Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les matchs du Salon de Francfort 2019 - Nouvelle BMW Série 1 vs Mercedes Classe A

Dans Salons / Les matchs du salon

Pour la troisième génération de sa compacte, BMW a tout changé, du style à la base technique. Devenue une traction, la Série 1 prend un nouveau départ. Elle trouvera sur sa route la Classe A, qui a été renouvelée en 2018. La BMW peut-elle partir confiante ? Éléments de réponse avec ce premier duel virtuel.

Les matchs du Salon de Francfort 2019 - Nouvelle BMW Série 1 vs Mercedes Classe A

On rappelle que le principe de notre rubrique "premier match" est de voir le potentiel d'une nouveauté qui vient d'être présentée et n'est pas encore disponible à l'essai face à sa plus grande concurrente. Cela donne une première idée des atouts et faiblesses de la nouveauté dans sa catégorie avant la confrontation au volant.

Design : une Série 1 méconnaissable

Le style de la précédente Série 1 avait été très critiqué (d'où le gros restylage de mi-carrière). Cela a-t-il incité BMW à jouer la carte de la prudence ? Pas vraiment, car le look de la troisième génération est loin de faire l'unanimité ! La silhouette est radicalement transformée, à cause de l'adoption d'une nouvelle architecture technique (traction, moteur transversal). L'auto surprend avec ses airs de monospace (les optiques et la ceinture de caisse inclinées n'aident pas) et ses formes exagérées, avec par exemple des haricots hypertrophiés.

En face, la Classe A semble plus agressive avec sa calandre abaissée et son regard pointu. Par rapport à la BMW, la Mercedes est mieux campée sur ses roues, avec un vitrage latéral plus droit. Mais la A s'est quand même un peu empâtée. Les 12 centimètres en plus en longueur par rapport à l'ancienne se ressentent. Le bouclier qui déborde à la base du hayon donne un côté gras.

Avantage : Classe A

Présentation intérieure : bien dans leur marque

L'instrumentation et l'écran central sont rapprochés, sur le même niveau.
L'instrumentation et l'écran central sont rapprochés, sur le même niveau.
Avec la Classe A, on peut se croire dans des voitures de catégorie supérieure.
Avec la Classe A, on peut se croire dans des voitures de catégorie supérieure.

 

À bord, la Série 1 ne déroutera pas les habitués de la marque. La présentation est dans la lignée de ce que propose BMW depuis plusieurs années, avec le principe du layering, les couches superposées. La console centrale, qui reste orientée vers le conducteur, a ici un aspect suspendu. Comme sur les dernières nouveautés de la marque, l'écran central est rapproché de l'instrumentation, qui peut être 100 % numérique. Le dessin manque un peu de finesse.

La Classe A a une présentation plus épurée et plus originale. Au moins, les deux rivales ont leur propre personnalité à bord ! L'élément fort de la Mercedes, c'est évidemment le double écran en enfilade, mais la grande instrumentation est en option. Sans elle, il y a un écran de 7 pouces, un peu cheap. Les aérateurs en turbine apportent une touche de sportivité.

Avantage : Classe A

Longueur : 4,32 mètres, largeur : 1,80 m, hauteur : 1,43 m.
Longueur : 4,32 mètres, largeur : 1,80 m, hauteur : 1,43 m.
Longueur : 4,42 mètres, largeur : 1,80 m, hauteur : 1,44 m.
Longueur : 4,42 mètres, largeur : 1,80 m, hauteur : 1,44 m.

 

Habitabilité/Coffre : à quelques mm près

En matière de garde au toit, la Mercedes fait légèrement mieux, avec 1 024 mm à l'avant et 960 mm à l'arrière. La BMW annonce 1 019 mm et 956 mm. Côté espace aux coudes, la Classe A garde l'avantage, avec 1 457 mm à l'avant et 1 446 mm pour les occupants de la banquette. La Série 1 annonce 1 442 mm à l'avant et 1 430 mm à l'arrière. Côté coffre, la bavaroise prend une petite revanche, avec 380 litres en configuration standard, soit 10 litres de plus que la A.

Avantage : Égalité

Les baguettes décoratives intègrent des éclairages façon fibre optique.
Les baguettes décoratives intègrent des éclairages façon fibre optique.
Cet ensemble de deux écrans 10,25 pouces fait son effet.
Cet ensemble de deux écrans 10,25 pouces fait son effet.

 

Gamme de moteurs : la Mercedes profite de son avance

Pour ses débuts, la Série 1 propose une gamme resserrée. Elle fait notamment le grand écart pour l'essence, avec d'un côté la 118i à trois cylindres 1.5 de 140 ch, et de l'autre la M135i à quatre cylindres 2.0 de 306 ch ! Il y a trois variantes diesels, la 116d avec 3 cylindres 116 ch et les 118d et 120d avec quatre cylindres de 150 et 190 ch. Les M135i et 120d sont dotées de la transmission intégrale xDrive. D'autres variantes essence suivront.

Plus avancée dans son cycle de vie, la Classe A est forcément mieux dotée. Il y a déjà cinq moteurs essence, en comptant la version 35 AMG. L'entrée de gamme A160 annonce 109 ch, puis il y a les A180 de 136 ch, A200 de 163 ch, A250 4MATIC de 224 ch et donc la 35 AMG 4MATIC de 306 ch. Pour le diesel, l'offre est identique à la BMW, avec des moteurs de 116, 150 et 190 ch ! Le choix sera bientôt complété avec un hybride rechargeable.

Avantage : Classe A

Sous cet angle, la Série 1 ne dégage pas une impression de dynamisme !
Sous cet angle, la Série 1 ne dégage pas une impression de dynamisme !
Le kit AMG apporte un peu de muscle. Les feux pourraient être plus courts pour alléger le hayon.
Le kit AMG apporte un peu de muscle. Les feux pourraient être plus courts pour alléger le hayon.

 

Équipements : elles ont tout des grandes

Ces modèles ont beau être l'entrée de gamme de leur constructeur respectif, ils ont des dotations équivalentes à leurs grandes sœurs ! La Classe A avait d'ailleurs inauguré le système multimédia MBUX, aux commandes vocales évoluées. BMW propose un système similaire, un assistant intelligent qui répond quand on l'interpelle (Hey BMW). Il est par exemple capable de vous dire le niveau d'huile. Il peut aussi apprendre de vous, en analysant vos habitudes de conduite.

Les Série 1 et Classe A font le plein d'aides à la conduite, avec le régulateur de vitesse actif avec arrêt/redémarrage, l'aide au maintien dans la voie, le freinage automatique d'urgence, l'affichage tête haute… La BMW propose une aide utile à la marche arrière : si vous vous coincez dans une impasse, l'auto recule toute seule. Avec elle, on peut aussi transformer son smartphone en clé.

Avantage : Série 1

Nouvelle BMW Série 1 vs Mercedes Classe A : le 1er verdict Caradisiac

Thème Avantage
Design Classe A
Présentation intérieure Classe A
Habitabilité/Coffre Égalité
Gamme de moteurs Classe A
Équipements Série 1
LE VERDICT CLASSE A : 4 - Série 1 : 2

La gagnante : Mercedes Classe A

Les matchs du Salon de Francfort 2019 - Nouvelle BMW Série 1 vs Mercedes Classe A

La victoire peut sembler nette, mais elle ne l'est pas tant que ça. Face à la BMW, la Classe A nous a surtout séduits par son look et sa planche de bord. Côté gamme, elle a l'avantage de l'âge, la Série 1 devrait combler son retard dans les prochains mois. Le plus important sera l'affrontement sur la route, pour voir si la BMW a su garder son dynamisme avec sa nouvelle plate-forme.

En savoir plus sur : Bmw Serie 1 F40

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (66)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je trouve la Merco trés belle, la Béhème, un peu trop mastoc.

Roulez en Golf, non merci. Next

Par

Je préfère la Mercedes, sauf pour l'arrière! Que je trouve trop fade!

La BMW on dirait une Kia...sans parlé de la traction...

Par

On est un peu loin de la Clio dci 65 pépite ou limited voiture préférée des Français 1600e/mois et de leurs compatriotes voitures 14ans mini découverts il y a peu aussi. Mais tant que les golf 7 carat seront bien remisée les heures de nuit dimanche et autres aldi A3 meilleur chaîne de magasins élue et un peu préférée aussi auront de beaux jours devant eux. Je crois que c'est clair. sans oublier l' agréable sonorite du 1.6 diesel 110 bva7 châssis tdi 105.

Par

En réponse à 3.0 TDi

Commentaire supprimé.

Tout à fait d'accord avec vous, l'entrée de gamme "Premium" n'a plus que le look de premium, le reste est basique au possible (par exemple: il n'y a même pas de feutre en dessous du capot de la Classe A pour réduire le bruit). Un leurre pour pigeons et m'as-tu-vu ces voitures.

Par

En réponse à pingpang

On est un peu loin de la Clio dci 65 pépite ou limited voiture préférée des Français 1600e/mois et de leurs compatriotes voitures 14ans mini découverts il y a peu aussi. Mais tant que les golf 7 carat seront bien remisée les heures de nuit dimanche et autres aldi A3 meilleur chaîne de magasins élue et un peu préférée aussi auront de beaux jours devant eux. Je crois que c'est clair. sans oublier l' agréable sonorite du 1.6 diesel 110 bva7 châssis tdi 105.

Votre commentaire est incompréhensible :beuh:

Par

depuis la toute dernière classe S toute les merco sortie par la suite reprennent le même intérieur, le système multimedia est de plus inférieur à l'offre de BMW bref de l'apparence avec le décéhi sous le capot qui va bien !!!

Par

En réponse à pingpang

On est un peu loin de la Clio dci 65 pépite ou limited voiture préférée des Français 1600e/mois et de leurs compatriotes voitures 14ans mini découverts il y a peu aussi. Mais tant que les golf 7 carat seront bien remisée les heures de nuit dimanche et autres aldi A3 meilleur chaîne de magasins élue et un peu préférée aussi auront de beaux jours devant eux. Je crois que c'est clair. sans oublier l' agréable sonorite du 1.6 diesel 110 bva7 châssis tdi 105.

humanoid c'est toi ???

Par

Je préfère de loin la gueule da la BM série 1 j' aime pas du tout cette Classe A avec son gros cul et ses phares bridés par contre la fin du six cylindres est une erreur sur la série 1

Par

En réponse à opcboy

Je préfère de loin la gueule da la BM série 1 j' aime pas du tout cette Classe A avec son gros cul et ses phares bridés par contre la fin du six cylindres est une erreur sur la série 1

Et pour le passage à la traction ?

Par

La Série 1 a malheureusement perdue de sa superbe en abandonnant les 6 cylindres et la propulsion.

Mais le nombre de clients roulant en M135i propu etait dérisoire (moins de 2% des ventes). Les autres, roulaient en 4cylindre, en Xdrive, ou pensaient que la une était propulsion...

C'est donc le look qui va continuer à départager cette voiture de ses concurrentes.

Malheureusement cette série est devenue disgracieuse (à mon goût). La classe A met vraiment une claque visuelle et technologique à ses concurrentes.

Mais tous les goûts et les couleurs sont dans la nature et cette série 1 se vendra sûrement aussi bien que l'ancienne.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire