Publi info

Renault Twingo restylée : toujours sympa - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

Dans Nouveautés / Restyling

, mis à jour

A l'occasion de ce salon de Genève 2019, la troisième génération de Twingo se refait une beauté. Au programme : des changements esthétiques portant majoritairement sur la partie avant mais également quelques évolutions au niveau des moteurs.

Renault Twingo restylée : toujours sympa - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

Renault met l'accent sur les citadines à l'occasion de ce salon de Genève. Il y a bien évidemment l'incontournable cinquième génération de Clio, mais il y a aussi le restylage de la Twingo 3.

La Renault Twingo 3 restylée en direct du salon de Genève 2019

 Vidéo tournée au salon de Genève le 5 mars 2019.

Soyons francs, les évolutions apportées par ce restyling sont plus importantes que l'on pouvait le penser. La principale nouveauté concerne la disparition des projecteurs additionnels ronds.

Feux de jour en forme de C, boucliers repensés, la bouille de la Clio change mais reste toujours sympa.
Feux de jour en forme de C, boucliers repensés, la bouille de la Clio change mais reste toujours sympa.

Désormais, les feux de jour sont désormais intégrés aux optiques principales avec une signature lumineuse en C, comme sur le reste de la gamme Renault. Autres nouveautés : les boucliers redessinés qui héritent d'ouïes dans les angles et une nouvelle grille de calandre qui gagnent des éléments en chrome, ce qui la rapproche du Kadjar récemment restylé également.

De profil, la Twingo conserve ses lignes mais donne l'impression d'être plus cossue.
De profil, la Twingo conserve ses lignes mais donne l'impression d'être plus cossue.

Sur la finition haute, toute la carrosserie est peinte et des touches de chrome apparaissent dans le bouclier arrière, à l'aspect plus épuré. Les feux se parent de diodes, là aussi en C. La prise d'air du côté gauche, vue sur la GT, est généralisée à toute la gamme.

Avant restylage
Avant restylage
Après restylage
Après restylage

Avant restylage
Avant restylage
Après restylage
Après restylage

 

 

 

 

 

 

 

Au niveau des aspects pratiques, on ne peut qu'apprécier l'arrivée d'une poignée pour le coffre, ce qui permet de l'ouvrir beaucoup plus facilement.

Mis à part cela, dans l'habitacle, c'est le service minimum au niveau de la planche de bord. Il y a tout de même une nouvelle console centrale au niveau du plancher. Elle intègre un séparateur ajustable, pour faire office de porte-gobelet ou caler un smartphone debout. Elle regroupe aussi deux prises USB, une prise Jack ainsi que les boutons Start/Stop et régulateur/limiteur de vitesse. La boîte à gants est de série dès la version de base, la plage arrière a été redessinée et rigidifiée. Les plus observateurs remarqueront le nouveau pommeau du levier de vitesses, plus soigné.

La planche de bord et l'ambiance sont identiques avec quelques reprises de la couleur de la carrosserie.
La planche de bord et l'ambiance sont identiques avec quelques reprises de la couleur de la carrosserie.
Cette console centrale intégrant un nouveau rangement est la seule nouveauté à bord.
Cette console centrale intégrant un nouveau rangement est la seule nouveauté à bord.

 

Sous le capot ou plutôt sous le coffre, la Twingo reçoit le nouveau SCe de 75 ch, qui équipe notamment la gamme Dacia. Il remplace le SCe 70 ch. Une version de 65 ch est aussi annoncée. Le TCe de 90 ch évolue aussi et devient le TCe 95… Une augmentation de la puissance due à un nouvel échappement et un compresseur à cylindrée variable, ce qui ferait baisser la consommation. Il est le seul disponible avec la boîte double embrayage EDC à 6 rapports.

J'aime

Avec ce restyling, la Twingo conserve sa bouille toujours aussi craquante. Une bonne chose.
Avec ce restyling, la Twingo conserve sa bouille toujours aussi craquante. Une bonne chose.

Je n'aime pas

A l'heure où Renault retravaille l'intérieur de ses modèles, il est dommage que la Twingo n'ait pas reçu le même soin.
A l'heure où Renault retravaille l'intérieur de ses modèles, il est dommage que la Twingo n'ait pas reçu le même soin.

L'instant Caradisiac : à l'ombre de la star

Chez Renault, il y a la Clio, star incontournable et les autres modèles. Même si trois modèles de Twingo restylée sont exposés, il y a peu de monde qui s'intéresse à ce restyling. C'est bien connu, c'est dur de vivre dans l'ombre d'une vedette.

Portfolio (37 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (121)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bonne surprise ! J’aime bien

Par

Sauf le bouton de deverouillage du coffre fait trop rapporté..

Par

C'est déjà mieux et probablement encore moins chers à produire sans ces deux additionnels à intégrer. Ceux ci étaient pourtant une signature de la voiture ( n'aimant pas son design, je ne dirai rien).

Ce qui est intéressant sont les corrections de hauteur de caisse et de motorisation qui apporteraient du silence.

Pour être monté dans ce tuperware chauffant, un peu de silence et de confort et une robustesse intérieure plus importante seront un mieux. Mais elle reste fort décevante par rapport à une Twingo 1 plus conceptuelle ou une 500 beaucoup plus charmante et qui met en confiance au croisé d'un poids lourd.

Par

C'EST moi ou les phares sont ceux de la Smart !

Par

Ce restylage (léger) est le bienvenu mais pas sûr que ça relance réellement les ventes ...

Cette génération est un bide commercial ... en espérant que Renault ait corrigé le côté "savonnette" de l'auto.

Par

TWINGO SO MAGIC, qu' ajouter puisqu' au-delà serait ..gourmandise ..?? On est en face de la french touch, sans rien pour la matcher au pays du triste outre-rhin..!!

Par

Sa petite bouille était déjà crqoquignolette, sa tenue de route impériale mais ce restylage bienvenu la rend encore plus avantageuse avec -trois?- longueurs d' avance sur le pays du bâclé ..!!

Par

Quelle drôle d'idée de mettre le moteur à l' arrière.

Par

L'arrière fait moins haut sur pattes et de profil également, le gros défaut de la voiture (esthétiquement).

Par contre pas sûr que la perte des deux petits feux à LED à l'avant soit une bonne chose, c'était la signature de Twingo 2 phase 2 et de la 3. Elle fait plus passe partout.

Par

Pour une fois pour quelque chose venant de Renault, j'aime bien. Et en plus, ce n'est pas toujours les jours qu'on peut conduire une propulsion à moteur (central ?) arrière, même si j'imagine qu'au vu des faibles puissances, on ne doit rien sentir comme différence :D

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire