Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Présentation vidéo - Nissan Juke 2: retour en forme(s)

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Nissan présente le Juke de deuxième génération, près de dix ans après avoir lancé le modèle qui a popularisé la catégorie des crossovers citadins. Si le design s’assagit, le nouveau venu se montre plus valorisant, plus habitable et plus connecté. Une modernisation salutaire face à une concurrence toujours plus affûtée.

Le Juke 2 est d'ores et déjà disponible à la commande. Les premières livraisons sont annoncées pour la mi-novembre.
Le Juke 2 est d'ores et déjà disponible à la commande. Les premières livraisons sont annoncées pour la mi-novembre.

En une petite dizaine d’années, Nissan aura écoulé en Europe près d’un million d’exemplaires du Juke, pionnier de la catégorie des crossovers urbains, laquelle compte aujourd’hui une vingtaine de modèles. Parmi les stars, citons pêle-mêle les Renault Captur (tout juste renouvelé), Peugeot 2008 (idem), Citroën C3 Aircross, DS3 Crossback, Volkswagen T-Roc, Skoda Kamiq, Jeep Renegade , Kia Stonic, Fiat 500X et autres Hyundai Kona.

Cette énumération non exhaustive témoigne de la rude concurrence qui agite le créneau, et illustre l’importance stratégique capitale que revêt le remplacement du Juke pour Nissan, constructeur qui depuis plusieurs mois traverse une zone de turbulences.

Le premier terrain sur lequel on attend le Juke est celui du design. Lors de sa présentation au salon de Genève 2010, l’auto avait surpris par son style fantaisiste, qui empruntait à l’univers de la bande dessinée et se voulait une synthèse entre les univers du 4x4 et du coupé. Au moins l’engin ne laissa-t-il alors personne indifférent, quitte à prendre des risques (finalement très calculés) sur le plan commercial.

Dynamisé

On retrouve sur le Juke 2 les proportions du modèle de première génération, que dynamisent des porte-à-faux réduits au minimum. C’est dans le traitement des détails que l'auto se montre plus consensuelle. Les feux remontent moins haut, la calandre en « V » s’élargit et se voit enserrée par des projecteurs en « Y » qui permettent d’identifier le nouveau venu au premier coup d’œil.

Les grandes roues repoussées aux quatre coins et la carrosserie aux épaulements parqués participent d'un design dynamique.
Les grandes roues repoussées aux quatre coins et la carrosserie aux épaulements parqués participent d'un design dynamique.

Le style global s’adoucit, et le profil rallongé donne à la voiture une silhouette plus élancée, avec un pavillon « flottant » qui en allège le profil. Le Juke grandit en effet de 7 cm. L’auto sera disponible en 10 teintes de carrosserie, et des combinaisons bi-ton seront également proposées. Si la version d’entrée de gamme dispose de roues de 16 pouces, les versions hautes pourront reposer sur des jantes de 19 pouces.

Le sens de l’accueil

A bord, le Juke s’assagit. La position de conduite est améliorée, et l’empattement rallongé de 10 cm bénéficie à l’habitabilité arrière et au volume de coffre, faiblesses majeures du Juke de première génération. L’auto gagne 3 cm en hauteur et autant en largeur. Résultat des courses, l’espace au jambe progresse de près de 6 cm tandis que le volume de chargement s’établit à 422 litres, soit 20% de mieux que précédemment.

A l'arrière, l'espace aux jambes croît de près de 6 cm.
A l'arrière, l'espace aux jambes croît de près de 6 cm.
Une sono Bose à 8 H-P est proposée sur les versions hautes.
Une sono Bose à 8 H-P est proposée sur les versions hautes.
Les sièges avant disposent d'appuie-tête fixes.
Les sièges avant disposent d'appuie-tête fixes.

A bord , on apprécie de trouver sur les versions hautes un écran multimédia de 8 pouces de large, que complète un écran de 7 pouces implanté entre les compteurs, et de disposer d’équipements de pointe. Le Juke soigne sa connectivité et combine les technologies ProPilot et DriveAssist, qui permet une conduite semi-autonome, avec notamment, sur la version à boîte automatique, un système de conduite semi-assistée dans les embouteillages.

Nissan a repris les éléments qui ont contribué au succès du premier Juke, et notamment cette console centrale évoquant un réservoir de moto. L'écran multimédia s'élargit, la dotation s'enrichit, et la qualité des matériaux progresse.
Nissan a repris les éléments qui ont contribué au succès du premier Juke, et notamment cette console centrale évoquant un réservoir de moto. L'écran multimédia s'élargit, la dotation s'enrichit, et la qualité des matériaux progresse.

L’arsenal sécuritaire se compose notamment d’une reconnaissance des panneaux, de l’assistance anti-franchissement de ligne ou bien encore de la surveillance des angles morts. Pour l’agrément, le Juke dispose des systèmes Apple Car Play et Android auto. Une application NissanConnect services permet même de contrôler niveau d’huile et pression des pneus depuis son smartphone. Pour le confort et l’agrément, est proposée une sono signée à Bose à 8 haut-parleurs, dont quatre intégrés aux appuie-tête avant.

Les feux à leds sont fournis d’office dès la version de base du Juke.
Les feux à leds sont fournis d’office dès la version de base du Juke.

Sous le capot, l'offre se limitera dans un premier temps à un bloc 3 cylindres 1.0 turbo développant 117 ch, fort d’un couple de 180 Nm (voire 200 Nm grâce à la fonction overboost). Celui-ci s’accouplera à une boîte manuelle 6 rapports ou automatique double embrayage à 7 rapports, pour laquelle est réclamé un supplément de 1 500 €.

Le Juke s’allège jusqu’à 23 kilos par rapport au modèle précédent, au profit des consommations et émissions de CO2.
Le Juke s’allège jusqu’à 23 kilos par rapport au modèle précédent, au profit des consommations et émissions de CO2.

D’autres moteurs thermiques et hybrides devraient arriver dans le courant de l’année prochaine, le temps de faire monter en cadence l’usine britannique de Sunderland qui produit l’auto. Il s’agira de mécaniques déjà vus au sein de l’Alliance Renault Nissan, et notamment sur le nouveau Renault Captur, avec lequel le Juke partage sa plate-forme technique.

Les commandes du nouveau Juke sont ouvertes depuis le 3 septembre, et les premières livraisons devraient intervenir vers la mi-novembre. Le prix de la version de base s’établit à 19 990 €. Pour marquer le lancement, Nissan propose une série limitée Première Edition à la présentation exclusive et à l’équipement haut de gamme, affichée à 27 990 € en version à boîte manuelle et 29 490 € avec une boîte automatique. 500 exemplaires seront commercialisés en Europe, dont 180 dans l’Hexagone.

Le volume de coffre augmente de 20% pour s'établir à 422 litres, valeur qui se situe dans la fourchette haute de la catégorie des crossovers urbains.
Le volume de coffre augmente de 20% pour s'établir à 422 litres, valeur qui se situe dans la fourchette haute de la catégorie des crossovers urbains.

Portfolio (18 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (71)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

je trouvais la bouille du 1er sympa, celui ci est pas mal...l interieur est pas mal aussi.

Par

dommage ce n'est pas un baroudeur !!!

Par

Autant le premier était sympa et avait le mérite d'être désinvolte en ce démarquant du reste, autant celui-ci est presque caricatural, le dessin sent la sueur. Le profil, le pavillon "flottant" est largement pompé sur le CHR. Cette mode des SUV m'horripile !

Par

Maginfique!! Moins cher qu’un T-Roc, T-Cross et qui en plus à l’air mieux équiper :smile:

Sa donne envie d’en commander un

Par

Pas si mal, je m'attendais à pire.

Par

Voilà !!! Enfin un design correct. Et une taille de coffre digne du segment. J'espère voir l'arrivée de l'excellent 1.3 tce. Et surtout de la transmission intégrale. Même si la taille du coffre risque d'en pâtir. Et si la transmission aux 4 roues est imposée avec une bva, pas de CVT. C'était déjà pénible dans le 1.6 turbo 190 4x4. :bah: Un 1.3 TCE 150 4x4 avec bvm6 ou EDC7. Me brancherait bien. Mais, le Duster qui existe déjà dans cette configuration et avec un coffre plus grand, risque d'être bien moins cher. :fleur:

Par

Cette voiture est quand même très surcotée faut le dire

Par

Le T-Roc est quand même bien plus sérieux. Je ne comprends pas trop l'engouement autour d'un design aussi enfantin. Enfin ici on lit beaucoup que le CH-R est "mignon" donc ça m'étonne pas forcément. L'une comme l'autre on un design trop exagéré pour moi.

(juste mon avis)

Par

Il est parfait :love: Sacré progrès à l'intérieur, et une belle évolution maîtrisée à l'extérieur.

Par

En réponse à Profil supprimé

Commentaire supprimé.

Je savais pas que c'était un article sur Toyota :voyons:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire