Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai longue durée – 3 000 km en Volvo S60 T8 Twin Engine : le meilleur des deux mondes ? [Ajout vidéo]

Dans Ecologie / Electrique / Voitures hybrides rechargeables

, mis à jour

Volvo a mis longtemps à se mettre à l'électrification mais s'en donne maintenant à cœur joie, offrant désormais des versions micro-hybrides, hybrides rechargeables et même bientôt électriques de ses modèles. L'objectif est avant tout de limiter les émissions de CO2 évidemment mais le constructeur suédois ne voit pas de contradiction à l'atteindre tout en offrant d'excellentes performances. Peut-on joindre ces deux ambitions paraissant à première vue opposées ? C'est à cette question et à bien d'autres que nous pourrons répondre au terme de 3 000 km passés au volant de la S60 T8 Twin Engine, en compagnie du reste de la rédaction et d'une bonne partie de la gamme Volvo, direction la Suède !

Essai longue durée – 3 000 km en Volvo S60 T8 Twin Engine : le meilleur des deux mondes ? [Ajout vidéo]

Cela fait bien longtemps que la berline trois volumes n'a plus la cote, son statut de voiture familiale ayant été emporté par plusieurs vagues successives de nouvelles silhouettes de véhicules rapidement devenues à la mode, comme le monospace puis le SUV. C'est presque aujourd'hui un utilitaire, la catégorie par défaut des voitures de fonction et des taxis, dominée avant tout par les allemandes et les japonaises et désertée par la majorité des autres constructeurs par manque de succès.

Par la majorité, mais pas par tous. Chez Volvo, si on est surtout connu pour ses breaks,  il faut toutefois bien que ces breaks soient basés sur une berline, n'est-ce pas ? Voici donc la S60 troisième du nom, héritière d'une longue lignée comptant quelques grands noms comme la 240 ou la 850. Mais attention, le constructeur suédois n'a pas fait pour autant dans le classique. Il y a d'abord cette ligne simple et élégante, avec un profil fluide, une large calandre barrée du logo et entourée de projecteurs avec la désormais fameuse signature lumineuse en forme de marteau de Thor et des feux arrière ceinturant la poupe. Une sorte de S90 en réduction faite de fort belle façon.

Essai longue durée – 3 000 km en Volvo S60 T8 Twin Engine : le meilleur des deux mondes ? [Ajout vidéo]

Ce coup de crayon remarquable ne se retrouve malheureusement pas dans l'habitacle, avec une planche de bord aux matériaux et à l'assemblage parfaitement dans les standards du premium mais avec un dessin très conservateur, à des années-lumière de l'audace dont faisaient preuve les C30 et V40 il n'y a pas si longtemps, par exemple. L'ensemble fait tout de même la part belle à la modernité avec une instrumentation 100 % numérique de 12,3 pouces, un affichage tête haute et un écran central de 9 pouces au format portrait, une mode lancée par Tesla. Quel dommage cependant que l'ergonomie ne soit pas à la hauteur à cause d'un manque flagrant de caractère intuitif et d'une efficacité générale laissant à désirer. Ainsi, cet écran central est encombré à 50 % par des onglets démesurés, ne laissant que peu de place à, par exemple, l'affichage de Waze, et je fais partie des quelques participants à ce road trip n'étant parvenu ni à se connecter en Bluetooth, ni à utiliser l'application Volvo On Call.

La planche de bord est bien fini mais manque cruellement de fantaisie dans son dessin tandis que l'ergonomie du système multimédia laisse à désirer.
La planche de bord est bien fini mais manque cruellement de fantaisie dans son dessin tandis que l'ergonomie du système multimédia laisse à désirer.

La S60 se rattrape en offrant un confort et une habitabilité royaux. Les sièges avant réalisent la synthèse parfaite entre moelleux accueillant et maintien latéral satisfaisant tandis que les passagers arrière, bénéficiant de pas moins de 9 cm supplémentaires au niveau de l'empattement, disposent de toute la place qu'ils désirent au niveau des genoux. Un peu moins au niveau de la tête à cause d'une ligne de toit plongeante, mais c'est amplement suffisant pour contenter la grande majorité. Mention spéciale - négative - à la place du milieu, presque inutilisable.

Essai longue durée – 3 000 km en Volvo S60 T8 Twin Engine : le meilleur des deux mondes ? [Ajout vidéo]
Essai longue durée – 3 000 km en Volvo S60 T8 Twin Engine : le meilleur des deux mondes ? [Ajout vidéo]

La place est généreuse à l'avant comme à l'arrière.

Qui dit « berline trois volumes traditionnelle » dit « pas de hayon » et qui dit « pas de hayon » dit « accessibilité compliquée » et c'est parfaitement le cas ici, puisqu'il faudra disparaître jusqu'à la ceinture dans le coffre pour atteindre son fond à travers la modeste ouverture laissée par le couvercle. Et on n'a ici ni le beurre ni l'argent du beurre puisque le volume de coffre n'est que de 390 litres, un chiffre bien modeste pour une voiture faisant tout de même 4,76 m de longueur.

La batterie de 11,6 kWh pouvant être rechargée en trois heures sur une prise 230 V / 16 A.
La batterie de 11,6 kWh pouvant être rechargée en trois heures sur une prise 230 V / 16 A.

Comme le XC60 et bien sûr la V60, sa version break, cette génération de S60 est construite sur la plateforme SPA (Scalable Product Architecture), ce qui lui permet d'absorber toute une variété de mécaniques thermiques, électriques ou les deux. Pourtant, sur la S60, c'est hybride rechargeable T8 Twin Engine ou rien. Mais un hybride à la sauce Volvo, avec une recette qui n'est pas sans rappeler ce que faisait PSA : un moteur thermique – ici, accouplé à une boîte de vitesses automatique Geartronic à huit rapports, un 4 cylindres 2.0 turbo développant 303 ch à 6 000 tr/min et 400 Nm de 2 200 à 4 800 tr/min – se chargeant exclusivement de faire tourner les roues avant, un moteur électrique de 87 ch et 240 Nm s'occupant de leurs homologues arrière et aucune liaison mécanique entre les deux. Les 390 ch au total ne sont pas trop pour déplacer une masse à vide de 2 031 kg, et le cheval suédois n'est pas fainéant puisque le 0 à 100 km/h est expédié en 4,6 s avec une vitesse de pointe limitée à 250 km/h que nous aurons tout le loisir de vérifier sur l'autobahn.

Essai longue durée – 3 000 km en Volvo S60 T8 Twin Engine : le meilleur des deux mondes ? [Ajout vidéo]

L'imposant tunnel de servitude se charge donc d'héberger la ligne d'échappement mais surtout une batterie de 11,6 kWh pouvant être rechargée en trois heures sur une prise 230 V / 16 A. Elle autorise selon Volvo à faire jusqu'à 54 km en électrique et, en assistant le moteur thermique, permet à la S60 de terminer l'examen de la norme NEDC avec une consommation moyenne de 1,7 l/100 km avec des rejets de 39 g/km de CO2.

Notre convoi au grand complet.
Notre convoi au grand complet.

Ceux désirant plus de sensations opteront pour la finition Polestar Engineered apportant, en plus d'une présentation et d'un dynamisme plus sportifs, 15 chevaux et 30 Nm supplémentaires tirés du 2.0, pour un total de 405 ch et 430 Nm, ce qui permet de gagner deux dixièmes sur l'exercice du 0 à 100 km/h. Il faudra cependant s'acquitter d'une rallonge de presque 7 000 € pour atteindre 67 600 €, contre un ticket d'entrée de 60 900 € pour les finitions R-Design et Inscription.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

39 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Septembre 2019

A titre d'exemple pour la version III T8 TWIN ENGINE 390 R-DESIGN.

1,43 m1,85 m
4,76 m
  •  5 places
  •  390 l / NC

  •  Auto. à 8 rapports
  •  NC

Portfolio (107 photos)

En savoir plus sur : Volvo S60 (3e Generation)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Homologuée en norme NEDC en 2020 ? :voyons:

Le WLTP n'est-il pas obligatoire depuis septembre 2019 ?

Bon, ceci dit, avec un ticket d'entrée à 60 000 €, ça reste quand même prétentieux de la part de Volvo, même s'il faut bien reconnaitre les qualités de ce modèle. En tout cas je n'en n'ai jamais croisé une en France pour le moment.

Par

C'est chouette le plug H , une jolie berline , mais avec plus de 2 tonnes sur la balance et 390 litres dans le coffre , ça ne semble pas vraiment en adéquation avec sa vocation première , le tout à plus de 60000€ , à ce demander si ont nous prends pas pour des cons , mais bon pas de malus c'est l'essentiel et la LLD à la mode , foutaise ...

Par

En réponse à -Nicolas-

Homologuée en norme NEDC en 2020 ? :voyons:

Le WLTP n'est-il pas obligatoire depuis septembre 2019 ?

Bon, ceci dit, avec un ticket d'entrée à 60 000 €, ça reste quand même prétentieux de la part de Volvo, même s'il faut bien reconnaitre les qualités de ce modèle. En tout cas je n'en n'ai jamais croisé une en France pour le moment.

Avec un début de commercialisation en septembre 2019, il n'est pas étonnant de ne pas encore en voir...eu égard aux délais de livraison...

Par

En réponse à ALEA JACTA EST

Avec un début de commercialisation en septembre 2019, il n'est pas étonnant de ne pas encore en voir...eu égard aux délais de livraison...

tout à fait, je l'ai commandée début août, livraison prévue dans 1 mois.

Par

En réponse à Turbo95

C'est chouette le plug H , une jolie berline , mais avec plus de 2 tonnes sur la balance et 390 litres dans le coffre , ça ne semble pas vraiment en adéquation avec sa vocation première , le tout à plus de 60000€ , à ce demander si ont nous prends pas pour des cons , mais bon pas de malus c'est l'essentiel et la LLD à la mode , foutaise ...

Une telle berline est faite pour être une "grande routière"... Ce qu'elle est au vu de ses prestations générales impeccables : Confort royal, sécurité maximale, performances de "sportive", et un mode de propulsion/consommation "à la carte"... (7l-7,5l est remarquable pour une telle voiture !)...

Le coffre...est très correct pour un tel modèle... Si cela ne suffit pas, il y a la "V60"...!

La puissance maximale (390 ch) est tjrs disponible, même batteries "vides" (elles ne sont jamais vides, en fait...)... Le mode "AWD" est lui aussi tjrs disponible, par ce même principe...

Par

En réponse à tyro1

tout à fait, je l'ai commandée début août, livraison prévue dans 1 mois.

Félicitations ! Quelle couleur et quelle finition...??

Par

En réponse à ALEA JACTA EST

Félicitations ! Quelle couleur et quelle finition...??

R-design avec toutes les options disponibles hormis les sièges conforts qui suppriment les semi baquets. couleur bursting blue ou bleu scintillant dans le catalogue français.

Par

En réponse à Turbo95

C'est chouette le plug H , une jolie berline , mais avec plus de 2 tonnes sur la balance et 390 litres dans le coffre , ça ne semble pas vraiment en adéquation avec sa vocation première , le tout à plus de 60000€ , à ce demander si ont nous prends pas pour des cons , mais bon pas de malus c'est l'essentiel et la LLD à la mode , foutaise ...

honnêtement le seul moment où je pourrais avoir besoin de coffre c'est en vacances...mais je prend l'avion !:ange:

Par

En réponse à tyro1

R-design avec toutes les options disponibles hormis les sièges conforts qui suppriment les semi baquets. couleur bursting blue ou bleu scintillant dans le catalogue français.

Fintition "R-Design", celle que je prends systématiquement...! Très belle couleur également ! Pas la petite option "Optimisation Polestar" prévue...??

Par

pour 10/15000€ de plus on a donc droit a de l’honnêteté au sujet de l'autonomie en électrique par rapport a Peugeot qui fanfaronne 59km pour 25km réels (selon l'Argus)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire