuel et son alter-égo thermique, l’Ecoboost 125 MHEV, Avec 7,7 l/100 km de consommation moyenne contre 5,8 l/100 km. Cette surconsommation est très largement compensée par le faible prix du carburant à la pompe. Le jour de notre test, le litre de SP 95 E10 était affiché à 1,58 €/l contre 0,69 €/l pour l’E85. Soit plus de la moitié du prix, ce qui signifie qu’un plein d’E85 équivaut à 28, 98 € contre 66, 36 € pour le Puma qui dispose d’un réservoir de 42 litres. Avec un plein d’E85 vous parcourrez 545 km contre 724 km avec un Puma fonctionnant au SP 95 E10.

Une consommation supérieure, largement compensée par les économies à la pompe...
Une consommation supérieure, largement compensée par les économies à la pompe...

Pour le même parcours, à savoir 724 km, l’avantage est toujours à mettre au crédit de l’E85 avec un prix total de 38, 48 € contre 66, 36 € pour le SP 95 E10. En plus de ces prix attractifs, vous disposerez d’avantages fiscaux non négligeables comme la gratuité de la carte grise dans la majorité des régions et un abattement de 40% sur le taux de CO2 qui vous permet d'esquiver le malus et enfin l'octroie de la vignette Crit’air 1. Les professionnels bénéficieront quant à eux d’une exonération de TVS sur 12 trimestres et d’une TVA récupérable sur le carburant à hauteur de 80 %.

Quant aux performances, elles sont très proches de celles de son homologue fonctionnant au sans plomb. Seul le couple est légèrement inférieur (200 Nm contre 210 Nm) en raison de l’absence de micro-hybridation, mais le dynamisme est au rendez-vous avec un 3 cylindres plein de tempérament. Le 1.0 Ecoboost offre du couple, une sacrée allonge et se montre alerte à bas régime ce qui est une bonne chose en conduite urbaine. La différence se situe sur la consommation. Au regard du prix d’un litre d’E85, vous n’aurez plus de scrupules à enfoncer la pédale de droite et surconsommer.

Le comportement lui, est orienté vers le dynamisme avec une fermeté assumée au niveau des trains roulants, qui scotche le petit SUV de Ford à l’asphalte. Notre version Titanium X équipée du châssis standard offre un compromis convainquant qui ne dénature pas le niveau de confort malgré la monte pneumatique de 18''. Il est possible d’associer cette motorisation E85 au châssis sport présent sur la finition ST-Line, mais dans ce cas, attendez-vous à quelque chose de beaucoup plus ferme réagissant à la moindre imperfection.

Cette finition Titanium X embarque une dotation en équipements très complète.
Cette finition Titanium X embarque une dotation en équipements très complète.

Avec ses 4,19 m en longueur, le Puma se présente comme l’un des crossovers urbains les plus compacts du marché à l’extérieur. Le passage au superéthanol ne nécessitant pas de modifications trop intrusives, l’habitabilité reste très satisfaisante. Au niveau du coffre, ce Puma offre un volume de généreux de 456 litres qui pourra être porté à plus de 1 200 litres une fois la banquette arrière rabattue. Sans oublier la fameuse Megabox de 80 L dissimulée sous le plancher de coffre. Dans ce cas vous ne disposerez plus de roue de secours. On peste enfin contre la plage arrière en tissu dont la qualité et la durabilité sont plus que passables.

Essai - Ford Puma Flexifuel (2021) : une facture d'essence divisée par deux
Essai - Ford Puma Flexifuel (2021) : une facture d'essence divisée par deux

 La fameuse "Megabox" logée sous le plancher du coffre

Le Puma Flexifuel est disponible avec toutes les finitions. Elles sont au nombre de cinq. Notre version représente le cœur de gamme, baptisée Titanium X. Elle est facturée 25 300 € et embarque de série l’allumage automatique des phares, les projecteurs automatiques, la climatisation automatique, la banquette 60/40, la recharge du téléphone par induction, la sellerie mixte tissu, le système multimédia avec écran tactile 8 pouces avec navigation, la centralisation, les 4 vitres électriques, les jantes alliage 18’’, le système audio premium B&O, la reconnaissance des panneaux de signalisation, le régulateur/limiteur de vitesse, l’alerte de franchissement de ligne, l’aide au maintien dans la voie, 6 airbags et l’aide au stationnement arrière.

Chiffres clés *

  • Longueur : NaN m
  • Largeur : NC
  • Hauteur : NaN m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 468 l / 1 161 l
  • Boite de vitesse : NC
  • Carburant : NC
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus :
  • Date de commercialisation du modèle : --

* pour la version II 1.0 FLEXIFUEL 125 TITANIUM X.

Photos (24)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire