Publi info

Ventes du mois août : à la recherche des voitures fantômes

Dans Economie / Politique / Budget

Ventes du mois août : à la recherche des voitures fantômes

La hausse spectaculaire des ventes de voitures au mois d’août cache des milliers d’immatriculations réalisées, non pas par des particuliers qui s’offrent une voiture neuve, mais par les concessionnaires avant l’instauration des nouvelles normes WLTP mises en place au 1er septembre. Une entourloupe parfaitement légale pour continuer à vendre des autos plus homologuées. Car puisqu’elles sont immatriculées, ces 32 500 autos sont aujourd’hui vendues comme des voitures d’occasion 0 km, ce qui pourrait faire l’affaire de tous ceux qui à la recherche d’une auto moins chère.

Inouï, fantastique, historique. Tout le monde a salué, au début de ce mois de septembre, la performance des ventes de voitures en France au mois d’août. Avec une hausse de 39,97 % par rapport à la même période de l’an passé, c’est du jamais vu. Mais quand d’aucuns attribuent cette hausse à la soudaine envie des Français de changer de monture, d’autres sont plus mesurés. À l’instar d’Alexandre Bataille, qui a bien remarqué que cet engouement soudain était lié à l’application de la nouvelle norme WLTP (World harmonized light vehicles test procedure), entrée en vigueur le 1er septembre.

Un détournement légal des normes

Alors, pourquoi revenir sur cette affaire, et sur cet exploit, trois semaines après son accomplissement ? Parce que, en fouillant plus avant les chiffres livrés par AAA Data, l’organisme filiale du CCFA, le Comité des constructeurs français d’automobiles, qui mesure et ausculte les immatriculations, on s’aperçoit que ces autos vendues au mois d’août constituent une croquignolesque manière de détourner, ou plutôt de retarder, l’entrée en vigueur des normes WLTP.

23O Infiniti Q30 qui affichent 0 km et devraient s'arracher d'occasion.
23O Infiniti Q30 qui affichent 0 km et devraient s'arracher d'occasion.

Rassurons-nous, rien n’est illégal dans ce tour de passe-passe, qui pourrait d’ailleurs faire l’affaire de tous ceux qui souhaitent s’offrir une auto dans les prochains temps.

Des autos immatriculées pour échapper au WLTP

En fait, ce qu’il s’est passé au mois d’août est assez simple. Si les particuliers se sont bien précipités chez leur garagiste plus que d’habitude pour acheter une nouvelle auto, ce ne sont pas eux qui ont réalisé ces incroyables scores de vente, mais les concessionnaires. Selon AAA data, 32 500 autos auraient été immatriculées, non pas au nom de particuliers clients, mais bel et bien de concessionnaires grossistes. Des autos qui aujourd’hui dorment sur les parkings des garages.

 

166 Alfa Stelvio neuves, mais d'occasion, à vendre.
166 Alfa Stelvio neuves, mais d'occasion, à vendre.

Pourquoi avoir fait marcher la planche à cartes grises aussi intensément au cœur de l’été ? Car ces voitures, plutôt à essence et plutôt émettrices de C02, ne sont pas passées par les labos de Bruxelles et, faute d'homologation, n'auraient pas pu être vendues après le 1er septembre. Mais comme toute loi, celle du WLTP ne saurait être rétroactive. Ainsi, une immatriculation enregistrée jusqu’au 31 août à minuit échappe à la nouvelle norme.

Bonnes affaires chez Alfa, Infiniti et Nissan

Reste que ces autos ne vont pas dormir ainsi jusqu’à ce que la rouille s’en empare. Et depuis le 1er septembre, les annonces fleurissent dans les officines pour vendre ces autos sous le très contradictoire vocable d’occasion 0 km. Mais si le compteur d’une voiture affiche 0 km, c’est qu’elle est neuve ? Certes, mais si elle est déjà immatriculée, c’est, selon la loi, un modèle d’occasion. Résultat : des tarifs super-intéressants. Notamment chez Alfa Romeo. Au mois d’août, les particuliers ont acheté 39 Stelvio. Mais le réseau en a immatriculé 205.

Chez Nissan, 1 500 Qashqai disponibles.
Chez Nissan, 1 500 Qashqai disponibles.

Voilà donc 166 SUV milanais qui attendent le client avec de belles remises, puisqu’une occase ne saurait être vendue au prix du neuf. Cerise sur le capot : aucun délai de livraison (alors que c’est une autre spécialité milanaise) puisque les autos se reposent juste derrière le show-room. Même bon plan pour les amateurs de la compacte Q30 d’Infiniti. Près de 230 unités les attendent chez leur concessionnaire. Même des marques moins premium comme Nissan ont fait des réserves. Plus de 1 500 Qashqai sont ainsi stockés en attendant d’être adoptés.

Et demain ?

Résultat de cette carabistouille : les chiffres de septembre, qui devraient tomber au tout début du prochain Mondial de l’auto ne seront certainement pas très bons. Et pour cause : nombre de voitures qui se vendent ce mois-ci ont été comptabilisées au mois d’août. Les prochaines périodes ne devraient pas être beaucoup plus florissantes. Le nouveau moteur diesel du Qasqhai, aux normes WLTP, devrait arriver dans quelques semaines et sera à l’essai très vite sur Caradisiac. Mais qui va l’acheter, sachant que de nombreux modèles (presque) similaires sont disponibles immédiatement et pour bien moins cher ? Pas sûr que les consommateurs soient suffisamment écologiquement responsables pour payer plus et polluer moins.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Infiniti ? :voyons:

ils vendent des voitures en Europe ? :roll:

Infinitésimal :oui:

Par

ceci doit expliquer la raison pour laquelle les ventes d'hybrides étaient en baisse par rapport aux essences/gazoil !

Par

oui autant que les Ferrari

Par

Oui, ces voitures auront un impact sur les ventes de fin d'année. Mais il faut le relativiser. 32000 voitures "de trop" en août, pour un marché qui fait 700000 voitures de septembre à décembre, c'est un peu plus de 4%. Il faudra voir en fin d'année si réellement on a chuté de 4% ces 4 derniers mois pour en vérifier l'impact.

Par

En réponse à Foerdom

Oui, ces voitures auront un impact sur les ventes de fin d'année. Mais il faut le relativiser. 32000 voitures "de trop" en août, pour un marché qui fait 700000 voitures de septembre à décembre, c'est un peu plus de 4%. Il faudra voir en fin d'année si réellement on a chuté de 4% ces 4 derniers mois pour en vérifier l'impact.

Chez Infini tésimal ils ont fait leurs ventes de l"année :oui:

Par

Au final, cela ne changera pas grand chose au nombre d'immatriculations sur l'année. Par contre les consommateurs faisant le choix de ces modèles neufs "d'occasion" feront une bonne affaire, alors que les constructeurs et leurs revendeurs mangeront leur marge pour se séparer rapidement de ce stock immobilisé sur parc.

Surtout, cette " aubaine " est préjudiciable aux ventes d'occasions récentes. J'ai ainsi pu faire faire une économie de 6500€ (sur le prix occasion) à un ami qui recherchait une Classe A très récente , chez un concessionnaire de la marque qui " bradait " un modèle avec 2 600km … Bonus négocié sans difficulté par lui, une 3e année de garantie !

La côte des occasions récentes va donc pâtir de cette aubaine passagère, et cela concerne aussi bien les revendeurs automobiles que les entreprises et les particuliers qui souhaitent se séparer d'un modèle 2017/2018.

Par

Info déja connue...

Par

"Pas sûr que les consommateurs soient suffisamment écologiquement responsables pour payer plus et polluer moins." Et pas sur que les consommateurs aient envie d'acheter un moteur tout juste sortie, et donc qui a plus de chance de subir des erreurs de jeunesse.

Par

"Faute d'homologation, ces véhicules n'auraient pas pu être vendus après le 1er septembre. Mais comme toute loi, celle du WLTP ne saurait être rétroactive. Ainsi, une immatriculation enregistrée jusqu’au 31 août à minuit échappe à la nouvelle norme." ça on avait bien compris d'autant plus que l'industrie automobile ne peut s'arrêter dujour au lendemain pour passer aux nouveaux moteurs ...

"Résultat de cette carabistouille ": je dirais plutôt éviter un gaspillage immoral! Pour la santé de la planète, puisque tout le monde nous saoule avec ça en ce moment, qu'est-ce qui est mieux ?

Faire passer en vente "occasion 0km" quelques dizaines de milliers de véhicules soi-disant polluants puisque pas "aux normes" , les passer à l'export ou les faire retourner dans certains où là, de toutes façons ils rouleront ou pire encore les détruire pour être en accord avec le WLTP (!) ?

C'est une façon responsable de gérer le problème posé et ça fera peut-être quelques dizaines de milliers d'acheteurs heureux d'avoir récupéré un peu sur la marge des constructeurs.

Par

"ce qui pourrait faire l’affaire de tous ceux qui sont à la recherche d’une auto moins chère." et qui était aux normes jusqu'au 1er septembre 2018. Je pense que par les temps qui courent ça ne doit pas manquer car l'automobile neuve n'est pas àlaportée de tous ...Entre acheter une occasion récente au moment où l'entretien devient plus cher alors qu'au même prix on peut avoir un véhicule neuf garanti quelques années et avec un entretien réduit les premières années le choix est vite fait.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire