Publi info
 

Lionel French Keogh, directeur général Hyundai France : « Nous préparons une citadine électrique » - Les boss de l'auto en direct du Mondial 2018

Dans Economie / Politique / Personnalités

Sa marque est en croissance constante. Voitures électriques, hydrogène ou sport, Hyundai est là où on ne l'attend pas. Le patron français du constructeur coréen se livre à Caradisiac et annonce de futurs modèles siglés du logo N, et une citadine électrique. Seul contretemps dans cette marche en avant : la marque premium Genesis, filiale du groupe, retarde son arrivée en Europe, taxes environnementales obligent.

Lionel French Keogh, directeur général Hyundai France : « Nous préparons une citadine électrique » - Les boss de l'auto en direct du Mondial 2018

C'est un patron heureux. Avec une progression de 5,4 % en 2017 et des records historiques de ventes, Lionel French Keogh aborde ce Mondial de l'auto avec le sourire. D'autant que Hyundai y présente la nouvelle version fastback de la I30N. Une offensive dans le sport entamé il y a tout juste un an avec la version 5 portes. "Une offensive logique puisque nous sommes aussi engagés en championnat du monde WRC", se justifie le patron français. Et elle n'est pas achevée. "D'autres modèles sont appelés à arborer le sigle N (comme Nürburgring) dans les prochaines années".

 

Le sport et les émissions zéro : les deux extrêmes de Hyundai

Mais si le sport est l'un des nouveaux hobbys du Coréen, le constructeur est également à l'attaque dans le créneau de l'électrique et de l'hydrogène. Il fut l'un des pionniers dans ce dernier domaine, en compagnie de Toyota, et commercialise ces temps-ci un SUV baptisé Nexo dont l'énergie est fournie par l'hydrogène. Le Kona lui, s'il dispose d'un moteur électrique comme le Nexo, tire son énergie de batteries qui lui offrent, et c'est un record pour un constructeur généraliste, 480 km d'autonomie. Une autonomie que le marathonien Pierre Desjardins est d'ailleurs en train de vérifier, en direct, ce dimanche sur le périphérique parisien. Mais le déploiement des watts ne s'arrêtera pas là. "Une petite voiture urbaine, 100 % électrique devrait arriver bientôt".

Genesis dans l'attente

Reste que le patron de Hyundai pourrait nourrir quelque regret dans cet océan de bonnes nouvelles. Genesis, la marque premium du groupe Hyundai-Kia n'a pas droit, pour le moment, à son visa pour l'Europe. Les autos haut de gamme coréennes sont diffusées en Asie et en Amérique du Nord, mais pas chez nous. "La faute à ses moteurs, malheureusement" s'excuse Lionel French Keogh. Traduction : ses moteurs à essence, plutôt gourmands et gros émetteurs de C02 pourraient se heurter aux normes WLTP en Europe et souffriraient, en France notamment, d'un malus exorbitant qui les rendrait difficiles à vendre.

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Holtz, chroniqueur de choc ? ou pique assiette complètement mytho ? loup dans la bergerie

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire