Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La folie pick-up!

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Quoi de neuf dans l’automobile ? Le pick-up ! De Fiat à Mercedes en passant par Renault, tous les constructeurs intègrent à leur offre ces imposants engins, dont le succès commercial va croissant à travers le monde entier. Caradisiac passe les troupes en revue.

Le marché du pick-up stimule les appétits: Mercedes, Volkswagen, Fiat ou Renault s'attaquent maintenant aux acteurs historiques du secteur tels que Toyota, Nissan, Ford, Mitsubishi ou Isuzu.
Le marché du pick-up stimule les appétits: Mercedes, Volkswagen, Fiat ou Renault s'attaquent maintenant aux acteurs historiques du secteur tels que Toyota, Nissan, Ford, Mitsubishi ou Isuzu.

Quand un segment de marché fonctionne, il est normal qu’un constructeur réfléchisse au moyen d’intégrer celui-ci. Or, sur les 15 millions de véhicules utilitaires légers vendus dans le monde en 2015, il se trouve que près d’un tiers appartenaient à la catégorie des pick-up, dont les acteurs historiques se nomment Toyota (avec le Hilux), Nissan (avec le Navara), Mitsubishi (avec le L200), Volkswagen (Amarok) ou Isuzu (D-Max).

A ces modèles que l’on croise de plus en plus souvent sur les routes de l’hexagone - les ventes y ont crû de 40% entre 2009 et 2015 - il convient bien sûr d’ajouter ceux réservés au marché américain, et notamment le Ford F-150, leader des ventes outre-Atlantique depuis plus de trois décennies.

Le même Ford propose en Europe le Ranger (5,36 m. de long), écoulé à plus de 25 000 exemplaires l’an dernier. Rappelons au passage que ce modèle a été choisi - faute de concurrence locale - par l’armée française l’an dernier quand celle-ci cherchait à se doter de 4x4 non blindés à forte capacité d’emport, en remplacement de ses antédiluviens Peugeot P4.

Mardi 25 octobre, Mercedes créait l’évènement en présentant les lignes du X-Class, un modèle qui partage sa base technique avec les Nissan Navara et Renault Alaskan, en vertu d’accords liant l’Alliance Renault-Nissan au groupe Daimler. La marque à l’étoile estime que le marché du pick-up devrait croître de 40% dans les dix ans à venir, et frappe fort d’emblée avec un engin au style particulièrement valorisant.

Fort d’une tonne de charge utile, le Renault Alaskan arrivera quant à lui au cours du premier semestre 2017 chez nous. Il viendra notamment « ferrailler » avec les nouveaux Fiat Fullback (un Mitsubishi L200 rebadgé), Toyota Hilux (refondu en 2016) et Volkswagen Amarok (récemment modernisé), véhicules dont vous pouvez lire les essais détaillés chez Caradisiac, en attendant un prochain grand comparatif.

Considérés comme des utilitaires par les pouvoirs publics, les pick-up bénéficient d’une fiscalité avantageuse (exemption de malus-écologique et de Taxe sur les véhicules de société) qui renforce leur attractivité. On ignore certes pendant combien de temps les autorités les laisseront bénéficier d'une taxation allégée, mais en attendant, autant en profiter...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos (11)

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

SPONSORISE

Actualité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire