Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

Pas de jaloux : malgré une arrivée tardive après la sortie du modèle disponible dans un premier temps seulement en versions thermique et électrique, la version hybride du Hyundai Kona a elle aussi droit à un restylage esthétique conséquent. De quoi lui donner un coup de jeune pour faire face à une concurrence qui arrive enfin ? Nous en avons pris le volant pour le déterminer.

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

En bref

SUV urbain hybride

À partir de 27 000 €

141 ch et 4,9 l/100 km

Il y a des restylages pour lesquels se lancer dans un jeu des sept erreurs et repérer à la loupe un insert chromé qui disparaît au profit d'un élément poli ou une signature lumineuse des feux de jour modifiée quand on la regarde de biais mais ce n'est pas le cas du Hyundai Kona qui a droit, quatre après sa sortie comme c'est la tradition mais seulement deux ans après celle de la version hybride, à une opération de chirurgie esthétique qui n'a rien de légère.

 

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

 

En effet, le petit SUV urbain garde ses projecteurs avant sur deux niveaux qui font partie de sa marque de fabrique mais c'est tout : le reste a été entièrement remodelé avec globalement une simplification des lignes. C'est plus fluide et moins encombré, plus élégant et moins agressif mais ça ne se fait pas aux dépens de sa personnalité, toujours aussi présente.

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?
Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

Le Kona conserve ses feux sur deux niveaux à l'avant comme à l'arrière.

 Evolutions visibles

à l'extérieur

mais plus timides

à l'intérieur

À l’intérieur, c'est par contre bien plus discret : on remarque avant tout l'arrivée d'une instrumentation numérique de 10,25 pouces à partir du second niveau de finition et c'est tout. Pas vraiment d'originalité ici par rapport à l'extérieur, c'est dommage que Hyundai n'ait pas étendu la séduisante console centrale flottante de l'électrique à toute la gamme mais l'ensemble compense sa sobriété par une ergonomie sans défaut et l'équipement vient s'enrichir de l'alerte de trafic arrière transversal, de l’assistance à la sortie du véhicule pour passagers arrière et de la surveillance active des angles morts.

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

Les évolutions de la planche de bord se résume à l'instrumentation désormais numérique et un écran central plus grand.

Le Hyundai Kona conserve son excellent rapport habitabilité encombrement : il a beau ne faire que 4,20 m, il chouchoute tout de même ses passagers arrière avec de la place à revendre aux genoux, ce qui peut aider à oublier une assise de banquette bien trop ferme. Et cela n'est pas aux dépens du coffre puisqu'il peut absorber 374 litres de volume de chargement en configuration cinq places et jusqu'à 1 174 litres une fois le dossier rabattu, des chiffres tout ce qu'il y a de plus respectable.

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?
Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

De la place à l'arrière et dans le coffre : le Kona dispose d'un excellent rapport habitabilité/encombrement.

 Pas de changement

sous le capot

Sous le capot, aucun changement mais on a une recette qui a été éprouvée sur un grand nombre de modèles du groupe Kia Hyundai. On retrouve en effet un 4 cylindres 1,6 GDi à injection directe et cycle Atkinson de 105 ch associé à une boîte de vitesses DCT-6 à double embrayage et six rapports, et il est assisté par un moteur électrique de 43,5 ch alimenté par une petite batterie lithium-ion de 1,56 kWh. L'ensemble développe 141 ch. Pas de quoi en faire un cheval de course, avec un 0 à 100 km/h effectué dans le meilleur des cas en 11 secondes, plutôt un chameau de course, puisque sa consommation mixte officielle selon le cycle WLTP s'établit à 4,9 l/100 km.

Essai – Hyundai Kona Hybrid (2021) : armé pour enfin faire face à une concurrence ?

La recette sous le capot reste inchangée mais fonctionne très bien.

En matière de tarifs, le Hyundai Kona démarre à 27 000 €, soit 150 € de moins qu'avant son restylage. Cependant, cela vient du fait qu'il est désormais proposé avec une nouvelle finition d'entrée de gamme, Initia, quand il démarrait précédemment avec Intuitive, qui est donc désormais le second niveau. Cette dernière s'échange désormais contre 28 150 €, soit donc 1 000 € de plus qu'auparavant, mais la dotation de série s'enrichit dans le même temps d'une instrumentation numérique, de feux de position à LED et d'un système multimédia à l'écran plus grand d'un pouce.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,20 m
  • Largeur : 1,80 m
  • Hauteur : 1,56 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 374 l / 1156 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 6 rapports
  • Carburant : Hybride essence électrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Juillet 2017

* A titre d'exemple pour la version (2) 1.6 HYBRID HEV 141 EXECUTIVE DCT-6.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (30)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire