Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Audi A6 : mini A8 - Vidéo en live du salon de Genève 2018

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, , mis à jour

Audi continue le renouvellement de ses berlines haut de gamme. Après l’A8 et l’A7 Sportback, place à l’A6. Tour du propriétaire en live du salon de Genève, où elle est LA grande star du stand aux anneaux.

Audi A6 : mini A8 - Vidéo en live du salon de Genève 2018

 L'Audi A6 en live du salon de Genève 2018

 Vidéo tournée en live le 6 mars 2018.

La face avant de l'A6 est percée de nombreux radars : elle dispose de pas moins de 38 aides à la conduite.
La face avant de l'A6 est percée de nombreux radars : elle dispose de pas moins de 38 aides à la conduite.
L'écran tactile pour commander le système MMI est un vrai progrès entière d'ergonomie.
L'écran tactile pour commander le système MMI est un vrai progrès entière d'ergonomie.

Le bandeau chromé ne manque pas d'élégance mais rappelle la dernière génération de BMW Série 7.
Le bandeau chromé ne manque pas d'élégance mais rappelle la dernière génération de BMW Série 7.
Une offre de quatre moteurs dans un premier temps, tous bénéficiant d'un système micro-hybride.
Une offre de quatre moteurs dans un premier temps, tous bénéficiant d'un système micro-hybride.

 

J'aime

Tous les moteurs sont maintenant équipés d'une microhybridation.
Tous les moteurs sont maintenant équipés d'une microhybridation.

Je n'aime pas

530 litres de volume de chargement, c'est respectable, mais l'ouvrant est très réduit et le fond du coffre inaccessible.
530 litres de volume de chargement, c'est respectable, mais l'ouvrant est très réduit et le fond du coffre inaccessible.

L'instant Caradisiac

Audi avait opté pour un décor original pour présenter sa nouvelle A6 en transformant son coin du salon en un authentique cinéma, avec plusieurs rangées de sièges rouges en velours escamotables et une distribution de popcorn pour assister à une conférence de presse sous la forme d'un film projeté dans la pénombre, sans intervenant.

Tous les secrets de l'Audi A6 2018

Après la limousine A8 en juillet 2017, la berline-coupé A7 Sportback en octobre de la même année, c’est au tour de l’A6 d'être renouvelée. Et il était temps ! Pour plusieurs raisons. La première : BMW et Mercedes ont remplacé depuis plusieurs mois leurs Série 5 et Classe E ; la seconde, l’A6 vieillissante est à la peine question ventes face à ses rivales. Ainsi, en 2017, en Europe mais aussi en France, c’est la Mercedes Classe E qui domine (128 000/5 600 ex) devant la BMW Série 5 (110 000/ 3 900 ex) et l’Audi A6 (env 70 000 / 2 240 ex).

Esthétiquement, comme nous avons pu le voir sur les derniers concepts mais également sur les récentes productions de la marque, le style évolue. Certes doucement, mais la tendance est flagrante. Ainsi, la fameuse calandre Single Frame s’est élargie et est devenue plus anguleuse. La nouvelle A6 n’échappe pas à cette règle. Elle arbore ainsi une calandre différente de celles des A8 et A7 Sportback. Un important travail a aussi été effectué sur la signature lumineuse, à l’avant comme à l’arrière.

Plus longue que l'actuelle, la nouvelle A6 voit son profil de berline renforcé.
Plus longue que l'actuelle, la nouvelle A6 voit son profil de berline renforcé.

Légèrement plus longue que l’actuelle (+ 7 mm ; 4,94 m), la nouvelle A6 est aussi plus large (+ 12 mm ; 1,89 m) et plus haute (+ 2 mm ; 1,46 m). Visuellement, grâce à l’allongement de l’empattement, le raccourcissement du capot et des porte-à-faux, cette A6 donne l’impression d’être encore plus ancrée dans le segment des berlines avec le renforcement du profil de tricorps. Beaucoup d’évolutions également au niveau de la poupe avec l’apparition d’un jonc chromé qui court sur toute la largeur de la voiture.

La planche de bord est identique à celle de l'A8.
La planche de bord est identique à celle de l'A8.

À l’intérieur, on retrouve une planche de bord très proche de celle de sa grande sœur, l’A8. Son dessin est très horizontal et dégage indéniablement une impression de haut de gamme et de qualité. Rien à redire concernant l’assemblage ou les matériaux, d’excellente qualité. Autre point commun : les deux écrans implantés sur la console centrale.

La molette du système MMI est remplacé par un écran tactile
La molette du système MMI est remplacé par un écran tactile

En entrée de gamme, les deux mesurent 8,6 pouces tandis qu’en finition haute, le supérieur atteint les 10,1 pouces. En termes de fonctions, celui du bas sert à diriger la climatisation mais joue également le rôle de pad pour écrire du texte, notamment les adresses pour le GPS ou les numéros de téléphone,  tandis que celui du haut permet d'accéder à tout l'info-divertissement, à la navigation ainsi qu’aux applications. Il est entièrement paramétrable et fonctionne comme une tablette ou un smartphone. Un système totalement tactile qui se montre particulièrement fluide et réactif et remplace donc la molette traditionnelle du système multimédia MMI. Le toucher est naturel et chaque impulsion sur l'écran est confirmée par une sorte de "faux clic" de souris accompagné de son bruit caractéristique. On peut faire des "glisser-déposer", des fonctions que l'on utilise le plus sur le côté gauche de l'écran pour les épingler en tant que raccourcis. Seule différence notoire au niveau du style de la planche de bord par rapport au navire amiral de la marque : les aérateurs qui ne s’occultent pas.

Aucun problème d'habitabilité aux places arrière, malgré un tunnel de transmission imposant.
Aucun problème d'habitabilité aux places arrière, malgré un tunnel de transmission imposant.

Sur le plan pratique, l’A6 devrait se montrer plus habitable que l’actuelle en raison d’un espace aux jambes, d’une garde au toit et d’une largeur aux épaules améliorés. En revanche, il faudra composer avec un tunnel de transmission toujours aussi imposant. Pas d’évolution pour le volume de chargement, stable par rapport à la génération actuelle avec 530 litres. Le coffre peut bénéficier de la fonction mains-libres.

Pas de surprise pour l’équipement avec une débauche de technologie. Ainsi, pas moins de 38 aides à la conduite sont proposées. L’A6 disposera notamment d’un régulateur de vitesse adaptatif avec aide au maintien dans la voie qui lui permettra une conduite semi-autonome de niveau 3 quand celle-ci sera autorisée par la loi ainsi que d’un système de stationnement entièrement automatisé pouvant être commandé par le téléphone.

Que des motorisations hybrides !

Sur le plan mécanique, la principale innovation provient de la généralisation de l’hybridation. Ainsi, en essence, une seule proposition : le 3.0 TFSI de 340 ch et 500 Nm. Plus de choix en diesel, avec les TDI 286 ch (620 Nm), 231 ch (500 Nm) et 204 ch (400 Nm). Ce dernier est d’ailleurs une nouvelle évolution du 2.0 TDI qui développe aujourd’hui 190 ch. Tous les moteurs V6 essence ou diesel seront couplés à un bloc électrique de 48 volts tandis que le 4 cylindres se contentera de 12 volts. Les deux technologies permettront de circuler en roue libre de 55 à 160 km/h lors des phases de décélération. Audi annonce une économie de carburant pouvant atteindre les 0,7 l/100 km. Les V6 diesels seront couplés à la boîte Tiptronic à 7 rapports et la transmission intégrale Quattro. Le 2.0 TDi, seule motorisation traction, sera associé à la boîte à double embrayage, présente aussi avec le 3.0 TFSI.

Comme à son habitude, Audi a employé massivement l’aluminium pour concevoir sa nouvelle berline mais pour une fois, pas de cure d’amincissement en raison de l’hybridation. La nouvelle A6 est même plus lourde que la précédente, de 5 à 30 kg suivant les versions. Afin d’assurer un confort et un comportement dignes de son statut et de mettre ses rivales sous pression, l’A6 pourra recevoir en option des suspensions pneumatiques ainsi que 4 roues directrices compatibles avec la transmission intégrale Quattro.

Audi A6 : mini A8 - Vidéo en live du salon de Genève 2018

Cette nouvelle Audi A6 fera donc ses grands débuts officiels à l’occasion du prochain salon de Genève la semaine prochaine. La commercialisation interviendra à l’été, et il faudra attendre quelques mois pour découvrir la version Avant (break).

Portfolio (15 photos)

En savoir plus sur : Audi A6 (5e Generation)

Commentaires (115)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Autant dire, aucune nouveauté. Un simple mélange de ce qui ce fait chez VAG en ce moment

Par

Toujours aussi classe et l'arrière,on a l'impression que c'est plus affiné par rapport à l'actuel.

Alors bien sûr c'est une évolution mais je trouve que c'est bien réalisé. L'intérieur,je serais plus sur la réserve même si c'est pas mal.

On ne change pas une équipe qui gagne.

Par

En réponse à hugh6

Autant dire, aucune nouveauté. Un simple mélange de ce qui ce fait chez VAG en ce moment

Un peu comme BMW ou Mercedes.

Par

L'intégration de plusieurs petits écrans semble plutôt réussi, bien mieux que les grand panneau immondes des concurrents.

Par contre l'espace a l’arrière semble assez compté aussi bien au genoux que la garde au toit ... ça a l'air même plus petit que dans une A4!!! Votre journaliste est il particulièrement grand?

Par

Indépendamment de toutes les motorisations et du contenu technologique, quand je la mets à côté de la Peugeot 508, je me dis qu'à l'évidence, la vraie belle bagnole élégante et classe c'est l'A6. Pas d'élucubrations, pas d'épate-gogo, genre dents de lion de mer, pas d’esbroufe. Aucune faute de goût, tout est à sa place, juste, cohérent, harmonieux. Dans 10 ans elle sera toujours aussi belle, alors que la Peugeot, dans 10 ans on l'aura déjà oublié.

Par

En réponse à Yann104

Indépendamment de toutes les motorisations et du contenu technologique, quand je la mets à côté de la Peugeot 508, je me dis qu'à l'évidence, la vraie belle bagnole élégante et classe c'est l'A6. Pas d'élucubrations, pas d'épate-gogo, genre dents de lion de mer, pas d’esbroufe. Aucune faute de goût, tout est à sa place, juste, cohérent, harmonieux. Dans 10 ans elle sera toujours aussi belle, alors que la Peugeot, dans 10 ans on l'aura déjà oublié.

Oui ..... mais elles ne sont juste pas concurrente.

Par

En réponse à plouf_le_canard

L'intégration de plusieurs petits écrans semble plutôt réussi, bien mieux que les grand panneau immondes des concurrents.

Par contre l'espace a l’arrière semble assez compté aussi bien au genoux que la garde au toit ... ça a l'air même plus petit que dans une A4!!! Votre journaliste est il particulièrement grand?

Autant pour l'espace aux jambes, j'ai trouvé qu'il y en avait mais pour la garde au toit c'était plus restreint.

Par

Elle parait vieille avant même d'être sortie sur le marché. Les sorties d'échappement paraissent fausses (elles semblent pleines). Les deux trous dans la calandre de part et d'autres du logo, pas terrible non plus. Côté habitabilité, je plains le passager du milieu. L'écran tactile du bas pour saisir une destination GPS ou un N° de téléphone, c'est super bien trouver... pour inciter le conducteur à quitter la route des yeux.

Vraiment rien de transcendant et une offre orientée mazout en total contradiction avec la décision de la justice allemande.

Pas sûr qu'il relève leurs ventes avec ça.

Par

Très, très belle. Une Audi, c'est rigoureux, fiable, reconnaissable. Pas de tests bizarres dans le design. Bravo

Par

En réponse à Laorans29

Elle parait vieille avant même d'être sortie sur le marché. Les sorties d'échappement paraissent fausses (elles semblent pleines). Les deux trous dans la calandre de part et d'autres du logo, pas terrible non plus. Côté habitabilité, je plains le passager du milieu. L'écran tactile du bas pour saisir une destination GPS ou un N° de téléphone, c'est super bien trouver... pour inciter le conducteur à quitter la route des yeux.

Vraiment rien de transcendant et une offre orientée mazout en total contradiction avec la décision de la justice allemande.

Pas sûr qu'il relève leurs ventes avec ça.

Et après ce n'est pas un faux cul.

Tu es là définition même d'un aigris.

Qu'est ce qu'il y a ,ils ont pas voulu reprendre ton véhicule après le scandale.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire