Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Utilitaires légers : tout savoir sur les modèles et les tendances du moment

En France, le marché des véhicules utilitaires légers se porte plutôt bien, avec 5,2 % de croissance sur les 10 premiers mois de l’année. Il faut savoir que 75 % de la production est destinée aux professionnels. L’occasion d’un coup de projecteur sur les modèles qui se vendent le mieux, mais aussi sur les tendances en matière de modularité, de technologies de bord et de motorisations.

Depuis le début de l’année, les modèles d’utilitaires badgés de marques françaises sont plébiscités. Ici, la Renault Kangoo.
Depuis le début de l’année, les modèles d’utilitaires badgés de marques françaises sont plébiscités. Ici, la Renault Kangoo.

LE MARCHÉ FRANÇAIS DES UTILITAIRES LÉGERS EN 5 CHIFFRES

- 75 % de la production est destinée aux professionnels.

- Les ventes d’utilitaires légers sont en hausse de 5,2 % par rapport à 2018.

- Le groupe PSA est leader du secteur avec 34,7 % de parts de marché.

- La Renault Kangoo est le modèle numéro 1 des ventes avec 36 894 unités vendues à fin octobre.

- Le Fiat Ducato, 5e du classement, est le seul modèle étranger à figurer dans le top 10.

Selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), qui s’appuie sur les données de l’organisme d’études statistiques AAA DATA, les ventes de véhicules utilitaires légers (VUL) neufs sur le marché français sont en hausse de 5,2 % par rapport à 2018, sur la période comprise entre janvier et octobre. Pour ce qui est des VUL strictement destinés aux professionnels, cela représente environ 295 000 immatriculations depuis le début 2019. Le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles met en évidence que neuf des dix meilleures ventes de VUL en France (toutes clientèles confondues) sur cette même période sont des modèles tricolores.

Ventes : les modèles français à la fête

Si on analyse dans le détail le classement du CCFA, on observe que Renault truste les premières places, s’emparant même du podium avec dans l’ordre la Kangoo, le Master et le Trafic. Le groupe PSA talonne la firme au losange dans ce top 10, avec pas moins de cinq représentants alignés, dont le Peugeot Partner (4e), le Citroën Berlingo (6e) et le Peugeot Expert (7e).

Le Peugeot Expert figure dans le top 10 des VUL les plus vendus sur le marché français.
Le Peugeot Expert figure dans le top 10 des VUL les plus vendus sur le marché français.

Le Fiat Ducato, qui occupe la 5e place, est le seul représentant étranger dans ce début de palmarès. Il faut ensuite attendre le 13e rang pour voir apparaître le Mercedes Sprinter et d’autres véhicules badgés de marques étrangères, tels que le Ford Transit Custom (15e) ou le Volkswagen Transporter (17e).

Au-delà de ce top 20, il faut noter qu’en termes de volume global de ventes, c’est l’écurie PSA qui au final coiffe le groupe Renault au poteau, avec 34,7 % de parts de marché sur les 10 premiers mois de l’année, contre 30,7 % pour son concurrent direct.

Conception : des VUL mieux adaptés aux usages

Ce qui fait la force des utilitaires légers actuels, c’est entre autres leur capacité à suggérer aux artisans, aux TPE et aux PME, des véhicules aux configurations plus proches des usages métiers.

Le Berlingo Van de Citroën, désigné « Utilitaire de l’année 2019 », décrit assez bien cette tendance. L’enseigne aux chevrons décline son protégé en deux grandes variantes : la « Driver » ou la « Worker », avec des cabines et des zones de chargement spécifiquement travaillées pour les pros, selon qu’ils opèrent davantage sur la route ou sur les chantiers.

Le Citroën Berlingo Van propose des variantes spécifiquement pensées pour les professionnels.
Le Citroën Berlingo Van propose des variantes spécifiquement pensées pour les professionnels.

De nombreux autres VUL ont désormais ce même souci du terrain. Le Volkswagen Transporter 6.1 par exemple, qui dispose d’une méthode de chargement ingénieuse pour les longues charges. Le Ford Transit Custom, quant à lui, est accessible en plusieurs volumes utiles et en trois choix de carrosseries (fourgon, cabine approfondie ou Kombi). Rappelons au passage que la plupart des marques proposent en outre à leurs clients des châssis quasi-sur-mesure, en partenariat avec des préparateurs experts dans la transformation de VUL, tels que Gruau ou Durisotti.

Technologies de bord : aides à la conduite et suivi de flotte

L’actualité du segment est également marquée par l’apport des technologies embarquées. Les caméras, les tableaux de bord numériques et les écrans tactiles deviennent peu à peu la norme. C’est le cas dans le nouveau Ford Transit. Le fourgon à l’ovale bleu bénéficie notamment des dernières évolutions en termes d’aides à la conduite (maintien de voie, assistance au stationnement, entre autres). Iveco soigne son vaisseau amiral de la même façon. Pour ses 40 ans, le Daily accueille un régulateur de vitesse adaptatif et le freinage automatique d’urgence.

La montée en gamme du secteur s’illustre aussi à travers une connectivité accrue. Pour répondre aux professionnels, Ford intègre sur son utilitaire l’application « FordPass Connect », conçue pour aider les responsables de parc dans leur gestion quotidienne. De son côté, la « Telematic Box » d’Iveco entend accompagner les flottes via un suivi en temps réel (diagnostic à distance, maintenance préventive, etc.) des Daily en circulation.

Nissan, pendant ce temps, propose aux conducteurs de son best-seller e-NV 200 d’optimiser leurs déplacements par le biais d’une interface pour smartphone nommée NissanConnect EV.

Le nouveau Ford Transit embarque un logiciel de bord destiné à assister les gestionnaires de parcs dans leur quotidien.
Le nouveau Ford Transit embarque un logiciel de bord destiné à assister les gestionnaires de parcs dans leur quotidien.

Moteurs : l’électrique en hausse

Intéressons-nous enfin aux motorisations des utilitaires légers. Bien que la part des VUL diesels reste colossale au sein des entreprises (92 %), l’Arval Mobility Observatory (ex-Observatoire du Véhicule d’Entreprise) constate parallèlement une croissance des énergies alternatives.

De janvier à fin septembre, les modèles électriques avaient notamment enregistré 13 % de hausse par rapport à 2018, avec 5 436 nouveaux véhicules commercialisés. Un rebond qui pourrait s’amplifier avec l’arrivée imminente de nouveaux fourgons et fourgonnettes. Le 17 octobre, le groupe PSA a annoncé que les Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Opel Vivaro disposeraient d’une variante 100 % électrique dès 2020. Toyota, en partenariat d’ailleurs avec PSA, fera de même avec un Proace zéro émission.

Une même ambition anime Renault. Le leader européen du VUL électrique s’apprête à accroître le potentiel de ses véhicules existants. Il y a quelques jours, la firme au losange a en effet indiqué que l’autonomie de sa gamme électrique serait étendue grâce à une pile à combustible nourrie à l’hydrogène. Deux premiers modèles ainsi parés sont attendus : la Kangoo Z.E Hydrogen d’ici la fin décembre, et le Master Z.E Hydrogen au cours des six mois suivants.

Toyota, à l'instar de nombreuses autres marques, lancera dès 2020 une déclinaison électrique de son fourgon star Proace. 
Toyota, à l'instar de nombreuses autres marques, lancera dès 2020 une déclinaison électrique de son fourgon star Proace. 

Qu’il soit question de carrosserie, d’innovation de conduite ou de mécanique, toutes ces avancées démontrent que les utilitaires légers sont devenus des transporteurs modernes et attrayants, en prise avec leur époque. Ils représentent environ 40 % du parc des entreprises.

LES TENDANCES DU MOMENT EN BREF

- La plupart des nouveaux modèles sont conçus pour mieux répondre aux usages professionnels.

- Les technologies embarquées, notamment l’aide à la conduite, sont désormais la norme.

- De plus en plus d’utilitaires légers intègrent des logiciels de suivi de flotte.

- L’adhésion pour les motorisations électriques est en hausse.

En savoir plus sur : Utilitaire

Utilitaire

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il y a encore des gens pour acheter cette antiquité de Kangoo ?

Par

En réponse à Zoulman

Il y a encore des gens pour acheter cette antiquité de Kangoo ?

C'est ce que je me demandais :voyons:

Par

25% des acheteurs ne sont pas des professionnels, je suis surpris mais il y a toutes les collectivités, peut être même que la Poste n'est pas dans la case "pro".

En tout cas, pour peu que ce soit mutualisé, être un particulier et avoir un petit utilitaire a disposition m'est apparu comme une évidence après avoir compris que chacun de mes 3 enfants voyaient de suite quand et pourquoi venir le chercher a la maison.

Ça laisse un choix énorme pour la voiture quotidienne alors que sans, il faut toujours se dire qu'il faut pouvoir transporter quantités de choses plus ou moins hétéroclites avec au moins une des deux voitures.

Un utilitaire et fini les breaks ou les hayons. Ne plus rouler en hayon, le bonheur.

Par

Il faut espérer que l'intelligence artificielle arrivera vite pour remplacer le cerveau défaillant de beaucoup de conducteurs de ces VUL.

Incivilité, agressivité...

Par

Il manque tout de même, sur le marché actuel, les remplaçants des C15 et Express, utilitaires légers de petite taille, très pratiques, qui permettaient de se faufiler et se garer partout, vendus au prix d'une citadine... des petits engins simples et économiques, qui n'ont plus leur place dans cette logique du "toujours plus".

Par

En réponse à Zoulman

Il y a encore des gens pour acheter cette antiquité de Kangoo ?

C'est vrai qu'en voyant cette daube on a du y croire...mettre un euro dans ce machin faut vraiment y aller sous la contrainte !

Par

En réponse à -Nicolas-

Il manque tout de même, sur le marché actuel, les remplaçants des C15 et Express, utilitaires légers de petite taille, très pratiques, qui permettaient de se faufiler et se garer partout, vendus au prix d'une citadine... des petits engins simples et économiques, qui n'ont plus leur place dans cette logique du "toujours plus".

Le kangoo n'existait pas à cette époque, c'est justement pour les remplacer qu'il a été créé.

Comme si pour être pratique il fallait obligatoirement être laid, c'est ça la Frenche touche !

Par

En réponse à Sécateur

Il faut espérer que l'intelligence artificielle arrivera vite pour remplacer le cerveau défaillant de beaucoup de conducteurs de ces VUL.

Incivilité, agressivité...

Tout à fait d'accord, je suis étonné qu'aucun rapport ne pointe du doigt cette catégorie abonnée aux agressivité et autres comportements dangereux.

La dernière fois un sprinter à 150 au portable qui mettait la press de façon très dangereuse à une mère de famille dans ça C1... Un vrai fdp !

Par

En réponse à Zoulman

Il y a encore des gens pour acheter cette antiquité de Kangoo ?

Fiable , pratique , pas cher à l'achat comme à l'usage.

Pour un vehicule pro vendue à 75% à des pros,

avec des contrats de maintenance et des offres de ventes specifiques...

les effets de mode n'ont pas d'interet seul l'efficacité brute prime.

Par

En réponse à -Nicolas-

Il manque tout de même, sur le marché actuel, les remplaçants des C15 et Express, utilitaires légers de petite taille, très pratiques, qui permettaient de se faufiler et se garer partout, vendus au prix d'une citadine... des petits engins simples et économiques, qui n'ont plus leur place dans cette logique du "toujours plus".

Ben visiblement les kangoo court et les Citroen nemo (et ses clones chez Peugeot Fiat)

n'ont pas eu assez de succés pour confirmer ce que tu dis.

Faut dire que la diference de prix est legere , tout comme le gain en terme de cout d'usage....

alors que les prix de ventes sont eux tres proches

et que la perte de capacité d'emport et de facilités pratiques sont elles tres netes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire