Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Ford Explorer (2020) : le paradoxe CO2

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Info passée relativement inaperçue, Ford annonçait au printemps dernier l'arrivée imminente dans le réseau européen du SUV Explorer, né pour le marché nord-américain. Et pour rappel, cette décision de Ford Europe s'explique par les réglementations européennes en matière de… CO2. Essai de l’unique version hybride rechargeable.

Essai - Ford Explorer (2020) : le paradoxe CO2

En bref

Plus gros SUV de chez Ford

Uniquement disponible en hybride rechargeable

À partir de 77 000 €

Nous l'avons dit et répété ici, l'Europe impose en effet aux constructeurs des émissions moyennes de CO2 de 95 g/km, moyenne calculée sur l'ensemble des véhicules immatriculés depuis le 1er janvier 2020. En 2021, l'Europe fera les comptes et pour ceux qui dépasseraient le chiffre fatidique, crac dedans, ce sera l'amende pour chaque gramme de dépassement !

Dans ce contexte, Ford est parmi ceux qui doivent se préparer à « raquer ». Le constructeur n'a de fait pas été parmi les plus rapides à électrifier sa gamme. Il y a certes déjà une Mondeo hybride et les hybridations light du Tourneo et du nouveau Puma, et courant 2020 arriveront le SUV électrique Mustang Mach-E, le nouveau Kuga en version plug-in et une ribambelle d'autres hybrides light, mais tout cela est trop peu, trop tard. Ford devra cracher au bassinet et l'urgence est de réduire la facture, en réduisant la moyenne des émissions des véhicules vendus. Et voici donc un paradoxe de cette guerre au CO2 : la solution immédiate de Ford est un colosse de 5 mètres de long, créé par sa branche américaine. Soit dit en passant, il traversera l'atlantique sur des navires consommant du fioul et crachant d'épaisses fumées noires. Mais à part ça, Madame la Marquise…

Essai - Ford Explorer (2020) : le paradoxe CO2

Tout cynisme mis à part, le Ford Explorer Plug-In Hybrid est tout de même très performant en matière d'émissions officielles. Son système hybride se compose d'un moteur V6 essence turbo de 3 litres associé à une boîte automatique 10 rapports, d'un moteur électrique placé sur le pont arrière, et d'un pack de batteries de 13,6 kWh qui se rechargent en 4 heures maximum sur une prise domestique. La puissance systémique totale est de 457 chevaux, le couple de 825 Nm. Ford annonce une autonomie électrique de 40 kilomètres et grâce à cela, le véhicule est homologué selon les normes WLTP à 3,1l/100km et… 71g CO2/km ! En clair, cet engin de quelque 2 400 kilos est bel et bien le plus "propre" de la gamme actuelle de Ford, et le restera jusqu'à l'arrivée du Kuga hybride rechargeable. Ça, c'est pour la théorie. Mais avant de passer à la pratique, achevons le portrait du géant.

Essai - Ford Explorer (2020) : le paradoxe CO2

Un beau bébé

Pas de problème d'habitabilité à bord de l'Explorer.
Pas de problème d'habitabilité à bord de l'Explorer.

Avec ses 5 mètres de long pour 2 de large et 1,8 de haut, l'Explorer en impose, plus même qu'un Audi Q7 par exemple, aux dimensions comparables. Nous l'expliquerions par le fait que le Ford affiche un design décomplexé, créé pour séduire un marché encore plus friand de SUV que le nôtre, où les véhicules du genre ne doivent même pas chercher à faire profil bas. Ses formes carrées le rendent du coup très spacieux, et ce jusqu'aux places 6 et 7 (à déploiement électrique) livrées de série.

Bien sûr, l'espace aux jambes y est un peu plus mesuré qu'à la seconde rangée, où même vos grands ados auront leurs aises. C'est un des avantages de la conception "à l'américaine" : on ne mégote pas sur l'espace. Ou sur le coffre d'ailleurs. S'il ne reste que 240 litres "sous tablette" en configuration 7 places, on en a au moins 635 en configuration 5 places. Certains concurrents font certes mieux, mais il y a de quoi faire. Enfin, en repliant tous les sièges antérieurs, on dépasse les 2.200 litres de volume utile.

La présentation est moderne avec notamment une instrumentation numérique. Dommage que la qualité soit moyenne.
La présentation est moderne avec notamment une instrumentation numérique. Dommage que la qualité soit moyenne.

Le client Ford trouvera des points communs avec les produits européens de la marque, comme certaines commandes, le volant ou encore l'excellent système multimédia SYNC3 avec écran tactile 12,3 pouces. Mais en même temps, il règne à bord une ambiance 100% américaine, créée d'abord par les vastes sièges très typiques (au traitement un peu cheap selon les standards européens pour tout dire), par cette planche de bord au design assez massif mais fonctionnel (qui participe à donner l'impression - bien réelle - de largeur) et par une qualité perçue moins soignée que dans une Focus. Les plus exigeants feront la grimace, les autres apprécieront le côté dépaysant.

Essai - Ford Explorer (2020) : le paradoxe CO2

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Ford Explorer

66 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Ford Explorer

Mars 1993

A titre d'exemple pour la version 3.0 ECOBOOST 457 PHEV ST-LINE.

1,77 m2,00 m
5,04 m
  •  7 places
  •  330 l / 2274 l

  •  Auto. à 10 rapports
  •  NC

Portfolio (22 photos)

En savoir plus sur : Ford Explorer

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (84)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

et oui, véhicule parfaitement adapté aux grandes métropoles: faibles rejets de co2, poids contenu, encombrement limité...

on n'attend plus qu'un éventuel bonus pour stimuler la demande. :biggrin:

Par

ro lalala il me plaiz bien celui la en Flex svp -)

Par

"Trajet de 51km"

"Nous ne nous sommes pas donnée pas peine de recharger les batteries"

Sur un trajet de 51km, batterie pleine au départ, j'ose espérer que non, personne ne le fera, ça n'a aucun sens.

Ceci dit, 7.1l/100km ce n'est pas si pire pour des déplacements quotidiens, par contre on voit que ça s'envole une fois batterie vide, mais sur un container de 5m de long on ne va pas s'attendre à des miracles.

Par

la conso a vraiment fait des progrés quand méme ; voir les années antérieur des R12 faisait des 16/100..ou d'autres

^^ quand méme non??

Par

Le Cadillac Escalde est quand même plus adapté à nos contrées : 5,35 m de long, 2,06 m de large, 1,95 m de haut, 2,5 T à vide et pas d'hybridation .

Pas assez gros, pas assez cher, je vais voir ailleurs...!

Par

Merci à notre notre politique soit disant écologiste qui conduit à ce genre d'aberration...

Par

"L'inertie importante qu'impliquent les 2,5 tonnes permet en effet au générateur d'augmenter sa "résistance" et donc de produire plus d'électricité en décélération, sans ralentir le véhicule de façon pénalisante. En clair, avec un bon sens de l'anticipation, en levant le pied droit très tôt avant un virage, un rond-point, un feu rouge ou autre, on récupère énormément d'énergie, qui servira à rouler sans aide du V6."

C'était déjà le cas avec le RX 400h, l'inertie était sont principal atout quand on savait anticiper avec un effet immédiat sur la récupération. Certes sans être plug-in, la logique de la baleine d'il y a 15 ans a mis du temps à être comprise visiblement, mais ça commence à venir. 7 à 10 litres avec les températures hivernales, c'est clairement bon pour la catégorie du bestiau. Dans la plage de températures entre 15 et 20°c, le rendement doit être assez sympa même si le profil du bidule ne permettra pas de tomber miraculeusement sous les 8,5l pour autant.

Ford se démerde de mieux en mieux pour leurs hybrides à chaque génération en tous cas.

Par

le paradoxe c'est nos technocrates à deux balles ....

Par

Soit dit en passant, il traversera l'atlantique sur des navires consommant du fioul et crachant d'épaisses fumées noires. Mais à part ça, Madame la Marquise…

Oh comme le Koleos, c'est bizarre il ne l'on pas dis quand il est sorti

C'est le genre de commentaire qui me dégoutte, autant ne rien dire !!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire