Publi info

Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Une grande routière a été conçue pour faire des kilomètres mais il est très rare pour ne pas dire exceptionnel que celle-ci revienne sur ses terres de naissance. C’est pourtant le programme que nous avons réservé à cette Superb. Départ Paris, destination Prague en passant par une traversée d’Ouest en Est de l’Allemagne. Plus de 3 000 kilomètres pour connaître en détail les qualités et les défauts de cette Superb.

Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources

Comme la plupart des modèles, nous avons déjà testé à multiples reprises, la Skoda Superb de troisième génération et nous n’avons jamais été réellement déçus par la grande berline de Skoda. Pour ma part, impossible de ne pas me rappeler mon dernier test : une Superb Combi dans une magnifique teinte « Jaune Dragon ». Quand j’ai eu la possibilité de choisir parmi les 5 modèles présents (Fabia, Octavia Combi, Karoq, Kodiaq et Superb) lors de notre roadtrip en République Tchèque, j’ai immédiatement jeté mon dévolu sur la Superb, un peu de confort n’allait pas me faire du mal après les 5 000 km parcourus l’an passé en Dacia Sandero

 

La carte de notre roadtrip en République Tchèque.
La carte de notre roadtrip en République Tchèque.
1ere génération de Skoda Superb
1ere génération de Skoda Superb

Chez Skoda, l'appellation Superb a toujours concerné les modèles haut de gamme de la marque tchèque. Il faut remonter à 1934 pour découvrir la première Superb, un modèle réservé aux hauts dignitaires, qui était animé par des huit cylindres et une transmission intégrale. Une production qui a perduré jusqu’à 1949 et il a fallu attendre plus de 50 ans et 2001 pour que le nom Superb revienne sur le devant la scène. Si la première Superb moderne était étroitement dérivée de la Volkswagen Passat,  la grande berline tchèque s’est progressivement détachée de sa cousine germanique, notamment au niveau de son esthétique, même si elle partage encore aujourd’hui, avec elle de nombreux éléments techniques.

Notre Superb en finition Sportline est particulièrement agréable à regader.
Notre Superb en finition Sportline est particulièrement agréable à regader.

Cette troisième génération sous l’ère Volkswagen est apparue en 2015. Elle existe en berline tricorps et en Combi. C’est dans la première carrosserie qu’elle nous accompagnera en République Tchèque. La version retenue : Sportline TDI 190 ch 4x4, soit presque le haut de gamme. A noter qu’elle profite d’une peinture « Gris Perle », lui donnant des faux airs d’avion furtif et qui lui va finalement très bien de l’avis général.

La présentation intérieure est classique mais plaisante.
La présentation intérieure est classique mais plaisante.

Cette finition se distingue également par des jantes 18 pouces assombries, un châssis rabaissé de 15 mm, des sièges sport en alcantara mais aussi une dotation très complète comprenant notamment la navigation, la climatisation bi-zone, le régulateur de vitesse adaptatif, l’accès et le démarrage sans clé, l’aide au maintien dans la voie, le contrôle d’angles morts, la caméra de recul, les projecteurs bi-xénon directionnels automatiques, le siège conducteur électrique, etc. Un quasi sans faute donc même si on pourra regretter quelques mesquineries comme le siège passager entièrement manuel alors que celui de son voisin est entièrement électrique.

Le parapluie dans la portière, bien pratique en cas d'averses.
Le parapluie dans la portière, bien pratique en cas d'averses.

La grande berline tchèque se rattrape avec quelques particularités comme des parapluies dissimulés dans les portes avant – une attention très rare mise à part chez Rolls Royce- ou un grattoir anti-gel au niveau de la trappe à carburant.

Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources
Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources

Une habitabilité arrière royale et une très vaste coffre, voici les deux grandes qualités intérieures de la Superb.

Mais ce n’est pas tout, le domaine dans lequel la Superb assomme la concurrence est celui de l’habitabilité arrière avec un espace aux jambes immense, très proche de celui de certaines limousines, c’est pour dire. Cela s’accompagne aussi d’un volume de chargement gigantesque avec 625 litres. Ce n’est plus un coffre mais une soute. Bagages casés, conducteur choyé, il ne restait plus qu’à prendre la route.

Tous les reportages du road-trip Skoda 

- Essai longue durée en Skoda Karoq 

Essai longue durée en Skoda Kodiaq 

- Essai longue durée en Skoda Fabia 

- Essai longue durée en Skoda Octavia Combi

- Essai longue durée en Skoda Superb 

- Essai du Trekka, le premier SUV Skoda

- Interview vidéo d'Alain Favey, membre du directoire de Skoda: "nous pouvons doubler notre présence en France"

- Les pépites du musée Skoda

- Essais longue durée Skoda - La chevauchée en République Tchèque 

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Skoda Superb

107 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Skoda Superb 3

Mai 2015

A titre d'exemple pour la version III 2.0 TDI 190 4X4 SPORTLINE DSG.

1,45 m1,86 m
4,86 m
  •  5 places
  •  625 l / 1760 l

  •  Auto. à 7 rapports
  •  Diesel

Portfolio (30 photos)

En savoir plus sur : Skoda Superb 3

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (97)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

j aime beaucoup cette superb, une belle caisse qui fait bien le taf, bravo skoda

Par

6L2 190 cv... 4 roues motrices.. une super caisse..

et 6000 balles moins cher que la passat équivalente..

simply clever...

Par

Je trouve que là où Skoda a fait fort avec cette troisième génération, c'est que le design semble faire passer ce paquebot pour un véhicule familial de taille raisonnable : joli coup de crayon comparé à la précédente mouture qui semblait aussi interminablement longue qu'elle ne l'était vraiment !

Après, la Superb est un super véhicule, bien plus abouti que l'Octavia et à fortiori de l'abominable Fabia. Le tarif devient néanmoins très discriminant, même comparé à certains généralistes dont les produits sont tout aussi excellents... Reste l'habitabilité, avantage concurrentiel majeur de cette Skoda.

Par

encore du diesel!

Par

Il est décidément très fort ce Pagès : avoir réussi l'exploit de réaliser ce périple à la fois en Octavia et en Superb !

Chapeau bas l'artiste ...

Par

En réponse à lapoutre45

Je trouve que là où Skoda a fait fort avec cette troisième génération, c'est que le design semble faire passer ce paquebot pour un véhicule familial de taille raisonnable : joli coup de crayon comparé à la précédente mouture qui semblait aussi interminablement longue qu'elle ne l'était vraiment !

Après, la Superb est un super véhicule, bien plus abouti que l'Octavia et à fortiori de l'abominable Fabia. Le tarif devient néanmoins très discriminant, même comparé à certains généralistes dont les produits sont tout aussi excellents... Reste l'habitabilité, avantage concurrentiel majeur de cette Skoda.

Pourquoi " bien plus abouti " qu'une Superb ou qu'une Fabia Lapoutre ?

Approche bien primaire qui consisterait à considérer que plus on claque de fric, meilleure est la caisse.

Ces 3 autos ont un point commun très simple : comparé à VW, proposer les technologies modernes essentielles et une meilleure habitabilité/soute que l'alternative allemande.

Les 3 essais ont largement montré que le contrat était respectés.

Les as tu seulement lus ?

Par

La Superb frappe une fois de plus un grand coup. Des tarifs raisonnables dans la catégorie, des pingreries d'équipement, VAG oblige…et cet espace au jambe a l'arrière, juste incomparable au reste de la production à ce prix, monospace et autre SUV. Une palette de moteur variée qui devrait satisfaire la plupart, que demander de plus ?

Par

Avoir fait 3000 bornes dans une caisse et avoir plus d'impression de conduite sur un circuit qui aura durée quoi 20 minutes que sur route c'est fort. Surtout pour une berline routière accès confort.

Par

Accessoirement Lapoutre, ne trouves tu pas quelque peu énervant pour l'ingénieur équipementiers hors cadre que tu es voie mentionné par deux fois dans cet essai le gratte-givre accessible dans la trappe à carburant alors que des tas de technologies modernes, sécuritaires ou d'amélioration de l'efficience ayant demandées des millions d'euros de mise au point et dépôts de brevets ne le sont pas ?

Par

Autre sujet d'étonnement : cet essai est mené lors d'une période où les jours sont les plus courts, par un temps globalement degeulasse... c'était sans doute l'occasion de venir causer de l'éclairage de ces autos.

Comme si il était équivalent d'un modèle à l'autre, et pas qu'entre Skoda.

Ben non, pas un mot là dessus...

Par contre, si t'as pas retenu le nom de l'hôtel Pupp... on ne pourra plus rien pour toi !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire