Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur la route - Confort et impressions de conduite en ville, sur routes et autoroutes

Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources

La première journée de ce roadtrip devait permettre de rejoindre Karlovy Vary, ville thermale à 970 km de Paris. Haut lieu touristique et connu surtout pour accueillir un festival de cinéma mais également de nombreux tournages comme Casino Royal avec Daniel Craig ou La môme avec Marion Cotillard, deux longs-métrages en partie réalisés au Grand Hotel Pupp, notre point d’arrivée. Sur le papier, un trajet long mais sans encombre particulière.

Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources

C’était sans compter sur les multiples arrêts pour tourner nos vidéos mais surtout par la météo épouvantable que nous avons rencontrée en Allemagne avec des rideaux de pluie durant toute la traversée. Un vrai chemin de croix qui a duré pas moins de 14h. Autant dire que la plupart des conducteurs étaient bien fatigués. À bord de la Superb, la lassitude était également de mise mais la grande berline a tout fait pour nous préserver. Les sièges sport offrent un maintien quasi parfait et un confort de très bon niveau. L’insonorisation, point essentiel pour faire de nombreux kilomètres est excellente et il en est de même du système audio, partenaire indispensable de ce type de trajet. Enfin dernier point, vu les conditions, le gabarit imposant de la Superb et la présence de la transmission intégrale rassurent. La consommation de cette première journée est de 6,2 l/100 km.

Après une nuit salvatrice, le deuxième jour, direction le siège historique de Skoda à Mlada Boleslav. Au musée, nous faisons ainsi connaissance de l’ancêtre de notre Superb, réservé aux élites. C’est un peu moins le cas aujourd’hui mais elle demeure le haut de gamme de la marque. Notre deuxième nuit se fera à Prague, l’une des plus belles villes d’Europe. Comme, dans toutes les capitales européennes, la circulation y est difficile, notamment en raison des très nombreux tramways et le stationnement est problématique, en particulier avec une voiture avoisinant les 4,90 m. Heureusement, notre Superb est bien équipée avec radars avant et arrière et même une caméra de recul. Dommage que celle-ci grossisse autant car elle donne une vision faussée de la situation, ce qui est gênant pour les manœuvres.

Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources

Le troisième jour est sans aucun doute, le plus cocasse pour notre Superb car elle va même mettre les pieds, sûrement pour la première et dernière fois de sa vie, sur un circuit. Notre terrain de jeu est la piste de Brno, magnifique tracé à flancs de colline. Au premier abord, on pourrait penser qu’une routière n’a rien à faire sur un circuit. Malgré tout, j’enclenche le mode Sport, mets la boîte de vitesses en manuel pour la diriger avec les palettes et c’est parti. Dès les premières courbes, le poids de notre Superb, qui avoisine les 1 700 kg se fait sentir notamment dans les enchaînements de courbes. En revanche, grâce au châssis rabaissé, la caisse est plutôt bien tenue et les mouvements de caisse bien contrôlés. Grâce à la transmission intégrale et son couple de 400 Nm, les relances, reprises et accélérations sont toniques comme en atteste le 0 à 100 km/h abattu en 8s. La boîte DSG n’est pas la plus dynamique mais l’usage des palettes compense certaines de ses lenteurs. Au final et contre toute attente, le bilan sur piste est loin ridicule.

Essai longue durée - 3 000 km en Skoda Superb : retour aux sources

Après cette séance de sport, retour à des trajets plus normaux avec le transfert vers la frontière slovaque au travers des routes semi-montagneuse et beaucoup de départementales Là, également la Superb fait preuve d’une grande aisance. Le seul bémol provient de l’amortissement un peu trop ferme quand le bitume se dégrade, sans toutefois être inconfortable. La consommation durant cet exercice est plutôt bonne avec une moyenne de 6,4 l/100 km.

Notre chemin de retour passe par l’insolite musée Tatra, puis Olomouc. La traversée de l’Allemagne s’effectue dans des conditions beaucoup plus sereines qu’à aller. L’occasion est trop belle de pousser notre monture sur les autobahns germaniques. Sans être à fond, nous atteignons facilement les 215 km/h. Petit rappel, notre Superb est donné pour 229 km/h. Après une centaine de kilomètres abattue à un rythme rapide – au-dessus de 150 km/h -, notre consommation a bien sûr grimpé mais reste plutôt contenue avec une moyenne de 7,7 l/100 km. Une nouvelle fois, la Superb fait donc preuve d’une polyvalence et d’une sérénité étonnante dans toutes les situations.

Portfolio (30 photos)

En savoir plus sur : Skoda Superb 3

SPONSORISE

Essais Grande Berline

Fiches fiabilité Grande Berline

Toute l'actualité

Commentaires (96)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

j aime beaucoup cette superb, une belle caisse qui fait bien le taf, bravo skoda

Par

6L2 190 cv... 4 roues motrices.. une super caisse..

et 6000 balles moins cher que la passat équivalente..

simply clever...

Par

Je trouve que là où Skoda a fait fort avec cette troisième génération, c'est que le design semble faire passer ce paquebot pour un véhicule familial de taille raisonnable : joli coup de crayon comparé à la précédente mouture qui semblait aussi interminablement longue qu'elle ne l'était vraiment !

Après, la Superb est un super véhicule, bien plus abouti que l'Octavia et à fortiori de l'abominable Fabia. Le tarif devient néanmoins très discriminant, même comparé à certains généralistes dont les produits sont tout aussi excellents... Reste l'habitabilité, avantage concurrentiel majeur de cette Skoda.

Par

encore du diesel!

Par

Il est décidément très fort ce Pagès : avoir réussi l'exploit de réaliser ce périple à la fois en Octavia et en Superb !

Chapeau bas l'artiste ...

Par

En réponse à lapoutre45

Je trouve que là où Skoda a fait fort avec cette troisième génération, c'est que le design semble faire passer ce paquebot pour un véhicule familial de taille raisonnable : joli coup de crayon comparé à la précédente mouture qui semblait aussi interminablement longue qu'elle ne l'était vraiment !

Après, la Superb est un super véhicule, bien plus abouti que l'Octavia et à fortiori de l'abominable Fabia. Le tarif devient néanmoins très discriminant, même comparé à certains généralistes dont les produits sont tout aussi excellents... Reste l'habitabilité, avantage concurrentiel majeur de cette Skoda.

Pourquoi " bien plus abouti " qu'une Superb ou qu'une Fabia Lapoutre ?

Approche bien primaire qui consisterait à considérer que plus on claque de fric, meilleure est la caisse.

Ces 3 autos ont un point commun très simple : comparé à VW, proposer les technologies modernes essentielles et une meilleure habitabilité/soute que l'alternative allemande.

Les 3 essais ont largement montré que le contrat était respectés.

Les as tu seulement lus ?

Par

La Superb frappe une fois de plus un grand coup. Des tarifs raisonnables dans la catégorie, des pingreries d'équipement, VAG oblige…et cet espace au jambe a l'arrière, juste incomparable au reste de la production à ce prix, monospace et autre SUV. Une palette de moteur variée qui devrait satisfaire la plupart, que demander de plus ?

Par

Avoir fait 3000 bornes dans une caisse et avoir plus d'impression de conduite sur un circuit qui aura durée quoi 20 minutes que sur route c'est fort. Surtout pour une berline routière accès confort.

Par

Accessoirement Lapoutre, ne trouves tu pas quelque peu énervant pour l'ingénieur équipementiers hors cadre que tu es voie mentionné par deux fois dans cet essai le gratte-givre accessible dans la trappe à carburant alors que des tas de technologies modernes, sécuritaires ou d'amélioration de l'efficience ayant demandées des millions d'euros de mise au point et dépôts de brevets ne le sont pas ?

Par

Autre sujet d'étonnement : cet essai est mené lors d'une période où les jours sont les plus courts, par un temps globalement degeulasse... c'était sans doute l'occasion de venir causer de l'éclairage de ces autos.

Comme si il était équivalent d'un modèle à l'autre, et pas qu'entre Skoda.

Ben non, pas un mot là dessus...

Par contre, si t'as pas retenu le nom de l'hôtel Pupp... on ne pourra plus rien pour toi !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire