Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

La Chine et l'automobile

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

D’acteur mineur, il y a vingt ans, la Chine est devenue en peu de temps, l’un des marchés les plus actifs de l’automobile. Aujourd’hui, pratiquement tous les constructeurs européens ne peuvent se passer du marché chinois, parce qu’ils ont des accords sur place et que les ventes de leurs automobiles sur ce territoire augmentent leurs profits. Caradisiac vous propose un tour d’horizon du marché automobile chinois, sur l’implication actuelle et à venir des constructeurs français et européens, sur l’avenir des constructeurs chinois.

La Chine et l'automobile

Les chiffres donnent le tournis. Depuis l’année 2007, le marché chinois a vu ses ventes automobiles quadrupler. Et l’on ne parle pas de quelques centaines de milliers de véhicules, mais de millions. En effet, en 2007 la chine représentait un “marché vendeur“ de 6 millions de véhicules neufs par an, en 2017, il s’est vendu 24,8 millions de voitures dans l’Empire du Milieu (29 millions si l’on ajoute les VUL)*.

Un marché qui ne peut que progresser

Alors qu’en 2001, le marché chinois s’établissait à moins d’un million de véhicules, la progression a été phénoménale au point que les ventes chinoises représentent un tiers des ventes mondiales de véhicules neufs. Pourtant, si le parc automobile chinois atteint les 185 millions de véhicules, en ce qui concerne le taux d’équipement, il est bien en deçà de ce que l’on trouve en Europe. Ainsi en Chine, le taux d’équipement s’établit à 133 voitures pour 1 000 habitants, en France on est proche des 500 voitures pour 1 000 habitants. Ce qui explique aussi que les constructeurs locaux et leurs partenaires européens, japonais, coréens et américains peuvent espérer vendre toujours plus. Et cela même si le marché chinois s’est un peu tassé, en 2017, la Chine espérait une progression de 5 % des immatriculations, elle n’a été que de 3,19 %*.

La Chine et l'automobile

Une production locale

En ce qui concerne la production, les chiffres sont flatteurs pour la Chine qui produit la totalité des véhicules vendus sur son marché. Une production totale de 24, 8 millions de véhicules, alors que l’Allemagne n’en produit que 5,7 millions, l’Espagne 2,3 millions et la France (troisième producteur en Europe) 1,8 million. Cette bonne santé de la production automobile chinoise s’explique aussi parce que les droits de douane sont très élevés pour importer des voitures. Les constructeurs étrangers sont alors obligés de produire sur place (Peugeot y produit sa 308, BMW sa Série 3, DS Automobiles sa DS5, dans des versions spécifiques ou modifiées pour coller au marché local) et doivent, c’est une contrainte légale, s’associer avec un partenaire local, ce qui fait que les autos produites en joint-venture sont toutes chinoises.

La Chine et l'automobile

Les dangers de la coentreprise

Les associations industrielles entre constructeurs, sont pour le moment des associations “gagnant/gagnant“. Cela permet aux constructeurs européens de produire et vendre en Chine, un marché qui sans cela, leur serait condamné. Cela permet également aux constructeurs chinois de progresser plus rapidement en matière d’ingénierie. Sur ce dernier point, il y a toujours un risque que l’élève dépasse le maître. Que le constructeur chinois se décide à voler seul, de ses propres ailes et pourquoi pas, qu’il s’en aille affronter les Européens sur leur terrain. Un risque qu’assument, contraints et forcés, les constructeurs européens. Ces associations permettent aussi d’éviter que des constructeurs chinois se mettent à copier sans vergogne les voitures européennes, ce qui a pu arriver par le passé. On se souvient du clone du Land Rover Range Rover Evoque, le Landwind X7. Cela a valu à Landwind un beau procès pour plagiat, que l’entreprise chinoise a… gagné.

La Chine et l'automobile

Les dix plus grands pays producteurs d’automobiles (chiffres arrondis à la centaine de milliers supérieure)*

  • 1 Chine : 24,8 millions de voitures particulières
  • 2 Japon : 8,4 millions
  • 3 Allemagne : 5,7 millions
  • 4 Inde : 4 millions
  • 5 Corée du Sud : 3,8 millions
  • 6 États-Unis : 3,1 millions
  • 7 Espagne : 2,3 millions (2 291 000)
  • 8 Brésil : 2,3 millions (2 269 000)
  • 9 Mexique : 1,9 million
  • 10 France : 1,8 million

*Source : www.oica.net

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

4X4 - SUV - Crossover
Commentaires (74)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il aurait ete interessant de parler des nouveaux usages et types de vehicules la-bas.

Je pense notamment aux citadines electriques en 48V qui sont un concept vraiment malin pour circuler en ville sans polluer et a faible cout !

(Valeo a presenté un "proto" de ce type recemment mais c'est deja le VE numero 1 des ventes en Chine ...)

Par

Bon pas d'angoisse, vous roulerez Chinois ... électrique ... dans 10 ans ; choissisez votre marque : Great Wall, Byd, Roewe, SAIC, BAIC ...

Merci aux zécolos de nous pousser délibérément dans cette direction après avoir tué l'industrie ...

Conséquence, vos enfants auront le choix : aller travailler en Chine ou pointer à pôle emploi.

Par

Allez faire un tour en Chine pour découvrir que dans les villes, il y a ZERO scooter thermique ... tous sont électriques avec des points de charge à tous les coins de trottoir ...

c'est dire si les chinois sont bien en avance sur l'électrique

Par

En réponse à ceyal

Allez faire un tour en Chine pour découvrir que dans les villes, il y a ZERO scooter thermique ... tous sont électriques avec des points de charge à tous les coins de trottoir ...

c'est dire si les chinois sont bien en avance sur l'électrique

Mais tellement, les scooters thermiques devraient etre les premiers vehicules à etre interdits dans les grandes villes !

Bruyant, dangereux, moches, polluants, etc... tandis que leurs equivalents electriques sont prets et les contraintes de la batterie sont moins genantes sur ces vehicules 100% citadins.

Par

En réponse à ceyal

Bon pas d'angoisse, vous roulerez Chinois ... électrique ... dans 10 ans ; choissisez votre marque : Great Wall, Byd, Roewe, SAIC, BAIC ...

Merci aux zécolos de nous pousser délibérément dans cette direction après avoir tué l'industrie ...

Conséquence, vos enfants auront le choix : aller travailler en Chine ou pointer à pôle emploi.

Ah, ces écolos bobos machin, ils sont vraiment coupables de tout :)

Par

Article intéressant et assez documenté, pas superficiel comme parfois avec les "enquêtes Caradisiac".

Par

En réponse à ceyal

Bon pas d'angoisse, vous roulerez Chinois ... électrique ... dans 10 ans ; choissisez votre marque : Great Wall, Byd, Roewe, SAIC, BAIC ...

Merci aux zécolos de nous pousser délibérément dans cette direction après avoir tué l'industrie ...

Conséquence, vos enfants auront le choix : aller travailler en Chine ou pointer à pôle emploi.

NEVS :roi:

Ceux qui ont tué l'industrie sont des gens qui ont décidé que ça ne rapporte jamais assez, 15% par an, fonds de pensions et retraite de vieux amerloques, ce n'est pas assez. Je veux bien que l'électrique etc soient une non solution vendue comme la panacée universelle mais il y a quand même des limites à ses effets... Il n'y a pas que la bagnole comme industrie.

Quant aux gamins, ils pourront aussi bosser dans le bâtiment vu ce qu'on a à isoler et qui requiert pas mal de métiers à coordonner pour y arriver.

Par

En réponse à ceyal

Allez faire un tour en Chine pour découvrir que dans les villes, il y a ZERO scooter thermique ... tous sont électriques avec des points de charge à tous les coins de trottoir ...

c'est dire si les chinois sont bien en avance sur l'électrique

Chez nous on a encore des mecs qui ne vivent que par le scooter qui fait du bruit.

Effectivement, y'a mm des changements de moteurs thermiques pour de l'électrique sur l'existant qui passe à l'entretien.

Quand ici on évoque le sujet avec des jeunes, bricoler un scoot, c'est niet : faut que ça pétarade... Suffit d'ailleurs ici de voir la mentalité quant au bruit, chez les plus vieux.

Pourtant, au premier coup de poignée de "gaz", c'est un wheeling assuré dans le silence quand leurs merdes à fumée puante et bruyante n'a pas encore eu le temps d'atteindre le régime nécessaire à embrayer... Mais bon, ce sont des mentalités à changer, y'a du boulot.

Par

la crainte des voitures chinoises ? evidemment, les europeens , surtout les français sont des chèvres.

Qu

Par

Elles sont où les françaises, elles sont où ?

Ah oui dans le bas du bas du classement :ange:.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire