Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen Polo (2021): un air de Golf (présentation vidéo)

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La Polo de sixième génération se plie à l'exercice du restylage de mi-carrière. Les évolutions stylistiques sont marquées, et s'accompagnent d'une amélioration de la dotation technologique.

Volkswagen Polo (2021): un air de Golf (présentation vidéo)

Ces derniers temps, VW nous aura plus parlé d'ID.3, d'ID.4 et de "Voltswagen" que de sa gamme classique à motorisation thermique. Mais le changement d'image de marque est une chose, et la réalité du marché en est une autre.

La Polo, la bonne vieille Polo, a ainsi été la troisième plus grosse vente de la marque l'an dernier à l'echelle mondiale, et elle est aussi la VW la plus prisée dans l'Hexagone.

La citadine allemande, sixième génération d’une lignée apparue en 1975 et écoulée à plus de 18 millions d’exemplaires depuis, connaît donc les joies d’un restylage, exercice obligé pour faire face à une concurrence toujours plus affutée. En France, la Polo doit notamment affronter les Renault Clio, Peugeot 208 et autres Citroën C3.

Volkswagen Polo (2021): un air de Golf (présentation vidéo)

Volkswagen Polo (2021): un air de Golf (présentation vidéo)

 

 

D’un point de vue esthétique, les modifications sont assez nombreuses, ceci dans le but manifeste d’apparenter davantage la Polo à la Golf.

Entre la Golf 8 (ci-dessus) et la Polo 6 restylée, une parenté de style évidente.
Entre la Golf 8 (ci-dessus) et la Polo 6 restylée, une parenté de style évidente.
Le design de la Polo n'est pas le plus spectaculaire de la catégorie, mais il devrait bien vieillir.
Le design de la Polo n'est pas le plus spectaculaire de la catégorie, mais il devrait bien vieillir.

Ceux-ci encadrent un hayon désormais barré d’un monogramme Polo format XXL, et surplombent un bouclier redessiné dans lequel les pseudo sorties d’échappement apparaissent mieux intégrées encore qu’auparavant.

L’exploration continue le long d’un profil qui n’évolue pas, mais on relève tout de même l’apparition de nouvelles jantes, tandis que la palette de coloris s’enrichit de trois nouvelles teintes de carrosserie et que le toit peut se parer de noir.

Sur les versions haut de gamme avec projecteurs Matrix Led IQ.Light, les phares sont reliés par un bandeau luminieux qui permettra d’identifier la voiture au premier regard.
Sur les versions haut de gamme avec projecteurs Matrix Led IQ.Light, les phares sont reliés par un bandeau luminieux qui permettra d’identifier la voiture au premier regard.

A l’avant aussi, les boucliers bénéficient d’un dessin revu et plus agressif, plus sportif qu’auparavant. La signature lumineuse évolue, avec des phares disposant de deux bandes de leds, lesquelles forment dans leur partie inférieure un décrochement évoquant là encore la Golf. La Polo peut aussi recevoir des phares intelligents Matrix Led (8 led par projecteur), équipement encore très rare dans la catégorie des citadines.

A bord, les évolutions sont légères. Toutes les versions de la Polo disposent d’une instrumentation numérique, de 8 à 10,25 pouces selon les versions. En complément, la console centrale accueille un écran multimédia de 6,5, 8 ou 9,2 pouces compatible Apple Car Play (sans fil) et Android Auto (connexion filaire) . Côté matériaux et finition, on évolue en terrain extrêmement favorable. C'est net, soigné, valorisant, et l'ergonomie d'ensemble n'appelle aucune remarque négative.
A bord, les évolutions sont légères. Toutes les versions de la Polo disposent d’une instrumentation numérique, de 8 à 10,25 pouces selon les versions. En complément, la console centrale accueille un écran multimédia de 6,5, 8 ou 9,2 pouces compatible Apple Car Play (sans fil) et Android Auto (connexion filaire) . Côté matériaux et finition, on évolue en terrain extrêmement favorable. C'est net, soigné, valorisant, et l'ergonomie d'ensemble n'appelle aucune remarque négative.

Par ailleurs, la Polo fait le plein d’équipements de confort et de sécurité. On retient notamment que la climatisation et la connexion Bluetooth sont fournis dès la version de base, de même que les rétroviseurs électriques. Freinage automatique d’urgence, surveillance du maintien dans la voie (avec correction automatique de la trajectoire), détecteur de fatigue et assistant de sortie de stationnement complètent le dispositif. Autant de prestations longtemps réservées à des modèles de très haut de gamme, et qui se voient désormais accessibles à une citadine.

Sans les mains ! (ou presque...)

La Polo peut aussi se voir dotée du système Travel Assist qui, par l'action combinée du régulateur de vitesse adaptatif, du GPS et du système de lecture des panneaux de signalisation, assure une conduite semi-autonome.

Dès 0 km/h sur les versions à boîte automatique DSG (la boîte auto devrait représenter environ un tiers des ventes), ou dès 30 km/h sur les versions à boîte manuelle, le système peut prendre en charge la direction, l’accélération et le freinage de manière à décharger au maximum le conducteur, qui n’a plus dès lors qu’à garder les mains sur le volant. Ce dernier est dit "capacitif", c'est-à-dire qu'il détecte la pression des mains du conducteur sur sa jante, sans qu'il soit besoin d'apporter de correction pour montrer qu'on est bien actif.

Le système est opérationnel jusqu’à la vitesse maximale de la voiture. Mais c’est aussi et surtout dans les embouteillages qu’on apprécie les équipements de ce type.

L'habitabilité arrière est correcte pour une voiture de 4,05 m, mais n'espérez pas de miracle malgré tout.
L'habitabilité arrière est correcte pour une voiture de 4,05 m, mais n'espérez pas de miracle malgré tout.
Avec 350 litres disponibles, le volume de coffre se situe dans la moyenne haute de la catégorie.
Avec 350 litres disponibles, le volume de coffre se situe dans la moyenne haute de la catégorie.

Pour animer l’ensemble, on ne trouve plus de motorisation diesel. Les Polo TDI, c'est bel et bien  fini!  La gamme se compose de moteurs essence dépourvus de toute hybridation (l'adaptation de celles qui existent dans la gamme VW aurait coûté trop cher), et dont les puissances s’établissent à 80 (moteur atmosphérique), 95 et 110 ch (moteur turbo). Notez que la Polo 110 ch ne sera disponible qu'avec la boîte DSG à double embrayage.

Un moteur TGI fonctionnant au gaz naturel pourrait compléter l’offre en attendant l’arrivée, annoncée pour l’été, d’une version GTI. Celle-ci sera animée par un bloc 2.0 TFSi développant 207 ch.

Les pré-commandes de cette nouvelle Polo débuteront dans le courant du mois de juin, et les premières livraisons sont annoncées pour la fin septembre (et décembre pour la GTI).

Les tarifs sont encore inconnus, mais Volkswagen France nous assure que le prix d'appel restera inférieur à 18 000 €. Ce sera donc un peu plus cher que la gamme actuelle, qui démarre à 17 260 €, mais il faut tenir compte du fait que l'équipement se verra considérablement enrichi.

Pour notre part, nous vous donnons rendez-vous à la mi-septembre pour les premiers essais dynamiques de l’auto.

Volkswagen Polo (2021): un air de Golf (présentation vidéo)

Portfolio (9 photos)

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vw revient avec la polo gti :bien:

Par

Au moins, une motorisation hybride à défaut d'un diesel.

Par

En réponse à Zelos

Au moins, une motorisation hybride à défaut d'un diesel.

Vw a préféré proposer une version tgi puis honnêtement une hybride pour grappiller au max 0.5 l/100 km ça n a pas trop d intérêt

Par

L'intérieur, c'est lugubre.

Par

La GTi peut être un très bon plan !

Par

En réponse à nicotdi

Vw a préféré proposer une version tgi puis honnêtement une hybride pour grappiller au max 0.5 l/100 km ça n a pas trop d intérêt

0.5L c'est si t'as beaucoup de chance, ca aide pas vraiment en soit

Sinon je préfère largement cette polo a la golf, un petit TSI de 150ch aurait été cool mais bon c'est pas trop grave. Quelqu'un sait niveau vente européenne comment ça se passe avec les concurrentes ?

Par

En réponse à sonnym93

0.5L c'est si t'as beaucoup de chance, ca aide pas vraiment en soit

Sinon je préfère largement cette polo a la golf, un petit TSI de 150ch aurait été cool mais bon c'est pas trop grave. Quelqu'un sait niveau vente européenne comment ça se passe avec les concurrentes ?

Le 1.5 tsi viendra après la gti comme ce fut le cas avec la polo actuelle

Par

En réponse à sonnym93

0.5L c'est si t'as beaucoup de chance, ca aide pas vraiment en soit

Sinon je préfère largement cette polo a la golf, un petit TSI de 150ch aurait été cool mais bon c'est pas trop grave. Quelqu'un sait niveau vente européenne comment ça se passe avec les concurrentes ?

Sinon je trouve ce restylage réussi et pour un couple sans enfant cette polo est préférable à la golf, qui offre à peine 30 litres de coffre en plus

Par

En réponse à nicotdi

Le 1.5 tsi viendra après la gti comme ce fut le cas avec la polo actuelle

1,5l pas prevu pour le restylage

Seulement la gti

Par

Finit la polo, vive la Pololf :coolfuck:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire