Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur route : les bienfaits de la gestion du couple

Essai vidéo - Mazda 6 Wagon (2017) : déficit d'image

Au registre des motorisations, c’est statu quo ! On retrouve les bonnes motorisations de l'ancienne, soit en essence un 2.0 Skyactiv-G de 165 ch et un 2.5 de 192 ch, et en diesel, toujours les 2.2 Skyactiv-D de 150 et 175 ch. Bien qu’inchangés, moteurs et transmissions (boîtes de vitesses mécanique ou automatique à six rapports Skyactiv-MT ou Skyactiv-Drive) garantissent toujours des consommations et des rejets de CO2 parmi les plus faibles de la catégorie (entre 104 g et 150 g/km pour des puissances comprises entre 150 et 192 ch). Rappelons au passage une des singularités majeures de la Mazda 6 : les deux diesels passent les drastiques normes Euro6 (en particulier pour les rejets de N0x) sans le moindre système de post-traitement, et donc sans besoin d’un quelconque additif.

C’est au volant du 2.2 diesel Skyactiv-D de 150 ch que nous avons mené cet essai. Ce bloc très coupleux (380 Nm) se montre plein et disponible à tous les régimes. Il est parfaitement épaulé par la boîte mécanique à 6 rapports. Cette dernière, ferme en verrouillage, offre des débattements courts qui rappellent la transmission de la MX-5. Un régal à utiliser. Mazda propose même de l’associer à une boîte automatique à 6 rapports, voire à une transmission intégrale sur les motorisations les plus puissantes. Malgré sa grosse cylindrée, le bloc affiche une sobriété déconcertante avec une moyenne de 6,6 l/100 km relevée durant notre test (parcours mixte).

Le châssis de la Mazda 6 se distingue déjà par son très bon compromis entre confort et dynamisme. L’arrivée du système G-vectoring, expliqué ci-avant, vient encore améliorer les vitesses de passage en courbe et la motricité. Le renvoi du couple effectué en quelques millisecondes est quasi imperceptible au volant. Toutefois, nous avons bel et bien constaté une sorte de « mini catapultage » en sortie de virage sur notre Mazda 6 deux roues motrices. Le confort phonique progresse grâce à l’apport de nouveaux matériaux sur les joints et les vitrages, ce qui rend les longs trajets encore plus confortables. Au global, le comportement routier reste de haut niveau, sûr et efficace, et positionne selon nous la nippone au niveau des meilleures familiales européennes.

Portfolio (15 photos)

En savoir plus sur : Mazda 6 (3e Generation) Wagon

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Essais Break

Publicité : Ne manquez pas

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vous dites que niveau insonorisation elle est bonne pourtant dans la vidéo on entend bien le bruit des pneus. Juste un micro plus performant?

Par

Mazda reste une marque avec des véhicules très efficaces aussi bien en matière de comportement ou de motorisation. Le problème est l'entretien, ça coute un bras, mais elles sont géniales ... le prix de l'exclusivité ? Le plaisir de rouler "différent" ?

Par

J'ai eu l'occasion de tester l'avant restylage il y a quelques mois, en 150ch diesel. Bonne voiture et comme si justement dit dans l'article, trop méconnue.

C'est une marque qui mériterait d'avantage de reconnaissance par la qualité de leurs véhicules.

Par

Splendide break qui, au même titre que le reste de la nouvelle gamme, permettra surement à Mazda de gagner en popularité. Juste dommage cette tablette qui fait tâche sur le tableau de bord. Un quasi sans faute esthétique, bravo à la marque.

Par

Mazda a probablement la gamme la plus cohérente et intelligente avec un rapport qualité prix juste excellent. Pour connaître très bien la 2 de cette génération, je trouve même qu'elle supplante pas mal des "stars" du marché qui ont une concession à tous les coins de rue.

En Suisse et en Allemagne on en voit pléthore des M3 et M6 de cette génération. Ce qui est toujours étonnant, c'est qu'on calibre toujours Mazda comme en deça des critères des marques européennes, et plus chères à l'entretien. Ces histoires de coût d'entretien des jap est clairement à mettre en rapport avec la qualité des accessoires et pièces d'usure montées, comme du coût des avaries pas prévues au carnet d'entretien et de la qualité de suivi en cas de prise en charge...pas certain qu'au final, tout le monde s'y retrouve de la même manière au final. Même une MX-5 NC ou NB est côté mécanique hyper abordable à entretenir et même facile à faire maintenir hors réseau.

Reste qu'avec un concessionnaire dans tous les patelins de France, la Talisman se vendra plus sur ce segment là, mais comme dans tous les cas les tri-corps c'est plus ça niveau ventes, autant rouler différent quand on peut.

Par

Voulant changer de vehicule, je me suis interessé à la Ma

Par

je reprends: je me suis interessé à la Mazda 3 nouvelle, et lu tous les posts la concernant sur le forum marques.

Tout d'abord, j'ai été stupéfait des photos dénonçant un incroyable baclage de finition, s'il n'y avait pas eu les photos, je ne l'aurais jamais cru de la part d'un Japonais

a cela s'ajoute une peinture trop fine et qui est rapidement écaillée par les gravillons, un réseau concessionnaire tres restreint, et dont, si j'en crois les posts, beaucoup sont incompétents, chers, et parfois même malhonnetes

j'ai donc passé mon chemin, et le regrette car j'aime bien la ligne Mazda et ses options techniques moteurs

Il reste à espérer que pour la finition de la 6 il y ait des progrès, pour les concessionnaires, ce ne sera hélas pas le cas

Par

Je n'ai pas encore eu le plaisir de tester la troisième génération, mais j'ai été propriétaire d'une Mazda 6 de la première génération, et maintenant de la deuxième génération. C'est la première fois qu'en changeant de véhicule, je reste chez la même marque. S'ils décident d'ajouter une motorisation hybride à cette berline, je m'en porterai acquéreur.

Pour ce qui est du côté assez anonyme de la marque, je ne m'en plains pas, ça permet de faire de très bonnes affaires en occasion :chut:

Par

Joli break, le tableau de bord classique loin des sapins de Noël de la concurrence c'est appréciable.

Cela reste un beau bébé 4m87 quand même, plus vers une 508 ou une Talisman que d'une série 3 dont elle serait la concurrente par le coté dynamique et la présentation.

Par

Surtout continuez à ne pas acheter cette élégante et excellente auto bonnes gens....son exclusivité n'en sera que plus attrayante.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire