Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Que valent les cinq voitures les moins chères du marché ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Posséder une voiture est une obligation pour vous, toutefois quand il est nécessaire de la remplacer, hors de question de casser votre tirelire. Voici donc les cinq modèles les moins chers du marché : Dacia Logan, Dacia Sandero, Suzuki Celerio, Fiat Panda et Citroën C1.Trois étaient présentes à l'occasion du premier salon de l'auto Caradisiac.

Manquent sur cette photo réalisée à l'occasion du salon de l'auto Caradisiac la Dacia Logan MCV et la Suzuki Celerio.
Manquent sur cette photo réalisée à l'occasion du salon de l'auto Caradisiac la Dacia Logan MCV et la Suzuki Celerio.

Pour la majorité des automobilistes français, l’achat d’une voiture est un moment important mais pas passionnel. Comprenez par là que c’est avant tout un achat raisonné qui répond à des critères précis (budget d’achat et/ou d’entretien, nombre de passagers possible, kilométrage annuel parcouru…). Dans ces conditions, même si certains se tournent vers l’occasion, beaucoup préfèrent rester fidèles aux modèles neufs. Pour nombre d’automobilistes, la somme de 10 000 € est une barre symbolique à ne pas ou peu dépasser.

Quand on évoque un prix bas, on pense immédiatement aux voitures low cost et donc forcément à Dacia. Comme vous allez le constater dans ce classement, la marque roumaine est très bien représentée mais il y a tout de même des surprises. Avant de le dévoiler, une chose est sûre, le nombre de voitures accessibles a fortement diminué avec la fin de carrière des Ford Ka+ et les changements de positionnement de la triplette Seat Mii, Skoda Citigo et Volkswagen Up ! , passées à l'électrique et donc devenues nettement plus onéreuses. Comme on pouvait s’y attendre, en raison de leur prix réduit, les voitures présentes dans ce classement (de la moins chère à la plus coûteuse) sont essentiellement des citadines mais pas seulement. Il faudra toutefois être conscient qu’il sera nécessaire de faire des concessions notamment au niveau de l’équipement ou de la motorisation.

Dernière précision, tous les prix annoncés ne tiennent pas compte des réductions, promotions, primes à la casse qui peuvent être accordées par les concessions ou les marques et réduire encore la note finale.

1re - Dacia Logan Sce 75 ch Access (8 150 €) : la championne

Que valent les cinq voitures les moins chères du marché ?

Ce n’est pas vraiment un scoop, mais la voiture la moins chère du marché est la Dacia Logan. La berline, qui en est à sa seconde génération, représente toujours le modèle le plus accessible du constructeur mais aussi de tous ceux vendus dans l’Hexagone.

L’entrée de gamme « Access » est bien évidemment très loin d’être la plus richement dotée. C’est même tout le contraire. Il faudra se contenter du minimum vital avec par exemple les feux de jour LED, la sellerie tissu, les jantes 15 pouces, la peinture blanche, la direction assistée, deux airbags, la détection de la pression des pneus.

Pour un peu plus de 8 000 €, il ne faut pas trop en demander question moteur et c’est le plus petit moteur de la gamme qui répond présent, à savoir le Sce 75 ch. Avec cette puissance et son couple de 97 Nm, ce petit moteur ne s’en sort pas si mal que cela, même s’il ne faudra pas lui demander la lune. Son usage privilégié : l'urbain et l'extra urbain. L'autoroute ne sera pas son terrain de prédilection. Les reprises y apparaîtront en effet bien faiblardes, mais c’est tout à fait faisable comme l’a prouvé mon collègue Pierre Desjardins lors de notre roadtrip en Roumanie.

Et si vous pensiez que trouver un break pour moins de 10 000 € était impossible, eh bien non, en voici la preuve : la version MCV de la Logan à savoir break, qui est affichée 1 100 € de plus que la berline, soit 9 250 €. Ses deux points forts sont : son coffre qui oscille entre 573 et 1 518 litres et son habitabilité arrière particulièrement généreuse.

En résumé : que ce soit en berline ou en break, la Logan offre un rapport prix/prestations tout simplement imbattable.

Lire notre essai complet de la Dacia Logan

2e - Dacia Sandero Sce 75 ch Access (8 250 €) : la favorite

 

Que valent les cinq voitures les moins chères du marché ?

A la seconde place de ce classement, la Dacia Sandero, l’une des voitures les plus vendues en France puisqu’elle occupe la 6e place dans la Top 10 des ventes françaises. Une très belle performance sachant que la seconde génération de Sandero est en fin de carrière et devrait être remplacée cette année. Au-delà de ces chiffres, on retiendra surtout que c’est le modèle préféré des particuliers.

Avec une longueur de 4,04 m, la Sandero se distingue surtout par son volume de coffre très intéressant (320 litres), l’un des meilleurs du segment et il en est de même de l’habitabilité particulièrement généreuse. La planche de bord profite d’un dessin basique mais agréable.

Pour l’équipement, la finition d’entrée de gamme « Access » se contente du minimum. Cette Sandero reçoit, en effet, les feux de jour LED, la sellerie tissu, les jantes 15 pouces, la peinture blanche, la direction assistée, deux airbags, la détection de la pression des pneus et la banquette arrière rabattable 2/3 -1/3.

Pour le moteur, vous aurez aussi droit au plus petit bloc essence, un trois cylindres atmosphérique de 75 ch. Comme on peut s’y attendre, ce moteur n’a rien d’exceptionnel notamment en termes de performances mais il fait correctement son travail en raison notamment du poids très contenu de cette Sandero avec seulement 970 kg sur la balance, soit 30 kg de plus qu’une Renault Twingo.

En résumé : pour un usage essentiellement urbain ou périurbain.

Lire l’essai complet de la Dacia Sandero Sce 75 ch

3e - Suzuki Celerio 1.0 68 ch Avantage (9 790 €) : prochaine retraitée

Que valent les cinq voitures les moins chères du marché ?

A la troisième place du podium, on trouve la petite Suzuki Celerio. La citadine japonaise, apparue en 2015, n’est déjà plus produite mais il est possible d’en trouver encore dans les stocks des concessionnaires. Cela signifie qu’il faudra prendre les modèles restants notamment pour les coloris. Pour la somme de 9 790 €, vous aurez donc droit à une petite citadine longue de 3,60 m pourvue de 5 portes, 4 places et d’un coffre de 254 litres. Le niveau Avantage représente l’entrée de gamme donc l’équipement est réduit à la portion congrue avec seulement la direction assistée, 4 airbags, l’ABS, l’ESP et l’indicateur de la pression des pneus. Sous le capot, un seul moteur : un trois cylindres de 68 ch qui la cantonne majoritairement à un usage citadin.

En résumé : pour ceux qui recherchent une seconde voiture de la famille, pourquoi pas ?

Lire notre essai complet de la Suzuki Celerio

4e - Fiat Panda 1.2 8v 69 ch (9 990 €) : la doyenne

Que valent les cinq voitures les moins chères du marché ?

Pour moins de 10 000 €, la Fiat Panda est un grand classique du marché. La citadine italienne existe depuis les années 80 et cette troisième génération est commercialisée depuis 2012. Même si elle vient de recevoir une motorisation hybride, il ne faudra pas espérer en disposer pour ce prix, car c’est le bien connu 1.2 69 ch qui est installé sous le capot de cette version. La dotation est basique avec seulement les jantes alliage 14 pouces et les vitres avant électriques. Il faudra toutefois faire l’impasse sur la radio et même sur le choix de la peinture : seul le Blanc Gelato est disponible. Pour plus d’originalité dans la couleur, il faudra ajouter 500 €. Les années ont passé, la Panda reste une valeur sûre dans l’univers des citadines avec son design cubique, ses 5 portes, sa planche de bord originale et pratique.

En résumé: basique mais le charme de la Panda continue d'opérer.

Lire notre essai complet de la Fiat Panda

5e : Citroën C1 VTi 72 ch Live 3 portes (11 050 €) : la française

Que valent les cinq voitures les moins chères du marché ?

La dernière de notre classement est la Citroën C1. La petite citadine des chevrons est vendue 11 050 €, c’est-à-dire qu'elle dépasse la barre des 10 000 € et elle est donc nettement plus onéreuse que les autres voitures présentes ici. Elle est également la plus petite avec une longueur de seulement 3,46 m et propose seulement 3 portes.

En finition d'entrée de gamme "Live", la dotation est limitée avec par exemple avec 6 airbags, la pré-installation radio, le volant réglable en hauteur, la direction assistée, la détection de sous gonflage, etc. Comme souvent, une seule teinte de peinture est accessible pour le prix mais pour une fois, ce n'est pas le blanc mais le rouge.

Son petit trois cylindres de 72 ch est particulièrement adapté pour la ville avec des reprises toniques tout en montrant souple et sobre. Il est en revanche plus limité hors des agglomérations.

En résumé: une citadine au look décalé qui séduira les purs citadins.

Lire notre essai complet de la Citroën C1

SPONSORISE

Actualité Dacia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire